Débosseleurs et réparateurs de carrosserie

Débosseleurs et réparateurs de carrosserie

CNP
7322

Réparent et remettent en état les parties des carrosseries et intérieurs endommagés de véhicules motorisés. Ils repeignent également les surfaces de carrosserie et réparent ou remplacent les éléments en verre des automobiles.

Faits en bref

Perspectives de trois ans

Satisfaisantes
Satisfaisantes

Possibilités d'emploi de trois ans

91
 

Salaire horaire médian

19,00 $
15,00 $
Faible
30,00 $
Haute

Salaire médian

35 526 $
 

Généralement requis

Collège ou formation professionnelle

Employés

671
 

% des travailleurs à temps plein

93 %
 

% des travailleurs à l'année

73 %
 
Détails de l'emploi

Description complète de la CNP

Les débosseleurs réparent et remettent en état les parties endommagées des carrosseries et les garnitures intérieures des véhicules automobiles, repeignent les surfaces de carrosserie, et réparent ou remplacent les éléments en verre des automobiles. Ils travaillent pour des concessionnaires d'automobiles, dans des ateliers de carrosserie et dans des centres d'estimation. Ce groupe de base comprend également les réparateurs de carrosserie qui réparent et retouchent les éléments de carrosserie défectueux et endommagés de véhicules nouvellement assemblés.

Fonctions principales

Les travailleurs de ce groupe de base exercent une partie ou l'ensemble des fonctions suivantes :

  • lire le rapport d'estimation des dommages et des coûts de réparation pour déterminer et planifier les réparations à effectuer;
  • réparer et remplacer des éléments d'avant-train et de caisse de véhicules automobiles, des portières, et des éléments de châssis et de dessous de caisse;
  • débosseler des éléments de carrosserie, tels que des bosses, des pliures et autres défectuosités, à l'aide de tasseaux et de marteaux;
  • utiliser des appareils de soudure ou du plastique de remplissage pour niveler des trous, des bosses et des joints;
  • enlever les pare-chocs, les panneaux et les calandres endommagés à l'aide de clés et de chalumeaux coupeurs, et boulonner ou souder les pièces de rechange en place;
  • redresser des châssis à l'aide d'équipement de traction et d'ancrage de châssis et de dessous de caisse;
  • limer, meuler et poncer des surfaces réparées à l'aide d'outils manuels ou mécaniques;
  • masquer et fixer des surfaces d'automobiles au moyen de ruban adhésif en préparation de la peindre;
  • mélanger la peinture et marier les couleurs;
  • appliquer des peintures primaires et de finition au pinceau ou au pistolet;
  • réparer et remplacer des éléments en verre comme des pare-brise, des vitres et des toits ouvrants;
  • réparer ou remplacer des éléments d'habitacle tels que des carcasses de sièges, des moquettes et de l'isolation de plancher;
  • inspecter les véhicules réparés et les essayer sur la route pour en vérifier la stabilité et la direction.

Également connu sous le nom

  • apprenti peintre/apprentie peintre de véhicules automobiles
  • apprenti réparateur/apprentie réparatrice de carrosseries de véhicules automobiles
  • finisseur/finisseuse de tôles - construction de véhicules automobiles
  • mécanicien/mécanicienne de carrosseries d'automobiles
  • peintre - réparation de véhicules automobiles
  • peintre d'automobiles - réparation de véhicules automobiles
  • réparateur/réparatrice de carrosseries d'automobiles
  • réparateur/réparatrice de tôles - construction de véhicules automobiles
  • technicien/technicienne de carrosseries de véhicules automobiles - camions
  • technicien/technicienne de glaces de véhicule automobile
Exigences

Critères d'emploi

Débosseleurs

  • Un diplôme d'études secondaires est habituellement exigé.
  • Un programme d'apprentissage de trois à quatre ans en débosselage de véhicules ou plus de trois ans d'expérience en débosselage de véhicules et une formation scolaire en débosselage sont habituellement exigés pour être admissible au certificat de qualification.
  • Le certificat de qualification de débosseleur-peintre est obligatoire en Nouvelle-Écosse, en Ontario et en Alberta et est offert, bien que facultatif, à Terre-Neuve-et-Labrador, à l'Île-du-Prince-Édouard, au Nouveau-Brunswick, au Manitoba, en Saskatchewan, en Colombie-Britannique, au Yukon, aux Territoires du Nord-Ouest et au Nunavut.
  • Le certificat de qualification de débosseleur est obligatoire en Ontario et en Alberta, et est offert, bien que facultatif, au Yukon et dans les Territoires du Nord-Ouest.
  • Les débosseleurs-peintres qualifiés peuvent obtenir la mention Sceau rouge après la réussite de l'examen interprovincial Sceau rouge.

Peintres d'automobiles

  • Un diplôme d'études secondaires est habituellement exigé.
  • Un programme d'apprentissage de deux à trois ans en peinture d'automobiles ou un an d'expérience dans le métier de peintre d'automobiles et un programme scolaire en peinture d'automobiles sont habituellement exigés pour être admissible au certificat de qualification.
  • Les peintres d'automobiles qualifiés peuvent obtenir la mention Sceau rouge après la réussite de l'examen interprovincial Sceau rouge.

