Surveillants dans la transformation des métaux et des minerais

Surveillants dans la transformation des métaux et des minerais

CNP
9211

Supervisent et coordonnent les activités des travailleurs qui travaillent à la transformation et à la fabrication des métaux et des minerais.

Faits en bref

Perspectives de trois ans

Indéterminées
Indéterminées

Possibilités d'emploi de trois ans

20
 

Salaire horaire médian

27,50 $
16,00 $
Faible
39,00 $
Haute

Salaire médian

45 982 $
 

Généralement requis

Collège ou formation professionnelle

Employés

122
 

% des travailleurs à temps plein

96 %
 

% des travailleurs à l'année

56 %
 
Détails de l'emploi

Description complète de la CNP

Les surveillants de ce groupe de base supervisent et coordonnent les activités des travailleurs qui travaillent à la transformation et la fabrication des métaux et des minerais. Ils travaillent dans des usines de traitement des métaux et des minerais, telles que les usines d'affinage du cuivre, du plomb et du zinc, les usines de traitement de l'uranium, les aciéries, les alumineries, les usines d'affinage de métaux précieux, les usines de confection du ciment, les usines et fonderies d'argile, de verre et de pierre.

Fonctions principales

Les surveillants dans la transformation des métaux et des minerais exercent une partie ou l'ensemble des fonctions suivantes :

  • superviser, coordonner et planifier les activités des travailleurs qui accomplissent les tâches suivantes : faire fonctionner des machines à une ou plusieurs fonctions ou de l'équipement de traitement des minerais et des métaux; actionner des machines à mouler et à noyauter ou fabriquer, à la main, des moules et des noyaux; faire fonctionner des machines de contrôle du traitement, de formage et de finissage du verre; manoeuvrer des machines de formage et de finissage des produits en béton, en argile et en pierre; et faire fonctionner des machines et de l'équipement de contrôle du traitement du ciment;
  • établir des méthodes permettant de respecter les échéances et coordonner les activités avec les autres sections;
  • commander du matériel et des fournitures;
  • résoudre les problèmes reliés au travail et recommander des mesures afin d'améliorer la productivité et la qualité des produits;
  • former des travailleurs quant à leurs tâches, aux normes de sécurité et aux politiques de la compagnie;
  • recommander des mesures de gestion du personnel, telles que l'embauche et les promotions;
  • rédiger des rapports de production et d'autres rapports;
  • régler, au besoin, des machines et de l'équipement.

Également connu sous le nom

  • contremaître/contremaîtresse à la préparation de la chaux
  • contremaître/contremaîtresse à l'affinage du plomb
  • contremaître/contremaîtresse au noyautage - fonderie
  • contremaître/contremaîtresse aux hauts fourneaux
  • contremaître/contremaîtresse de briques et de tuiles
  • coordonnateur/coordonnatrice de poste dans une aciérie
  • formateur/formatrice d'opérateurs à l'atelier de laminage - aciérie
  • superviseur/superviseure de tailleurs de verre
  • surveillant/surveillante du broyage du minerai
  • surveillant/surveillante du moulage sous pression
  • surveillant/surveillante du service de fusion et de grillage
  • surveillant/surveillante du traitement des ciments
Exigences

Critères d'emploi

  • Un diplôme d'études secondaires est habituellement exigé.
  • Des études postsecondaires en métallurgie, en sciences ou dans un domaine connexe peuvent être exigées dans certaines des professions incluses dans ce groupe de base.
  • Plusieurs années d'expérience dans un environnement de fabrication ou transformation des métaux/minerais sont habituellement exigées.

Réglementation provinciale

Sans réglementation provinciale

Emploi selon le sexe

Le graphique suivant indique le pourcentage des hommes et des femmes qui travaillent dans cette profession au Nouveau-Brunswick.

Légende des données

1,3 %
Femmes
98,7 %
Hommes
Emploi selon l'âge

Le graphique suivant montre la répartition de toutes les personnes qui travaillent dans cette profession au Nouveau-Brunswick par groupe d’âge.

