Foreurs et personnel de mise à l’essai et des autres services reliés à l’extraction de pétrole et de gaz

Foreurs et personnel de mise à l’essai et des autres services reliés à l’extraction de pétrole et de gaz

CNP
8232

- Foreurs et personnel de mise à l'essai et des autres services reliés à l'extraction de pétrole et de gaz

Surveillent le fonctionnement des appareils et des machines de forage et de levage sur des installations de forage et des montages d’entretien; ou utilisent des instruments, des outils et de l’équipement spécialisés pour fournir des services reliés au forage et à l’entretien des puits.

Faits en bref

Perspectives de trois ans

Indéterminées
Indéterminées

Possibilités d'emploi de trois ans

4
 

Salaire horaire minimum

32,00 $
14,42 $
Faible
58,70 $
Haute

Salaire minimum

58 503 $
 

Niveau de scolarité

Collège ou formation professionnelle

Employés

137
 

% des travailleurs à temps plein

100 %
 

% des travailleurs à l'année

55 %
 
Détails de l'emploi

Description complète de la CNP

Les foreurs et les conducteurs de montage d'entretien des puits de pétrole et de gaz surveillent le fonctionnement des appareils et des machines de forage et de levage sur des installations de forage et des montages d'entretien, et dirigent les travaux des équipes sous la surveillance du chef de chantier. Les travailleurs en diagraphie et en mise à l'essai des puits et les travailleurs assimilés utilisent des instruments, des outils et de l'équipement mécanique ou électronique spécialisé pour fournir des services reliés au forage, au parachèvement et à l'entretien des puits.

Fonctions principales

Les foreurs et conducteurs de montage d'entretien des puits de pétrole et de gaz exercent une partie ou l'ensemble des fonctions suivantes :

  • diriger les travaux des équipes de montage de derrick, de forage, de parachèvement ou d'entretien des puits d'exploration et des puits producteurs;
  • actionner les commandes des foreuses et des engins de forage et de levage;
  • former des équipes de forage ou de montage, ou veiller à leur formation;
  • tenir des registres des opérations de forage et des travaux d'entretien;
  • s'assurer que les consignes de sécurité soient observées.

Les travailleurs en diagraphie et en mise à l'essai des puits et travailleurs assimilés exercent une partie ou l'ensemble des fonctions suivantes :

  • conduire des camions d'entretien ou de forage au chantier;
  • assembler et fixer le matériel, les outils et les appareils d'enregistrement à la masse-tige et au câble de forage, afin d'effectuer les travaux et les essais requis;
  • actionner les câbles de forage ou les appareils de contrôle pour abaisser, positionner et récupérer le matériel et les instruments, ou diriger l'utilisation de ces câbles et appareils;
  • faire fonctionner des appareils d'enregistrement et des ordinateurs à partir d'unités mobiles d'essai et de diagraphie, afin de recueillir des données;
  • procéder, au besoin, à une interprétation limitée des données.

Également connu sous le nom

  • aide-foreur/aide-foreuse - forage de puits de pétrole et de gaz
  • conducteur/conductrice d'essais aux tiges
  • conducteur/conductrice d'essais de puits
  • conducteur/conductrice d'outil de fond
  • foreur/foreuse - forage de puits de pétrole et de gaz
  • opérateur/opératrice d'appareil de forage dirigé
  • opérateur/opératrice de matériel de diagraphie et de perforation
  • opérateur/opératrice de plate-forme de maintenance - assistance à la production pétrolière
  • préposé/préposée aux câbles électriques
  • préposé/préposée aux câbles lisses
  • préposé/préposée aux câbles métalliques
Exigences

Critères d'emploi

  • Un diplôme d'études secondaires est habituellement exigé.
  • Une formation officielle en cours d'emploi, de trois à six mois, des cours de niveau collégial ou des cours approuvés par l'industrie pétrolière, et quatre ans ou plus d'expérience dans des postes de membre subalterne d'équipe de forage sont exigés des foreurs et des conducteurs de montage d'entretien des puits de pétrole et de gaz.
  • Un diplôme d'études collégiales en forage peut être exigé.
  • Plusieurs années d'expérience en forage terrestre sont exigées pour effectuer des forages en mer.
  • Des certificats en secourisme, en sensibilisation à l'hydrogène sulfuré, en prévention des éruptions, en contrôle des puits, en Système d'information sur les matières dangereuses utilisées au travail (SIMDUT), en transport de matières dangereuses et un certificat spécial (chaudière) d'opérateur de puits de pétrole sont exigés.
  • Une formation officielle en cours d'emploi de trois à six mois, et plusieurs années d'expérience dans des postes de diagraphie et de mise à l'essai ou de forage et d'entretien de forage, sont exigées des travailleurs en diagraphie et en mise à l'essai des puits et des travailleurs assimilés.
  • Un diplôme d'études collégiales en électronique ou en technologie du génie peut être exigé des travailleurs en diagraphie de sondages non tubés.
  • Un permis provincial de dynamiteur et un certificat de dynamiteur sismique et de dynamiteur de puits de pétrole sont exigés pour effectuer la perforation des puits.
  • Le certificat de qualification de technicien en forage est obligatoire en Alberta et est offert, bien que facultatif, à Terre-Neuve-et-Labrador, en Nouvelle-Écosse, à l'Île-du-Prince-Édouard, au Manitoba, en Saskatchewan, en Colombie-Britannique et dans les Territoires du Nord-Ouest.
  • Les techniciens en forage qualifiés peuvent obtenir la mention Sceau rouge après la réussite de l'examen interprovincial Sceau rouge.

