Ouvriers de gares de triage et à l'entretien de la voie ferrée

Ouvriers de gares de triage et à l'entretien de la voie ferrée

CNP
7531

Contrôlent la circulation de la gare de triage, attellent et détellent les wagons et effectuent d’autres tâches connexes ou font fonctionner des machines et de l’équipement pour poser, entretenir et réparer les voies ferrées.

Faits en bref

Perspectives de trois ans

Indéterminées
Indéterminées

Possibilités d'emploi de trois ans

12
 

Salaire horaire minimum

S.O.

Salaire minimum

49 548 $
 

Niveau de scolarité

Un diplôme d'études secondaires ou une formation spécifique à la profession

Employés

112
 

% des travailleurs à temps plein

100 %
 

% des travailleurs à l'année

50 %
 
Détails de l'emploi

Description complète de la CNP

Les ouvriers de gares de triage contrôlent la circulation de la gare de triage, attellent et détellent les wagons et effectuent d'autres tâches connexes. Les ouvriers à l'entretien de la voie ferrée font fonctionner des machines et de l'équipement pour poser, entretenir et réparer les voies ferrées. Ils travaillent pour des sociétés de transport ferroviaire.

Fonctions principales

Les ouvriers de gares de triage et à l'entretien de la voie ferrée exercent une partie ou l'ensemble des fonctions suivantes :

  • actionner, de la tour de contrôle, les commandes de signaux de trafic et les aiguillages qui contrôlent la circulation dans les gares de triage;
  • contrôler les dispositifs de retardement d'allumage, les plaques tournantes et les aiguillages afin d'aligner les locomotives avec les wagons à atteler, à dételer ou à entretenir;
  • conduire la machinerie d'entretien telle que les machines à couper les traverses, les glisseuses de traverses, les ancreuses, les souleveuses de rail, les enfonçoirs de tire-fond, les arracheuses de tire-fond, les scies à rails et les grues à traverses pour installer, entretenir et réparer les rails de la voie ferrée et pour enlever la neige des voies;
  • manoeuvrer les wagons selon les instructions reçues déterminant l'endroit, la disposition et le nombre de wagons;
  • lubrifier les pièces mobiles des wagons et des locomotives;
  • nettoyer les machines et faire des réparations mineures;
  • patrouiller les différentes sections de la voie ferrée afin d'identifier et de signaler les parties de voie endommagées ou brisées;
  • accomplir, au besoin, toute autre tâche d'entretien des voies.

Également connu sous le nom

  • agent/agente de la voie ferrée
  • aiguilleur/aiguilleuse - secteur ferroviaire
  • atteleur/atteleuse à la gare de triage - secteur ferroviaire
  • cantonnier/cantonnière - secteur ferroviaire
  • contrôleur/contrôleuse de wagons - secteur ferroviaire
  • garde-signaux - transport ferroviaire
  • inspecteur/inspectrice de voies ferrées
  • opérateur/opératrice à la cabine de signaux - secteur ferroviaire
  • opérateur/opératrice à la tour de contrôle - secteur ferroviaire
  • opérateur/opératrice à régaleuse à ballast - secteur ferroviaire
  • opérateur/opératrice de bourreuse de traverses - secteur ferroviaire
  • opérateur/opératrice de cramponneuse - secteur ferroviaire
  • opérateur/opératrice de machine - secteur ferroviaire
  • opérateur/opératrice de scie à rails
  • opérateur/opératrice d'équipement ferroviaire
  • ouvrier/ouvrière de gare de triage - secteur ferroviaire
Exigences

Critères d'emploi

  • Quelques années d'études secondaires sont habituellement exigées.
  • De l'expérience comme manoeuvre du transport ferroviaire est exigée.
  • Une formation en cours d'emploi est offerte.
  • Un certificat de Règlement d'exploitation ferroviaire du Canada est exigé des ouvriers de gares de triage.

Réglementation provinciale

Sans réglementation provinciale

Emploi selon le sexe

Le graphique suivant indique le pourcentage des hommes et des femmes qui travaillent dans cette profession au Nouveau-Brunswick.

Légende des données

1,7 %
Femmes
98,3 %
Hommes
Emploi selon l'âge

Le graphique suivant montre la répartition de toutes les personnes qui travaillent dans cette profession au Nouveau-Brunswick par groupe d’âge.

