Monteurs et contrôleurs de matériel mécanique

Monteurs et contrôleurs de matériel mécanique

CNP
9526

Montent ou inspectent divers produits mécaniques tels que camions, motoneiges, motoculteurs, moteurs d’automobiles, transmissions, moteurs hors-bord, boîtes d’engrenage et pompes hydrauliques.

Faits en bref

Perspectives de trois ans

Indéterminées
Indéterminées

Possibilités d'emploi de trois ans

5
 

Salaire horaire médian

S.O.

Salaire médian

26 527 $
 

Niveau de scolarité

Un diplôme d'études secondaires ou une formation spécifique à la profession

Employés

69
 

% des travailleurs à temps plein

100 %
 

% des travailleurs à l'année

64 %
 
Détails de l'emploi

Description complète de la CNP

Les monteurs de ce groupe de base montent une vaste gamme de produits mécaniques tels que des camions, des autobus, des motoneiges, des tracteurs de jardin, des moteurs d'automobiles, des transmissions, des moteurs hors bords, des boîtes d'engrenage, des pompes hydrauliques et des machines à coudre. Les contrôleurs de ce groupe de base vérifient et examinent des sous-ensembles et les produits finis afin de vérifier la qualité et la conformité aux devis des produits.

Fonctions principales

Les monteurs de matériel mécanique de ce groupe de base exercent une partie ou l'ensemble des fonctions suivantes :

  • monter, ajuster et installer des pièces préfabriquées afin de former des sous-ensembles ou des produits finis à l'aide d'outils manuels ou mécaniques;
  • placer, aligner et ajuster des pièces afin qu'elles soient bien ajustées et montées, et joindre des câbles, des tubes et des fils;
  • fixer des pièces à l'aide de matériel de boulonnage ou de rivetage ou en utilisant d'autres méthodes de fixation et d'assemblage;
  • conduire ou surveiller de l'équipement de montage automatique, tel que de l'équipement robotique et d'automation fixe;
  • opérer de petites grues afin de déplacer et de mettre en place des pièces.

Les contrôleurs de matériel mécanique de ce groupe de base exercent une partie ou l'ensemble des fonctions suivantes :

  • vérifier des sous-ensembles et des produits finis pour s'assurer de leur conformité aux normes de qualité;
  • vérifier l'alignement des ensembles mécaniques et des sous-ensembles pour s'assurer de leur bon fonctionnement;
  • vérifier et mettre à l'essai les composantes électriques et le filage afin d'assurer un raccordement exact;
  • faire des ajustements mineurs et des réparations.

Également connu sous le nom

  • contrôleur/contrôleuse du montage de camions
  • monteur/monteuse de boîtes de vitesses
  • monteur/monteuse de boîtes d'engrenage
  • monteur/monteuse de camions
  • monteur/monteuse de distributrices automatiques
  • monteur/monteuse de machines à coudre
  • monteur/monteuse de machines horticoles
  • monteur/monteuse de matériel mécanique
  • monteur/monteuse de moteurs d'automobiles
  • monteur/monteuse de motoneiges
  • monteur/monteuse de tracteurs
  • monteur/monteuse de trains routiers
  • monteur/monteuse de transmissions
  • monteur/monteuse de treuils hydrauliques
Exigences

Critères d'emploi

  • Quelques années d'études secondaires sont exigées.
  • Une formation en cours d'emploi pouvant durer jusqu'à deux ans est offerte.
  • De l'expérience en tant que monteur de matériel mécanique peut être exigée des contrôleurs de ce groupe de base.

Réglementation provinciale

Sans réglementation provinciale

Emploi selon le sexe

Le graphique suivant indique le pourcentage des hommes et des femmes qui travaillent dans cette profession au Nouveau-Brunswick.

Légende des données

2,1 %
Femmes
97,9 %
Hommes
Emploi selon l'âge

Le graphique suivant montre la répartition de toutes les personnes qui travaillent dans cette profession au Nouveau-Brunswick par groupe d’âge.

