Opérateurs de salle de commande centrale dans le raffinage du pétrole et le traitement du gaz et des produits chimiques

Opérateurs de salle de commande centrale dans le raffinage du pétrole et le traitement du gaz et des produits chimiques

CNP
9232

- Opérateurs de salle de commande centrale et de conduite de procédés industriels dans le raffinage du pétrole et le traitement du gaz et des produits chimiques

Surveillent et font fonctionner l’équipement et les installations de traitement des usines pétrolières, pétrochimiques et chimiques.

Faits en bref

Perspectives de trois ans

Limitées
Limitées

Possibilités d'emploi de trois ans

36
 

Salaire horaire médian

S.O.

Salaire médian

89 669 $
 

Généralement requis

Collège ou formation professionnelle

Employés

403
 

% des travailleurs à temps plein

100 %
 

% des travailleurs à l'année

77 %
 
Détails de l'emploi

Description complète de la CNP

Les opérateurs de salle de commande centrale et de conduite de procédés industriels dans ce groupe de base surveillent et font fonctionner des usines pétrolières, pétrochimiques et chimiques et surveillent, ajustent et entretiennent l'équipement et les installations de traitement de ces usines. Ils travaillent dans des raffineries de pétrole, des usines de traitement de gaz naturel, des compagnies pétrochimiques et de pipelines et des compagnies de produits industriels, agricoles et de spécialités chimiques et pharmaceutiques.

Fonctions principales

Les opérateurs de salle de commande centrale et de conduite de procédés industriels dans le raffinage du pétrole et le traitement du gaz et des produits chimiques exercent une partie ou l'ensemble des fonctions suivantes :

  • actionner des panneaux de commande électroniques ou informatisés à partir d'une salle de commande centrale de façon à surveiller et à optimiser le déroulement des processus physiques et chimiques de plusieurs installations de traitement;
  • contrôler le démarrage et l'arrêt des processus ainsi que le dépannage;
  • surveiller l'équipement utilisé dans les procédés externes;
  • ajuster les appareils, les robinets, les pompes et l'équipement de commandes et de traitement;
  • autoriser ou endosser des autorisations de travaux d'entretien;
  • arrêter, isoler et préparer l'entretien des installations de traitement ou l'équipement de production;
  • prélever des échantillons, réaliser des essais, enregistrer des données, donner suite à des contrôles statistiques du processus pour les opérations de traitement et rédiger des rapports de production;
  • établir des procédures d'exploitation pour un fonctionnement normal, de démarrage ou d'arrêt de l'unité;
  • participer à des vérifications et à des programmes de sécurité et répondre à des appels d'urgence, s'il y a lieu;
  • veiller au respect des règlements sur la sécurité et l'environnement;
  • passer de l'une à l'autre des opérations par rotation des postes de travail, au besoin;
  • travailler, s'il y a lieu, en équipe où les responsabilités de surveillance sont partagées et participer à la formation d'autres travailleurs;
  • être formé, s'il y a lieu, dans un métier spécialisé et exercer ce métier par rotation des postes de travail.

Également connu sous le nom

  • chef technicien/chef technicienne au traitement de produits chimiques
  • maître opérateur/maître opératrice - traitement des produits chimiques
  • opérateur/opératrice à la production d'un champ de gaz
  • opérateur/opératrice à la récupération de gaz
  • opérateur/opératrice à la salle des cuves - usine de chlore-alcali
  • opérateur/opératrice au raffinage du pétrole
  • opérateur/opératrice au traitement des produits pharmaceutiques
  • opérateur/opératrice aux procédés dans une raffinerie de pétrole
  • opérateur/opératrice aux procédés de traitement des produits chimiques
  • opérateur/opératrice de panneau - traitement des produits chimiques
  • opérateur/opératrice de station de compression - pipelines
  • opérateur/opératrice d'installation d'acides
  • opérateur/opératrice d'installation de gaz
  • technicien spécialiste/technicienne spécialiste des procédés - traitement des produits chimiques
  • technicien spécialiste/technicienne spécialiste des procédés de raffinerie
Exigences

Critères d'emploi

  • Un diplôme d'études secondaires est exigé. Des cours en mathématique, en chimie et en physique sont souvent spécifiés.
  • Un diplôme d'études collégiales en techniques de transformation, en sciences ou dans un domaine connexe peut être exigé pour certains postes.
  • Plusieurs années de formation professionnelle en cours d'emploi sont exigées des opérateurs et des techniciens de conduite de procédés dans le raffinage du pétrole et le traitement des produits chimiques.
  • De l'expérience comme opérateur dans le raffinage du pétrole ou le traitement des produits chimiques, dans toutes les unités des opérations contrôlées par la salle de commande centrale, est exigée des chefs opérateurs.
  • Un certificat d'opérateur ou de technicien de salle de commande centrale dans le raffinage du pétrole, émis par l'entreprise, peut être exigé.
  • Un permis provincial de mécanicien de centrales, d'opérateur de compresseurs ou de spécialiste en réfrigération peut être exigé lorsque certains types d'équipements sont compris dans le procédé.
  • Un certificat dans le transport des matières dangereuses, un certificat en secourisme et en lutte contre les incendies ou un certificat des Systèmes d'information sur les matières dangereuses utilisées au travail (SIMDUT) peuvent être exigés.

