Commis de banque, d'assurance et d'autres services financiers

Commis de banque, d'assurance et d'autres services financiers

CNP
1434

Rassemblent, traitent et tiennent à jour les renseignements bancaires et ceux portant sur les assurances, et d'autres questions financières.

Faits en bref

Perspectives de trois ans

Satisfaisantes
Satisfaisantes

Possibilités d'emploi de trois ans

48
 

Salaire horaire médian

23,00 $
14,42 $
Faible
30,00 $
Haute

Salaire médian

39 412 $
 

Niveau de scolarité

Un diplôme d'études secondaires ou une formation spécifique à la profession

Employés

600
 

% des travailleurs à temps plein

91 %
 

% des travailleurs à l'année

76 %
 
Détails de l'emploi

Description complète de la CNP

Les commis de banque, d'assurance et des autres services financiers rassemblent, traitent et tiennent à jour les renseignements bancaires et ceux portant sur les assurances, et d'autres questions financières. Ils travaillent dans des banques, des sociétés de crédit, des compagnies d'assurance privées ou publiques, des sociétés de placement et d'autres établissements financiers des secteurs public et privé.

Fonctions principales

Les commis de banque exercent une partie ou l'ensemble des fonctions suivantes :

  • compiler les relevés des dépôts, des retraits, des remboursements de prêts et des versements hypothécaires, des chèques, des achats, des ventes et de l'échange des valeurs;
  • traiter les demandes et les paiements de prêts et de prêts hypothécaires, les demandes de régime d'épargne-retraite, les dépôts à terme, les traites et les mandats;
  • vérifier et faire le bilan des transactions effectuées au guichet automatique et des écritures dans le grand livre, calculer les frais de service et les paiements d'intérêt, et aviser les clients des divergences entre les comptes et des cartes bancaires saisies;
  • répondre aux demandes de renseignements sur les produits, les politiques et les services bancaires;
  • vendre, s'il y a lieu, des traites, des mandats, des chèques de voyage et des devises étrangères, louer des coffrets de sûreté et ouvrir et fermer des comptes d'épargne, des comptes de chèque et d'autres types de compte.

Les commis d'assurance exercent une partie ou l'ensemble des fonctions suivantes :

  • traiter les admissions, les résiliations, les opérations relatives aux réclamations, les modifications de police d'assurance et les paiements de primes;
  • étudier les demandes d'assurance et vérifier la couverture, les primes versées et d'autres renseignements ayant trait aux assurances;
  • calculer les primes d'assurance, les prestations de retraite et les rentes;
  • recueillir et tenir à jour des données sur des réclamations, les taux et d'autres données et registres relatifs aux assurances;
  • répondre aux demandes de renseignements sur les produits, les polices et les services d'assurances.

Les autres commis de services financiers exercent une partie ou l'ensemble des fonctions suivantes :

  • établir et tenir à jour les listes ayant trait aux locations, aux ventes et les autres listes relatives aux biens réels;
  • établir et tenir à jour les listes d'actions, d'obligations et d'autres titres;
  • trier, vérifier et traiter les transactions immobilières, les opérations sur titres et d'autres opérations financières;
  • répondre aux demandes de renseignements et au courrier.

Également connu sous le nom

  • commis à l'assurance - secteur financier
  • commis au calcul des dividendes
  • commis au contrôle du grand livre
  • commis au crédit
  • commis aux biens immobiliers
  • commis aux demandes de remboursement des frais dentaires
  • commis aux prêts - secteur financier
  • commis aux prêts hypothécaires
  • commis aux valeurs - secteur financier
  • commis d'actuariat
  • commis de banque
  • tarificateur/tarificatrice d'assurance
  • tarificateur/tarificatrice de primes - assurance
Exigences

Critères d'emploi

  • Un diplôme d'études secondaires est exigé.
  • Un diplôme d'études collégiales en administration des affaires peut être exigé.
  • Une formation en cours d'emploi et des cours ou des programmes à court terme propres à l'établissement financier sont habituellement exigés.

Réglementation provinciale

Sans réglementation provinciale

Emploi selon le sexe

Le graphique suivant indique le pourcentage des hommes et des femmes qui travaillent dans cette profession au Nouveau-Brunswick.

Légende des données

75,4 %
Femmes
24,6 %
Hommes
Emploi selon l'âge

Le graphique suivant montre la répartition de toutes les personnes qui travaillent dans cette profession au Nouveau-Brunswick par groupe d’âge.