Légende des données

10,5 %
15-24
26,3 %
25-34
15,8 %
35-44
15,8 %
45-54
31,6 %
55-64
0,0 %
65+
Emploi selon le plus haut niveau de scolarité atteint

Le graphique suivant montre la répartition de toutes les personnes qui travaillent dans cette profession au Nouveau-Brunswick selon le plus haut niveau de scolarité atteint.

Légende des données

15,0 %
Aucun certificat, diplôme ou grade
20,0 %
Diplôme d''études secondaires ou l''équivalent
25,0 %
Certificat ou diplôme d''apprenti ou d''une école des métiers
40,0 %
Collège ou université - niveau inférieur au baccalauréat
0,0 %
Université - baccalauréat ou niveau supérieur au baccalauréat
Emploi selon l'industrie

Le graphique suivant illustre les groupes industriels où sont employées les plus grandes proportions de personnes travaillant dans cette profession au Nouveau-Brunswick. Les faibles pourcentages des trois principaux groupes industriels laissent indiquer que le nombre d’emplois dans cette profession est largement réparti parmi de nombreux groupes industriels.

Légende des données

89,5 %
Transport et entreposage
10,5 %
Services administratifs, services de soutien, services de gestion des déchets et services d'assainissement
0,0 %
S.O.
0,0 %
Toutes autres industries
Emploi selon la région économique

Le graphique suivant montre la répartition de toutes les personnes qui occupent cette profession au Nouveau-Brunswick selon la région économique dans laquelle elles résident.

Légende des données

53,3 %
Nord-Est
33,3 %
Sud-Est
13,3 %
Sud-Ouest
0,0 %
Central
0,0 %
Nord-Ouest
Régions Économiques du Nouveau-Brunswick

Régions économiques

La carte suivante montre les cinq régions économiques du Nouveau-Brunswick. Une région économique est un regroupement de comtés qui a été créé comme unité normalisée servant à analyser l’activité économique régionale au Canada.

Salaire médian annuel selon la région économique

Le graphique suivant illustre le salaire médian de toutes les personnes qui occupent cette profession dans chacune des cinq régions économiques du Nouveau-Brunswick.

Légende des données

45 102 $
Nord-Est
S.O.
Sud-Est
S.O.
Sud-Ouest
S.O.
Central
S.O.
Nord-Ouest
Régions Économiques du Nouveau-Brunswick

Régions économiques

La carte suivante montre les cinq régions économiques du Nouveau-Brunswick. Une région économique est un regroupement de comtés qui a été créé comme unité normalisée servant à analyser l’activité économique régionale au Canada.

Salaires médians horaires selon la région économique

Voici une représentation du salaire horaire médian de toutes les personnes qui occupent cette profession dans chacune des cinq régions économiques du Nouveau-Brunswick.

Pas de données disponibles
Salaires

Voici une représentation du salaire médian de toutes les personnes qui travaillent dans cette profession par rapport au salaire médian des travailleurs occupant cette profession à temps plein à l’année.

Tous les travailleurs occupant cette profession

49 548 $

Travailleurs employés à temps plein, toute l'année

64 654 $

Voici une représentation du salaire médian de toutes les personnes qui occupe cette profession dans chacune des provinces de l’Atlantique et au pays.

Nouveau-Brunswick

49 548 $

Terre-Neuve

49 394 $

Île-du-Prince-Édouard

S.O.

Nouvelle-Écosse

49 980 $

Canada

68 230 $
Perspectives d'emploi

Voici une représentation du nombre de possibilités d’emploi prévues dans cette profession au cours des trois et dix prochaines années, respectivement, réparti selon le nombre de possibilités devant résulter de la croissance (« nouveaux emplois ») et les possibilités devant résulter de l’attrition (décès et départs à la retraite).

Perspectives dans trois ans

Perspectives d''emploi totales : trois ans

12
 

Nouveaux emplois : trois ans

0
 

Départs à la retraite/décès : trois ans

9
 

Perspectives dans dix ans

Perspectives d''emploi totales : dix ans

31
 

Nouveaux emplois : dix ans

-2
 

Départs à la retraite/décès : dix ans

30