Commis à la saisie de données

Commis à la saisie de données

CNP
1422

Utilisent différentes méthodes pour entrer des données dans des dossiers informatisés, des feuilles de calcul ou des bases de données.

Faits en bref

Perspectives de trois ans

Satisfaisantes
Satisfaisantes

Possibilités d'emploi de trois ans

67
 

Salaire horaire médian

21,00 $
14,42 $
Faible
27,47 $
Haute

Salaire médian

30 996 $
 

Niveau de scolarité

Un diplôme d'études secondaires ou une formation spécifique à la profession

Employés

599
 

% des travailleurs à temps plein

89 %
 

% des travailleurs à l'année

71 %
 
Détails de l'emploi

Description complète de la CNP

Les commis à la saisie et au traitement des données saisissent des données codées, de l'information financière des statistiques et d'autres renseignements dans des bases de données informatisées, des tableurs ou d'autres modèles en utilisant des claviers, des souris, des scanneurs optiques, des logiciels de reconnaissance de la parole ou d'autres outils d'entrée de données. Ils travaillent dans les secteurs privé ou public.

Fonctions principales

Les commis à la saisie et au traitement de données exercent une partie ou l'ensemble des fonctions suivantes :

  • recevoir et enregistrer des factures, des formulaires, des dossiers et d'autres documents pour la saisie de données;
  • saisir des données dans des bases de données informatisées, des tableurs ou d'autres modèles à l'aide de claviers, de souris, de scanneurs optiques, de logiciels de reconnaissance de la parole ou d'autres outils d'entrée de données;
  • échanger des données d'un logiciel à un autre;
  • vérifier si les données sont exactes et complètes;
  • identifier, étiqueter et organiser les dispositifs de stockage électroniques;
  • maintenir des bibliothèques de dispositifs de stockage électroniques.

Également connu sous le nom

  • commis à la saisie de données
  • commis à l'entrée des paiements
  • commis au contrôle des données
  • opérateur/opératrice à la saisie des données
  • préposé/préposée au traitement des données
Exigences

Critères d'emploi

  • Un diplôme d'études secondaires peut être exigé.
  • Des cours de niveau collégial ou autres cours en saisie de données peuvent être exigés.

Réglementation provinciale

Sans réglementation provinciale

Emploi selon le sexe

Le graphique suivant indique le pourcentage des hommes et des femmes qui travaillent dans cette profession au Nouveau-Brunswick.

Légende des données

84,4 %
Femmes
15,6 %
Hommes
Emploi selon l'âge

Le graphique suivant montre la répartition de toutes les personnes qui travaillent dans cette profession au Nouveau-Brunswick par groupe d’âge.

Légende des données

7,8 %
15-24
18,0 %
25-34
27,3 %
35-44
25,8 %
45-54
18,0 %
55-64
3,1 %
65+
Emploi selon le plus haut niveau de scolarité atteint

Le graphique suivant montre la répartition de toutes les personnes qui travaillent dans cette profession au Nouveau-Brunswick selon le plus haut niveau de scolarité atteint.

Légende des données

1,6 %
Aucun certificat, diplôme ou grade
31,8 %
Diplôme d''études secondaires ou l''équivalent
2,3 %
Certificat ou diplôme d''apprenti ou d''une école des métiers
50,4 %
Collège ou université - niveau inférieur au baccalauréat
14,0 %
Université - baccalauréat ou niveau supérieur au baccalauréat
Emploi selon l'industrie

Le graphique suivant illustre les groupes industriels où sont employées les plus grandes proportions de personnes travaillant dans cette profession au Nouveau-Brunswick. Les faibles pourcentages des trois principaux groupes industriels laissent indiquer que le nombre d’emplois dans cette profession est largement réparti parmi de nombreux groupes industriels.

Légende des données

20,6 %
Administrations publiques
18,3 %
Transport et entreposage
11,1 %
Commerce de détail
50,0 %
Toutes autres industries
Emploi selon la région économique

Le graphique suivant montre la répartition de toutes les personnes qui occupent cette profession au Nouveau-Brunswick selon la région économique dans laquelle elles résident.

Légende des données

15,7 %
Nord-Est
33,1 %
Sud-Est
26,0 %
Sud-Ouest
21,3 %
Central
3,9 %
Nord-Ouest
Régions Économiques du Nouveau-Brunswick

Régions économiques

La carte suivante montre les cinq régions économiques du Nouveau-Brunswick. Une région économique est un regroupement de comtés qui a été créé comme unité normalisée servant à analyser l’activité économique régionale au Canada.

Salaire médian annuel selon la région économique

Le graphique suivant illustre le salaire médian de toutes les personnes qui occupent cette profession dans chacune des cinq régions économiques du Nouveau-Brunswick.

Légende des données

32 821 $
Nord-Est
30 706 $
Sud-Est
30 857 $
Sud-Ouest
36 264 $
Central
S.O.
Nord-Ouest
Régions Économiques du Nouveau-Brunswick

Régions économiques

La carte suivante montre les cinq régions économiques du Nouveau-Brunswick. Une région économique est un regroupement de comtés qui a été créé comme unité normalisée servant à analyser l’activité économique régionale au Canada.

Salaires médians horaires selon la région économique

Voici une représentation du salaire horaire médian de toutes les personnes qui occupent cette profession dans chacune des cinq régions économiques du Nouveau-Brunswick.

Nord-Est

23,00 $
12,50 $
Faible
26,00 $
Haute

Sud-Est

21,00 $
14,42 $
Faible
27,47 $
Haute
Pas de données disponibles

Central

21,00 $
14,42 $
Faible
27,47 $
Haute
Pas de données disponibles
Salaires

Voici une représentation du salaire médian de toutes les personnes qui travaillent dans cette profession par rapport au salaire médian des travailleurs occupant cette profession à temps plein à l’année.

Tous les travailleurs occupant cette profession

30 996 $

Travailleurs employés à temps plein, toute l'année

36 428 $

Voici une représentation du salaire médian de toutes les personnes qui occupe cette profession dans chacune des provinces de l’Atlantique et au pays.

Nouveau-Brunswick

30 996 $

Terre-Neuve

35 906 $

Île-du-Prince-Édouard

29 537 $

Nouvelle-Écosse

24 279 $

Canada

29 993 $
Perspectives d'emploi

Voici une représentation du nombre de possibilités d’emploi prévues dans cette profession au cours des trois et dix prochaines années, respectivement, réparti selon le nombre de possibilités devant résulter de la croissance (« nouveaux emplois ») et les possibilités devant résulter de l’attrition (décès et départs à la retraite).

Perspectives dans trois ans

Perspectives d''emploi totales : trois ans

67
 

Nouveaux emplois : trois ans

1
 

Départs à la retraite/décès : trois ans

66
 

Perspectives dans dix ans

Perspectives d''emploi totales : dix ans

210
 

Nouveaux emplois : dix ans

-6
 

Départs à la retraite/décès : dix ans

216