Opérateurs de machines à scier dans les scieries

Opérateurs de machines à scier dans les scieries

CNP
9431

Font fonctionner le matériel automatique de scierie servant à débiter des billes en pièces de bois brutes et à scier, à fendre, à tailler et à raboter ce premier débit en pièces de sciage raboté.

Faits en bref

Perspectives de trois ans

Satisfaisantes
Satisfaisantes

Possibilités d'emploi de trois ans

75
 

Salaire horaire médian

17,73 $
15,00 $
Faible
23,57 $
Haute

Salaire médian

39 245 $
 

Généralement requis

Un diplôme d'études secondaires ou une formation spécifique à la profession

Employés

611
 

% des travailleurs à temps plein

97 %
 

% des travailleurs à l'année

68 %
 
Détails de l'emploi

Description complète de la CNP

Les opérateurs de machines à scier dans les scieries font fonctionner, surveillent et contrôlent l'équipement automatisé de scierie servant à débiter des billes en pièces de bois brutes et à scier, à fendre, à tailler et à raboter ce premier débit en pièces de différentes dimensions ainsi qu'à scier ou à fendre des bardeaux et des bardeaux de fente. Ils travaillent dans des scieries et des usines de rabotage.

Fonctions principales

Les opérateurs de machines à scier dans les scieries exercent une partie ou l'ensemble des fonctions suivantes :

  • faire fonctionner des chargeuses et des grues de pont fixes pour alimenter les scieries en billes;
  • examiner des billes et des pièces de bois brutes pour déterminer leurs dimensions, leur état, leur qualité, de même que d'autres caractéristiques, afin de décider des coupes les plus productives, ou de se servir d'équipement automatisé pour passer des billes dans des lecteurs au laser pour déterminer les plans de coupe les plus efficaces et rentables;
  • faire fonctionner et contrôler l'équipement automatisé de scierie à partir de salles de commande ou de consoles pour débiter des billes en pièces de bois brutes et pour scier, fendre, tailler et raboter ce premier débit en pièces de différentes dimensions, et scier ou fendre des bardeaux et des bardeaux de fente;
  • mettre en marche des convoyeurs pour déplacer les billes et le bois d'oeuvre d'une scie à l'autre;
  • régler l'équipement de sciage et remplacer des lames ou des rubans de scies à l'aide de clés, de calibres et d'autres outils manuels;
  • se servir de machines pour trier et empiler le bois selon la longueur et l'épaisseur, pour transporter les tas de bois jusqu'aux entrepôts ou aux chambres de séchage et pour faire passer le bois dans des planeurs;
  • surveiller le déplacement du bois d'oeuvre, et surveiller les affichages à l'ordinateur pour s'assurer que le bois soit taillé selon les prescriptions, et imprimer des rapports de production;
  • nettoyer et lubrifier l'équipement de scierie.

Également connu sous le nom

  • chef scieur/chef scieuse
  • ébouteur/ébouteuse
  • opérateur/opératrice de scie à billes
  • opérateur/opératrice de scie à refendre
  • opérateur/opératrice de scie circulaire
  • ouvrier/ouvrière à la déligneuse
  • raboteur/raboteuse
  • trancheur/trancheuse de bois en bardeaux de fente
Exigences

Critères d'emploi

  • Un diplôme d'études secondaires est habituellement exigé.
  • Des cours collégiaux en techniques de traitement du bois peuvent être exigés.
  • Plusieurs semaines de formation en cours d'emploi sont habituellement offertes.
  • Plusieurs années d'expérience, dans d'autres postes d'opération de machines à scier au sein de la même compagnie, sont habituellement exigées des chefs scieurs et des raboteurs.
  • Un certificat en secourisme industriel peut être exigé.

Réglementation provinciale

Sans réglementation provinciale

Emploi selon le sexe

Le graphique suivant indique le pourcentage des hommes et des femmes qui travaillent dans cette profession au Nouveau-Brunswick.

Légende des données

9,0 %
Femmes
91,0 %
Hommes
Emploi selon l'âge

Le graphique suivant montre la répartition de toutes les personnes qui travaillent dans cette profession au Nouveau-Brunswick par groupe d’âge.