Légende des données

0,0 %
15-24
0,0 %
25-34
50,0 %
35-44
33,3 %
45-54
16,7 %
55-64
0,0 %
65+
Emploi selon le plus haut niveau de scolarité atteint

Le graphique suivant montre la répartition de toutes les personnes qui travaillent dans cette profession au Nouveau-Brunswick selon le plus haut niveau de scolarité atteint.

Légende des données

23,5 %
Aucun certificat, diplôme ou grade
35,3 %
Diplôme d''études secondaires ou l''équivalent
23,5 %
Certificat ou diplôme d''apprenti ou d''une école des métiers
17,7 %
Collège ou université - niveau inférieur au baccalauréat
0,0 %
Université - baccalauréat ou niveau supérieur au baccalauréat
Emploi selon l'industrie

Le graphique suivant illustre les groupes industriels où sont employées les plus grandes proportions de personnes travaillant dans cette profession au Nouveau-Brunswick. Les faibles pourcentages des trois principaux groupes industriels laissent indiquer que le nombre d’emplois dans cette profession est largement réparti parmi de nombreux groupes industriels.

Légende des données

85,7 %
Fabrication
14,3 %
Autres services (except Administrations publiques)
0,0 %
S.O.
0,0 %
Toutes autres industries
Emploi selon la région économique

Le graphique suivant montre la répartition de toutes les personnes qui occupent cette profession au Nouveau-Brunswick selon la région économique dans laquelle elles résident.

Légende des données

25,0 %
Nord-Est
25,0 %
Sud-Est
12,5 %
Sud-Ouest
12,5 %
Central
25,0 %
Nord-Ouest
Régions Économiques du Nouveau-Brunswick

Régions économiques

La carte suivante montre les cinq régions économiques du Nouveau-Brunswick. Une région économique est un regroupement de comtés qui a été créé comme unité normalisée servant à analyser l’activité économique régionale au Canada.

Salaire médian annuel selon la région économique

Le graphique suivant illustre le salaire médian de toutes les personnes qui occupent cette profession dans chacune des cinq régions économiques du Nouveau-Brunswick.

Pas de données disponibles

Légende des données

Pas de données disponibles
Régions Économiques du Nouveau-Brunswick

Régions économiques

La carte suivante montre les cinq régions économiques du Nouveau-Brunswick. Une région économique est un regroupement de comtés qui a été créé comme unité normalisée servant à analyser l’activité économique régionale au Canada.

Salaires médians horaires selon la région économique

Voici une représentation du salaire horaire médian de toutes les personnes qui occupent cette profession dans chacune des cinq régions économiques du Nouveau-Brunswick.

Pas de données disponibles
Salaires

Voici une représentation du salaire médian de toutes les personnes qui travaillent dans cette profession par rapport au salaire médian des travailleurs occupant cette profession à temps plein à l’année.

Tous les travailleurs occupant cette profession

26 527 $

Travailleurs employés à temps plein, toute l'année

26 600 $

Voici une représentation du salaire médian de toutes les personnes qui occupe cette profession dans chacune des provinces de l’Atlantique et au pays.

Nouveau-Brunswick

26 527 $

Terre-Neuve

26 082 $

Île-du-Prince-Édouard

45 336 $

Nouvelle-Écosse

33 234 $

Canada

43 602 $
Perspectives d'emploi

Voici une représentation du nombre de possibilités d’emploi prévues dans cette profession au cours des trois et dix prochaines années, respectivement, réparti selon le nombre de possibilités devant résulter de la croissance (« nouveaux emplois ») et les possibilités devant résulter de l’attrition (décès et départs à la retraite).

Perspectives dans trois ans

Perspectives d''emploi totales : trois ans

5
 

Nouveaux emplois : trois ans

-3
 

Départs à la retraite/décès : trois ans

6
 

Perspectives dans dix ans

Perspectives d''emploi totales : dix ans

17
 

Nouveaux emplois : dix ans

-7
 

Départs à la retraite/décès : dix ans

20