Contrôleurs et essayeurs dans la transformation des métaux et des minerais

Contrôleurs et essayeurs dans la transformation des métaux et des minerais

CNP
9415

Contrôlent, trient, échantillonnent et mettent à l'essai les matières premières et les produits obtenus à la suite du traitement des métaux et des minerais.

Faits en bref

Perspectives de trois ans

Indéterminées
Indéterminées

Possibilités d'emploi de trois ans

6
 

Salaire horaire médian

S.O.

Salaire médian

46 919 $
 

Niveau de scolarité

Un diplôme d'études secondaires ou une formation spécifique à la profession

Employés

50
 

% des travailleurs à temps plein

100 %
 

% des travailleurs à l'année

43 %
 
Détails de l'emploi

Description complète de la CNP

Les contrôleurs et les essayeurs de ce groupe de base contrôlent, trient, échantillonnent et mettent à l'essai les matières premières et les produits obtenus à la suite du traitement des métaux et des minerais. Ils travaillent dans des usines de traitement des métaux et des minerais telles que des usines d'affinerie du cuivre, du plomb et du zinc, des usines de traitement d'uranium, des aciéries, des alumineries, des usines d'affinerie de métaux précieux, des usines de confection du ciment, des usines de traitement et des fonderies d'argile, de verre et de pierre.

Fonctions principales

Les contrôleurs et les essayeurs dans la transformation des métaux et des minerais exercent une partie ou l'ensemble des fonctions suivantes :

  • inspecter, à diverses étapes du traitement des produits, des métaux, des minerais, du ciment, du verre, de l'argile ou du béton afin d'assurer leur conformité aux normes;
  • classer et étiqueter les matières premières ou les produits finis selon leurs dimensions, leur épaisseur, leur composition ou selon d'autres normes de classification;
  • prélever un échantillon du produit pendant ou après le processus de traitement pour exécuter des analyses courantes ou des analyses subséquentes en laboratoire;
  • vérifier les produits pour en déterminer la résistance, la densité, la durabilité et la conformité aux normes;
  • signaler au surveillant ou l'opérateur au poste central et aux opérateurs de machines aux procédés industriels les problèmes ou les défauts dans les produits;
  • remplir des rapports de vérification et d'essais.

Également connu sous le nom

  • contrôleur/contrôleuse de briques et de carreaux
  • contrôleur/contrôleuse de la qualité du verre
  • contrôleur/contrôleuse de verre de récupération
  • contrôleur/contrôleuse du traitement thermique - traitement du métal
  • échantillonneur/échantillonneuse de métal fondu - traitement du métal de première fusion
  • échantillonneur/échantillonneuse de minéraux - traitement des produits minéraux
  • essayeur/essayeuse d'acier - traitement du métal de première fusion
  • essayeur/essayeuse de fibre de verre
  • inspecteur/inspectrice d'acier en feuilles - traitement du métal de première fusion
  • trieur/trieuse d'amiante
  • trieur/trieuse de produits d'argile
  • vérificateur/vérificatrice de moulages - traitement du minerai et du métal de première fusion
  • vérificateur/vérificatrice de noyaux - fonderie
  • vérificateur/vérificatrice du traitement du métal
Exigences

Critères d'emploi

  • Un diplôme d'études secondaires est habituellement exigé.
  • De l'expérience en tant qu'opérateurs de machines et de procédés industriels dans le traitement des métaux et des minerais est habituellement exigée.

Réglementation provinciale

Sans réglementation provinciale

Emploi selon le sexe

Le graphique suivant indique le pourcentage des hommes et des femmes qui travaillent dans cette profession au Nouveau-Brunswick.

Légende des données

0,0 %
Femmes
100,0 %
Hommes
Emploi selon l'âge

Le graphique suivant montre la répartition de toutes les personnes qui travaillent dans cette profession au Nouveau-Brunswick par groupe d’âge.