Réglementation provinciale

  • Sous réglementation provinciale: Oui
  • Obligatoire: Oui
  • Sceau rouge: Non

Organisme de réglementation

Emploi selon le sexe

Le graphique suivant indique le pourcentage des hommes et des femmes qui travaillent dans cette profession au Nouveau-Brunswick.

Légende des données

7,1 %
Femmes
92,9 %
Hommes
Emploi selon l'âge

Le graphique suivant montre la répartition de toutes les personnes qui travaillent dans cette profession au Nouveau-Brunswick par groupe d’âge.

Légende des données

5,2 %
15-24
22,4 %
25-34
41,4 %
35-44
20,7 %
45-54
6,9 %
55-64
3,4 %
65+
Emploi selon le plus haut niveau de scolarité atteint

Le graphique suivant montre la répartition de toutes les personnes qui travaillent dans cette profession au Nouveau-Brunswick selon le plus haut niveau de scolarité atteint.

Légende des données

0,0 %
Aucun certificat, diplôme ou grade
19,3 %
Diplôme d'études secondaires ou l'équivalent
17,5 %
Certificat ou diplôme d'apprenti ou d'une école des métiers
57,9 %
Collège ou université - niveau inférieur au baccalauréat
5,3 %
Université - baccalauréat ou niveau supérieur au baccalauréat
Emploi selon l'industrie

Le graphique suivant illustre les groupes industriels où sont employées les plus grandes proportions de personnes travaillant dans cette profession au Nouveau-Brunswick. Les faibles pourcentages des trois principaux groupes industriels laissent indiquer que le nombre d’emplois dans cette profession est largement réparti parmi de nombreux groupes industriels.

Légende des données

45,5 %
Fabrication
23,6 %
Commerce de gros
16,4 %
Extraction minière, exploitation en carrière, et extraction de pétrole et de gaz
14,5 %
Toutes autres industries
Emploi selon la région économique

Le graphique suivant montre la répartition de toutes les personnes qui occupent cette profession au Nouveau-Brunswick selon la région économique dans laquelle elles résident.

Légende des données

12,3 %
Nord-Est
8,8 %
Sud-Est
75,4 %
Sud-Ouest
3,5 %
Central
0,0 %
Nord-Ouest
Régions Économiques du Nouveau-Brunswick

Régions économiques

La carte suivante montre les cinq régions économiques du Nouveau-Brunswick. Une région économique est un regroupement de comtés qui a été créé comme unité normalisée servant à analyser l’activité économique régionale au Canada.

Salaire médian annuel selon la région économique

Le graphique suivant illustre le salaire médian de toutes les personnes qui occupent cette profession dans chacune des cinq régions économiques du Nouveau-Brunswick.

Légende des données

72 036 $
Nord-Est
S.O.
Sud-Est
100 387 $
Sud-Ouest
S.O.
Central
S.O.
Nord-Ouest
Régions Économiques du Nouveau-Brunswick

Régions économiques

La carte suivante montre les cinq régions économiques du Nouveau-Brunswick. Une région économique est un regroupement de comtés qui a été créé comme unité normalisée servant à analyser l’activité économique régionale au Canada.

Salaires médians horaires selon la région économique

Voici une représentation du salaire horaire médian de toutes les personnes qui occupent cette profession dans chacune des cinq régions économiques du Nouveau-Brunswick.

Pas de données disponibles
Salaires

Voici une représentation du salaire médian de toutes les personnes qui travaillent dans cette profession par rapport au salaire médian des travailleurs occupant cette profession à temps plein à l’année.

Tous les travailleurs occupant cette profession

89 669 $

Travailleurs employés à temps plein, toute l'année

98 086 $

Voici une représentation du salaire médian de toutes les personnes qui occupe cette profession dans chacune des provinces de l’Atlantique et au pays.

Nouveau-Brunswick

89 669 $

Terre-Neuve

113 169 $

Île-du-Prince-Édouard

43 292 $

Nouvelle-Écosse

74 796 $

Canada

109 008 $
Perspectives d'emploi

Voici une représentation du nombre de possibilités d’emploi prévues dans cette profession au cours des trois et dix prochaines années, respectivement, réparti selon le nombre de possibilités devant résulter de la croissance (« nouveaux emplois ») et les possibilités devant résulter de l’attrition (décès et départs à la retraite).

Perspectives dans trois ans

Perspectives d'emploi totales : trois ans

36
 

Nouveaux emplois : trois ans

-5
 

Départs à la retraite/décès : trois ans

40
 

Perspectives dans dix ans

Perspectives d'emploi totales : dix ans

110
 

Nouveaux emplois : dix ans

-25
 

Départs à la retraite/décès : dix ans

135