Réglementation provinciale

Sans réglementation provinciale

Emploi selon le sexe

Le graphique suivant indique le pourcentage des hommes et des femmes qui travaillent dans cette profession au Nouveau-Brunswick.

Légende des données

1,4 %
Femmes
98,6 %
Hommes
Emploi selon l'âge

Le graphique suivant montre la répartition de toutes les personnes qui travaillent dans cette profession au Nouveau-Brunswick par groupe d’âge.

Légende des données

12,5 %
15-24
29,2 %
25-34
33,3 %
35-44
12,5 %
45-54
12,5 %
55-64
0,0 %
65+
Emploi selon le plus haut niveau de scolarité atteint

Le graphique suivant montre la répartition de toutes les personnes qui travaillent dans cette profession au Nouveau-Brunswick selon le plus haut niveau de scolarité atteint.

Légende des données

17,4 %
Aucun certificat, diplôme ou grade
43,5 %
Diplôme d''études secondaires ou l''équivalent
8,7 %
Certificat ou diplôme d''apprenti ou d''une école des métiers
30,4 %
Collège ou université - niveau inférieur au baccalauréat
0,0 %
Université - baccalauréat ou niveau supérieur au baccalauréat
Emploi selon l'industrie

Le graphique suivant illustre les groupes industriels où sont employées les plus grandes proportions de personnes travaillant dans cette profession au Nouveau-Brunswick. Les faibles pourcentages des trois principaux groupes industriels laissent indiquer que le nombre d’emplois dans cette profession est largement réparti parmi de nombreux groupes industriels.

Légende des données

58,3 %
Extraction minière, exploitation en carrière, et extraction de pétrole et de gaz
20,8 %
Fabrication
12,5 %
Construction
8,3 %
Toutes autres industries
Emploi selon la région économique

Le graphique suivant montre la répartition de toutes les personnes qui occupent cette profession au Nouveau-Brunswick selon la région économique dans laquelle elles résident.

Légende des données

18,2 %
Nord-Est
31,8 %
Sud-Est
36,4 %
Sud-Ouest
13,6 %
Central
0,0 %
Nord-Ouest
Régions Économiques du Nouveau-Brunswick

Régions économiques

La carte suivante montre les cinq régions économiques du Nouveau-Brunswick. Une région économique est un regroupement de comtés qui a été créé comme unité normalisée servant à analyser l’activité économique régionale au Canada.

Salaire médian annuel selon la région économique

Le graphique suivant illustre le salaire médian de toutes les personnes qui occupent cette profession dans chacune des cinq régions économiques du Nouveau-Brunswick.

Légende des données

S.O.
Nord-Est
51 178 $
Sud-Est
67 754 $
Sud-Ouest
S.O.
Central
S.O.
Nord-Ouest
Régions Économiques du Nouveau-Brunswick

Régions économiques

La carte suivante montre les cinq régions économiques du Nouveau-Brunswick. Une région économique est un regroupement de comtés qui a été créé comme unité normalisée servant à analyser l’activité économique régionale au Canada.

Salaires médians horaires selon la région économique

Voici une représentation du salaire horaire médian de toutes les personnes qui occupent cette profession dans chacune des cinq régions économiques du Nouveau-Brunswick.

Pas de données disponibles
Salaires

Voici une représentation du salaire médian de toutes les personnes qui travaillent dans cette profession par rapport au salaire médian des travailleurs occupant cette profession à temps plein à l’année.

Tous les travailleurs occupant cette profession

58 503 $

Travailleurs employés à temps plein, toute l'année

67 673 $

Voici une représentation du salaire médian de toutes les personnes qui occupe cette profession dans chacune des provinces de l’Atlantique et au pays.

Nouveau-Brunswick

58 503 $

Terre-Neuve

88 987 $

Île-du-Prince-Édouard

27 277 $

Nouvelle-Écosse

89 741 $

Canada

76 526 $
Perspectives d'emploi

Voici une représentation du nombre de possibilités d’emploi prévues dans cette profession au cours des trois et dix prochaines années, respectivement, réparti selon le nombre de possibilités devant résulter de la croissance (« nouveaux emplois ») et les possibilités devant résulter de l’attrition (décès et départs à la retraite).

Perspectives dans trois ans

Perspectives d''emploi totales : trois ans

4
 

Nouveaux emplois : trois ans

-2
 

Départs à la retraite/décès : trois ans

6
 

Perspectives dans dix ans

Perspectives d''emploi totales : dix ans

20
 

Nouveaux emplois : dix ans

-2
 

Départs à la retraite/décès : dix ans

23