Légende des données

0,0 %
15-24
28,6 %
25-34
0,0 %
35-44
42,9 %
45-54
28,6 %
55-64
0,0 %
65+
Emploi selon le plus haut niveau de scolarité atteint

Le graphique suivant montre la répartition de toutes les personnes qui travaillent dans cette profession au Nouveau-Brunswick selon le plus haut niveau de scolarité atteint.

Légende des données

0,0 %
Aucun certificat, diplôme ou grade
42,9 %
Diplôme d''études secondaires ou l''équivalent
28,6 %
Certificat ou diplôme d''apprenti ou d''une école des métiers
28,6 %
Collège ou université - niveau inférieur au baccalauréat
0,0 %
Université - baccalauréat ou niveau supérieur au baccalauréat
Emploi selon l'industrie

Le graphique suivant illustre les groupes industriels où sont employées les plus grandes proportions de personnes travaillant dans cette profession au Nouveau-Brunswick. Les faibles pourcentages des trois principaux groupes industriels laissent indiquer que le nombre d’emplois dans cette profession est largement réparti parmi de nombreux groupes industriels.

Légende des données

42,9 %
Fabrication
28,6 %
Extraction minière, exploitation en carrière, et extraction de pétrole et de gaz
28,6 %
Construction
0,0 %
Toutes autres industries
Emploi selon la région économique

Le graphique suivant montre la répartition de toutes les personnes qui occupent cette profession au Nouveau-Brunswick selon la région économique dans laquelle elles résident.

Légende des données

42,9 %
Nord-Est
28,6 %
Sud-Est
28,6 %
Sud-Ouest
0,0 %
Central
0,0 %
Nord-Ouest
Régions Économiques du Nouveau-Brunswick

Régions économiques

La carte suivante montre les cinq régions économiques du Nouveau-Brunswick. Une région économique est un regroupement de comtés qui a été créé comme unité normalisée servant à analyser l’activité économique régionale au Canada.

Salaire médian annuel selon la région économique

Le graphique suivant illustre le salaire médian de toutes les personnes qui occupent cette profession dans chacune des cinq régions économiques du Nouveau-Brunswick.

Pas de données disponibles

Légende des données

Pas de données disponibles
Régions Économiques du Nouveau-Brunswick

Régions économiques

La carte suivante montre les cinq régions économiques du Nouveau-Brunswick. Une région économique est un regroupement de comtés qui a été créé comme unité normalisée servant à analyser l’activité économique régionale au Canada.

Salaires médians horaires selon la région économique

Voici une représentation du salaire horaire médian de toutes les personnes qui occupent cette profession dans chacune des cinq régions économiques du Nouveau-Brunswick.

Pas de données disponibles
Salaires

Voici une représentation du salaire médian de toutes les personnes qui travaillent dans cette profession par rapport au salaire médian des travailleurs occupant cette profession à temps plein à l’année.

Tous les travailleurs occupant cette profession

46 919 $

Travailleurs employés à temps plein, toute l'année

S.O.

Voici une représentation du salaire médian de toutes les personnes qui occupe cette profession dans chacune des provinces de l’Atlantique et au pays.

Nouveau-Brunswick

46 919 $

Terre-Neuve

S.O.

Île-du-Prince-Édouard

S.O.

Nouvelle-Écosse

46 251 $

Canada

49 838 $
Perspectives d'emploi

Voici une représentation du nombre de possibilités d’emploi prévues dans cette profession au cours des trois et dix prochaines années, respectivement, réparti selon le nombre de possibilités devant résulter de la croissance (« nouveaux emplois ») et les possibilités devant résulter de l’attrition (décès et départs à la retraite).

Perspectives dans trois ans

Perspectives d''emploi totales : trois ans

6
 

Nouveaux emplois : trois ans

0
 

Départs à la retraite/décès : trois ans

6
 

Perspectives dans dix ans

Perspectives d''emploi totales : dix ans

24
 

Nouveaux emplois : dix ans

4
 

Départs à la retraite/décès : dix ans

20