Manoeuvres de l'exploitation forestière

Manoeuvres de l'exploitation forestière

CNP
8616

Exécutent diverses tâches manuelles telles que fixer des élingues aux rondins, planter des arbres, débroussailler, nettoyer les aires de chargement et aider d’autres travailleurs dans les opérations d’exploitation forestière.

Faits en bref

Perspectives de trois ans

Satisfaisantes
Satisfaisantes

Possibilités d'emploi de trois ans

31
 

Salaire horaire médian

17,00 $
13,41 $
Faible
24,12 $
Haute

Salaire médian

12 985 $
 

Niveau de scolarité

Formation en cours d’emploi

Employés

415
 

% des travailleurs à temps plein

87 %
 

% des travailleurs à l'année

35 %
 
Détails de l'emploi

Description complète de la CNP

Les manoeuvres de l'exploitation forestière exécutent diverses tâches manuelles telles que fixer des élingues aux rondins, planter des arbres, débroussailler, vaporiser des produits chimiques, nettoyer les aires de chargement et aider d'autres travailleurs dans les opérations d'exploitation forestière. Ils travaillent pour des compagnies d'exploitation forestière et pour des entrepreneurs.

Fonctions principales

Les manoeuvres de l'exploitation forestière exercent une partie ou l'ensemble des fonctions suivantes :

  • aider d'autres travailleurs aux chantiers;
  • fixer des élingues ou des câbles aux arbres abattus pour les débusquer;
  • planter des arbres au moyen d'outils à main;
  • vaporiser des herbicides au sol en utilisant de l'équipement manuel de vaporisation;
  • débroussailler, à l'aide de scies à chaîne, afin d'aménager des pistes;
  • dégager et nettoyer les aires de chargement sur le chantier.

Également connu sous le nom

  • débroussailleur/débroussailleuse - exploitation forestière et foresterie
  • élingueur/élingueuse - exploitation forestière
  • manoeuvre en exploitation forestière
  • manoeuvre en foresterie
  • planteur saisonnier/planteuse saisonnière d'arbres
Exigences

Critères d'emploi

  • Un diplôme d'études secondaires peut être exigé.
  • Un cours en sécurité peut être exigé avant l'embauche.
  • Plusieurs semaines de formation théorique et pratique sont offertes.
  • Un certificat de Système d'information sur les matières dangereuses utilisées au travail (SIMDUT) peut être exigé.
  • Un permis d'application de produits chimiques peut être exigé.

Réglementation provinciale

Sans réglementation provinciale

Emploi selon le sexe

Le graphique suivant indique le pourcentage des hommes et des femmes qui travaillent dans cette profession au Nouveau-Brunswick.

Légende des données

23,1 %
Femmes
76,9 %
Hommes
Emploi selon l'âge

Le graphique suivant montre la répartition de toutes les personnes qui travaillent dans cette profession au Nouveau-Brunswick par groupe d’âge.

Légende des données

29,3 %
15-24
17,1 %
25-34
14,6 %
35-44
17,1 %
45-54
9,8 %
55-64
12,2 %
65+
Emploi selon le plus haut niveau de scolarité atteint

Le graphique suivant montre la répartition de toutes les personnes qui travaillent dans cette profession au Nouveau-Brunswick selon le plus haut niveau de scolarité atteint.

Légende des données

25,6 %
Aucun certificat, diplôme ou grade
53,9 %
Diplôme d''études secondaires ou l''équivalent
10,3 %
Certificat ou diplôme d''apprenti ou d''une école des métiers
5,1 %
Collège ou université - niveau inférieur au baccalauréat
5,1 %
Université - baccalauréat ou niveau supérieur au baccalauréat
Emploi selon l'industrie

Le graphique suivant illustre les groupes industriels où sont employées les plus grandes proportions de personnes travaillant dans cette profession au Nouveau-Brunswick. Les faibles pourcentages des trois principaux groupes industriels laissent indiquer que le nombre d’emplois dans cette profession est largement réparti parmi de nombreux groupes industriels.

Légende des données

89,5 %
Agriculture, foresterie, pêche et chasse
5,3 %
Fabrication
5,3 %
Fabrication
0,0 %
Toutes autres industries
Emploi selon la région économique

Le graphique suivant montre la répartition de toutes les personnes qui occupent cette profession au Nouveau-Brunswick selon la région économique dans laquelle elles résident.

Légende des données

21,1 %
Nord-Est
21,1 %
Sud-Est
13,2 %
Sud-Ouest
28,9 %
Central
15,8 %
Nord-Ouest
Régions Économiques du Nouveau-Brunswick

Régions économiques

La carte suivante montre les cinq régions économiques du Nouveau-Brunswick. Une région économique est un regroupement de comtés qui a été créé comme unité normalisée servant à analyser l’activité économique régionale au Canada.

Salaire médian annuel selon la région économique

Le graphique suivant illustre le salaire médian de toutes les personnes qui occupent cette profession dans chacune des cinq régions économiques du Nouveau-Brunswick.

Légende des données

15 321 $
Nord-Est
14 814 $
Sud-Est
S.O.
Sud-Ouest
11 712 $
Central
S.O.
Nord-Ouest
Régions Économiques du Nouveau-Brunswick

Régions économiques

La carte suivante montre les cinq régions économiques du Nouveau-Brunswick. Une région économique est un regroupement de comtés qui a été créé comme unité normalisée servant à analyser l’activité économique régionale au Canada.

Salaires médians horaires selon la région économique

Voici une représentation du salaire horaire médian de toutes les personnes qui occupent cette profession dans chacune des cinq régions économiques du Nouveau-Brunswick.

Nord-Est

19,00 $
14,43 $
Faible
22,00 $
Haute
Pas de données disponibles
Pas de données disponibles
Pas de données disponibles
Pas de données disponibles
Salaires

Voici une représentation du salaire médian de toutes les personnes qui travaillent dans cette profession par rapport au salaire médian des travailleurs occupant cette profession à temps plein à l’année.

Tous les travailleurs occupant cette profession

12 985 $

Travailleurs employés à temps plein, toute l'année

34 553 $

Voici une représentation du salaire médian de toutes les personnes qui occupe cette profession dans chacune des provinces de l’Atlantique et au pays.

Nouveau-Brunswick

12 985 $

Terre-Neuve

11 867 $

Île-du-Prince-Édouard

5 108 $

Nouvelle-Écosse

11 337 $

Canada

17 837 $
Perspectives d'emploi

Voici une représentation du nombre de possibilités d’emploi prévues dans cette profession au cours des trois et dix prochaines années, respectivement, réparti selon le nombre de possibilités devant résulter de la croissance (« nouveaux emplois ») et les possibilités devant résulter de l’attrition (décès et départs à la retraite).

Perspectives dans trois ans

Perspectives d''emploi totales : trois ans

31
 

Nouveaux emplois : trois ans

-8
 

Départs à la retraite/décès : trois ans

39
 

Perspectives dans dix ans

Perspectives d''emploi totales : dix ans

66
 

Nouveaux emplois : dix ans

-62
 

Départs à la retraite/décès : dix ans

129