Légende des données

7,9 %
15-24
28,1 %
25-34
30,7 %
35-44
19,3 %
45-54
12,3 %
55-64
1,8 %
65+
Emploi selon le plus haut niveau de scolarité atteint

Le graphique suivant montre la répartition de toutes les personnes qui travaillent dans cette profession au Nouveau-Brunswick selon le plus haut niveau de scolarité atteint.

Légende des données

0,0 %
Aucun certificat, diplôme ou grade
25,6 %
Diplôme d''études secondaires ou l''équivalent
1,7 %
Certificat ou diplôme d''apprenti ou d''une école des métiers
42,7 %
Collège ou université - niveau inférieur au baccalauréat
29,9 %
Université - baccalauréat ou niveau supérieur au baccalauréat
Emploi selon l'industrie

Le graphique suivant illustre les groupes industriels où sont employées les plus grandes proportions de personnes travaillant dans cette profession au Nouveau-Brunswick. Les faibles pourcentages des trois principaux groupes industriels laissent indiquer que le nombre d’emplois dans cette profession est largement réparti parmi de nombreux groupes industriels.

Légende des données

58,5 %
Finance et assurances
17,1 %
Administrations publiques
9,8 %
Transport et entreposage
14,6 %
Toutes autres industries
Emploi selon la région économique

Le graphique suivant montre la répartition de toutes les personnes qui occupent cette profession au Nouveau-Brunswick selon la région économique dans laquelle elles résident.

Légende des données

19,7 %
Nord-Est
41,0 %
Sud-Est
17,1 %
Sud-Ouest
19,7 %
Central
2,6 %
Nord-Ouest
Régions Économiques du Nouveau-Brunswick

Régions économiques

La carte suivante montre les cinq régions économiques du Nouveau-Brunswick. Une région économique est un regroupement de comtés qui a été créé comme unité normalisée servant à analyser l’activité économique régionale au Canada.

Salaire médian annuel selon la région économique

Le graphique suivant illustre le salaire médian de toutes les personnes qui occupent cette profession dans chacune des cinq régions économiques du Nouveau-Brunswick.

Légende des données

45 907 $
Nord-Est
40 399 $
Sud-Est
44 399 $
Sud-Ouest
36 915 $
Central
S.O.
Nord-Ouest
Régions Économiques du Nouveau-Brunswick

Régions économiques

La carte suivante montre les cinq régions économiques du Nouveau-Brunswick. Une région économique est un regroupement de comtés qui a été créé comme unité normalisée servant à analyser l’activité économique régionale au Canada.

Salaires médians horaires selon la région économique

Voici une représentation du salaire horaire médian de toutes les personnes qui occupent cette profession dans chacune des cinq régions économiques du Nouveau-Brunswick.

Nord-Est

23,00 $
14,42 $
Faible
30,00 $
Haute

Sud-Est

23,00 $
14,42 $
Faible
30,00 $
Haute

Sud-Ouest

23,00 $
14,42 $
Faible
29,62 $
Haute
Pas de données disponibles
Pas de données disponibles
Salaires

Voici une représentation du salaire médian de toutes les personnes qui travaillent dans cette profession par rapport au salaire médian des travailleurs occupant cette profession à temps plein à l’année.

Tous les travailleurs occupant cette profession

39 412 $

Travailleurs employés à temps plein, toute l'année

44 361 $

Voici une représentation du salaire médian de toutes les personnes qui occupe cette profession dans chacune des provinces de l’Atlantique et au pays.

Nouveau-Brunswick

39 412 $

Terre-Neuve

40 564 $

Île-du-Prince-Édouard

30 031 $

Nouvelle-Écosse

38 476 $

Canada

42 213 $
Perspectives d'emploi

Voici une représentation du nombre de possibilités d’emploi prévues dans cette profession au cours des trois et dix prochaines années, respectivement, réparti selon le nombre de possibilités devant résulter de la croissance (« nouveaux emplois ») et les possibilités devant résulter de l’attrition (décès et départs à la retraite).

Perspectives dans trois ans

Perspectives d''emploi totales : trois ans

48
 

Nouveaux emplois : trois ans

4
 

Départs à la retraite/décès : trois ans

45
 

Perspectives dans dix ans

Perspectives d''emploi totales : dix ans

159
 

Nouveaux emplois : dix ans

11
 

Départs à la retraite/décès : dix ans

151