Légende des données

14,0 %
15-24
13,0 %
25-34
19,0 %
35-44
27,0 %
45-54
23,0 %
55-64
4,0 %
65+
Emploi selon le plus haut niveau de scolarité atteint

Le graphique suivant montre la répartition de toutes les personnes qui travaillent dans cette profession au Nouveau-Brunswick selon le plus haut niveau de scolarité atteint.

Légende des données

36,6 %
Aucun certificat, diplôme ou grade
44,6 %
Diplôme d'études secondaires ou l'équivalent
6,9 %
Certificat ou diplôme d'apprenti ou d'une école des métiers
11,9 %
Collège ou université - niveau inférieur au baccalauréat
0,0 %
Université - baccalauréat ou niveau supérieur au baccalauréat
Emploi selon l'industrie

Le graphique suivant illustre les groupes industriels où sont employées les plus grandes proportions de personnes travaillant dans cette profession au Nouveau-Brunswick. Les faibles pourcentages des trois principaux groupes industriels laissent indiquer que le nombre d’emplois dans cette profession est largement réparti parmi de nombreux groupes industriels.

Légende des données

89,7 %
Fabrication
5,2 %
Agriculture, foresterie, pêche et chasse
3,1 %
Commerce de gros
2,1 %
Toutes autres industries
Emploi selon la région économique

Le graphique suivant montre la répartition de toutes les personnes qui occupent cette profession au Nouveau-Brunswick selon la région économique dans laquelle elles résident.

Légende des données

30,3 %
Nord-Est
5,1 %
Sud-Est
11,1 %
Sud-Ouest
17,2 %
Central
36,4 %
Nord-Ouest
Régions Économiques du Nouveau-Brunswick

Régions économiques

La carte suivante montre les cinq régions économiques du Nouveau-Brunswick. Une région économique est un regroupement de comtés qui a été créé comme unité normalisée servant à analyser l’activité économique régionale au Canada.

Salaire médian annuel selon la région économique

Le graphique suivant illustre le salaire médian de toutes les personnes qui occupent cette profession dans chacune des cinq régions économiques du Nouveau-Brunswick.

Légende des données

40 581 $
Nord-Est
S.O.
Sud-Est
60 570 $
Sud-Ouest
41 058 $
Central
42 428 $
Nord-Ouest
Régions Économiques du Nouveau-Brunswick

Régions économiques

La carte suivante montre les cinq régions économiques du Nouveau-Brunswick. Une région économique est un regroupement de comtés qui a été créé comme unité normalisée servant à analyser l’activité économique régionale au Canada.

Salaires médians horaires selon la région économique

Voici une représentation du salaire horaire médian de toutes les personnes qui occupent cette profession dans chacune des cinq régions économiques du Nouveau-Brunswick.

Nord-Est

17,73 $
15,00 $
Faible
23,57 $
Haute
Pas de données disponibles
Pas de données disponibles

Central

17,73 $
15,00 $
Faible
23,57 $
Haute

Nord-Ouest

18,00 $
15,00 $
Faible
23,00 $
Haute
Salaires

Voici une représentation du salaire médian de toutes les personnes qui travaillent dans cette profession par rapport au salaire médian des travailleurs occupant cette profession à temps plein à l’année.

Tous les travailleurs occupant cette profession

39 245 $

Travailleurs employés à temps plein, toute l'année

44 887 $

Voici une représentation du salaire médian de toutes les personnes qui occupe cette profession dans chacune des provinces de l’Atlantique et au pays.

Nouveau-Brunswick

39 245 $

Terre-Neuve

27 546 $

Île-du-Prince-Édouard

S.O.

Nouvelle-Écosse

31 088 $

Canada

41 864 $
Perspectives d'emploi

Voici une représentation du nombre de possibilités d’emploi prévues dans cette profession au cours des trois et dix prochaines années, respectivement, réparti selon le nombre de possibilités devant résulter de la croissance (« nouveaux emplois ») et les possibilités devant résulter de l’attrition (décès et départs à la retraite).

Perspectives dans trois ans

Perspectives d'emploi totales : trois ans

75
 

Nouveaux emplois : trois ans

0
 

Départs à la retraite/décès : trois ans

75
 

Perspectives dans dix ans

Perspectives d'emploi totales : dix ans

182
 

Nouveaux emplois : dix ans

-59
 

Départs à la retraite/décès : dix ans

241