Légende des données

0,0 %
15-24
8,0 %
25-34
24,0 %
35-44
40,0 %
45-54
20,0 %
55-64
8,0 %
65+
Emploi selon le plus haut niveau de scolarité atteint

Le graphique suivant montre la répartition de toutes les personnes qui travaillent dans cette profession au Nouveau-Brunswick selon le plus haut niveau de scolarité atteint.

Légende des données

12,0 %
Aucun certificat, diplôme ou grade
40,0 %
Diplôme d'études secondaires ou l'équivalent
12,0 %
Certificat ou diplôme d'apprenti ou d'une école des métiers
28,0 %
Collège ou université - niveau inférieur au baccalauréat
8,0 %
Université - baccalauréat ou niveau supérieur au baccalauréat
Emploi selon l'industrie

Le graphique suivant illustre les groupes industriels où sont employées les plus grandes proportions de personnes travaillant dans cette profession au Nouveau-Brunswick. Les faibles pourcentages des trois principaux groupes industriels laissent indiquer que le nombre d’emplois dans cette profession est largement réparti parmi de nombreux groupes industriels.

Légende des données

64,0 %
Fabrication
16,0 %
Extraction minière, exploitation en carrière, et extraction de pétrole et de gaz
12,0 %
Construction
8,0 %
Toutes autres industries
Emploi selon la région économique

Le graphique suivant montre la répartition de toutes les personnes qui occupent cette profession au Nouveau-Brunswick selon la région économique dans laquelle elles résident.

Légende des données

45,8 %
Nord-Est
20,8 %
Sud-Est
8,3 %
Sud-Ouest
0,0 %
Central
25,0 %
Nord-Ouest
Régions Économiques du Nouveau-Brunswick

Régions économiques

La carte suivante montre les cinq régions économiques du Nouveau-Brunswick. Une région économique est un regroupement de comtés qui a été créé comme unité normalisée servant à analyser l’activité économique régionale au Canada.

Salaire médian annuel selon la région économique

Le graphique suivant illustre le salaire médian de toutes les personnes qui occupent cette profession dans chacune des cinq régions économiques du Nouveau-Brunswick.

Légende des données

98 596 $
Nord-Est
S.O.
Sud-Est
S.O.
Sud-Ouest
S.O.
Central
S.O.
Nord-Ouest
Régions Économiques du Nouveau-Brunswick

Régions économiques

La carte suivante montre les cinq régions économiques du Nouveau-Brunswick. Une région économique est un regroupement de comtés qui a été créé comme unité normalisée servant à analyser l’activité économique régionale au Canada.

Salaires médians horaires selon la région économique

Voici une représentation du salaire horaire médian de toutes les personnes qui occupent cette profession dans chacune des cinq régions économiques du Nouveau-Brunswick.

Pas de données disponibles
Salaires

Voici une représentation du salaire médian de toutes les personnes qui travaillent dans cette profession par rapport au salaire médian des travailleurs occupant cette profession à temps plein à l’année.

Tous les travailleurs occupant cette profession

45 982 $

Travailleurs employés à temps plein, toute l'année

58 668 $

Voici une représentation du salaire médian de toutes les personnes qui occupe cette profession dans chacune des provinces de l’Atlantique et au pays.

Nouveau-Brunswick

45 982 $

Terre-Neuve

105 359 $

Île-du-Prince-Édouard

S.O.

Nouvelle-Écosse

51 862 $

Canada

73 247 $
Perspectives d'emploi

Voici une représentation du nombre de possibilités d’emploi prévues dans cette profession au cours des trois et dix prochaines années, respectivement, réparti selon le nombre de possibilités devant résulter de la croissance (« nouveaux emplois ») et les possibilités devant résulter de l’attrition (décès et départs à la retraite).

Perspectives dans trois ans

Perspectives d'emploi totales : trois ans

20
 

Nouveaux emplois : trois ans

-1
 

Départs à la retraite/décès : trois ans

21
 

Perspectives dans dix ans

Perspectives d'emploi totales : dix ans

78
 

Nouveaux emplois : dix ans

9
 

Départs à la retraite/décès : dix ans

70