Installateurs et réparateurs de glaces de véhicule automobile

  • Un diplôme d'études secondaires est habituellement exigé.
  • Une certification dans l'industrie du verre d'automobiles est habituellement exigée.
  • Un programme d'apprentissage et le certificat de qualification est offert, bien que facultatif, aux techniciens de vitres d'automobiles en Nouvelle-Écosse, en Ontario, en Alberta et en Colombie-Britannique.

Réparateurs de carrosserie - construction de véhicules automobiles

  • Un diplôme d'études secondaires est habituellement exigé.
  • Une formation en cours d'emploi de un à deux ans est offerte par l'employeur.

Réglementation provinciale

  • Sous réglementation provinciale: Oui
  • Obligatoire: Non
  • Sceau rouge: Oui

Organisme de réglementation

Emploi selon le sexe

Le graphique suivant indique le pourcentage des hommes et des femmes qui travaillent dans cette profession au Nouveau-Brunswick.

Légende des données

4,3 %
Femmes
95,7 %
Hommes
Emploi selon l'âge

Le graphique suivant montre la répartition de toutes les personnes qui travaillent dans cette profession au Nouveau-Brunswick par groupe d’âge.

Légende des données

9,1 %
15-24
15,9 %
25-34
12,1 %
35-44
31,8 %
45-54
28,8 %
55-64
2,3 %
65+
Emploi selon le plus haut niveau de scolarité atteint

Le graphique suivant montre la répartition de toutes les personnes qui travaillent dans cette profession au Nouveau-Brunswick selon le plus haut niveau de scolarité atteint.

Légende des données

16,4 %
Aucun certificat, diplôme ou grade
14,2 %
Diplôme d'études secondaires ou l'équivalent
32,1 %
Certificat ou diplôme d'apprenti ou d'une école des métiers
34,3 %
Collège ou université - niveau inférieur au baccalauréat
3,0 %
Université - baccalauréat ou niveau supérieur au baccalauréat
Emploi selon l'industrie

Le graphique suivant illustre les groupes industriels où sont employées les plus grandes proportions de personnes travaillant dans cette profession au Nouveau-Brunswick. Les faibles pourcentages des trois principaux groupes industriels laissent indiquer que le nombre d’emplois dans cette profession est largement réparti parmi de nombreux groupes industriels.

Légende des données

71,4 %
Autres services (except Administrations publiques)
18,0 %
Commerce de détail
3,8 %
Transport et entreposage
6,8 %
Toutes autres industries
Emploi selon la région économique

Le graphique suivant montre la répartition de toutes les personnes qui occupent cette profession au Nouveau-Brunswick selon la région économique dans laquelle elles résident.

Légende des données

17,4 %
Nord-Est
29,5 %
Sud-Est
22,0 %
Sud-Ouest
17,4 %
Central
13,6 %
Nord-Ouest
Régions Économiques du Nouveau-Brunswick

Régions économiques

La carte suivante montre les cinq régions économiques du Nouveau-Brunswick. Une région économique est un regroupement de comtés qui a été créé comme unité normalisée servant à analyser l’activité économique régionale au Canada.

Salaire médian annuel selon la région économique

Le graphique suivant illustre le salaire médian de toutes les personnes qui occupent cette profession dans chacune des cinq régions économiques du Nouveau-Brunswick.

Légende des données

27 435 $
Nord-Est
38 246 $
Sud-Est
46 314 $
Sud-Ouest
42 207 $
Central
35 527 $
Nord-Ouest
Régions Économiques du Nouveau-Brunswick

Régions économiques

La carte suivante montre les cinq régions économiques du Nouveau-Brunswick. Une région économique est un regroupement de comtés qui a été créé comme unité normalisée servant à analyser l’activité économique régionale au Canada.

Salaires médians horaires selon la région économique

Voici une représentation du salaire horaire médian de toutes les personnes qui occupent cette profession dans chacune des cinq régions économiques du Nouveau-Brunswick.

Pas de données disponibles

Sud-Est

19,00 $
15,00 $
Faible
30,00 $
Haute

Sud-Ouest

19,00 $
15,00 $
Faible
30,00 $
Haute

Central

19,00 $
15,00 $
Faible
30,00 $
Haute

Nord-Ouest

19,00 $
15,00 $
Faible
30,00 $
Haute
Salaires

Voici une représentation du salaire médian de toutes les personnes qui travaillent dans cette profession par rapport au salaire médian des travailleurs occupant cette profession à temps plein à l’année.

Tous les travailleurs occupant cette profession

35 526 $

Travailleurs employés à temps plein, toute l'année

40 504 $

Voici une représentation du salaire médian de toutes les personnes qui occupe cette profession dans chacune des provinces de l’Atlantique et au pays.

Nouveau-Brunswick

35 526 $

Terre-Neuve

44 081 $

Île-du-Prince-Édouard

32 415 $

Nouvelle-Écosse

40 538 $

Canada

42 882 $
Perspectives d'emploi

Voici une représentation du nombre de possibilités d’emploi prévues dans cette profession au cours des trois et dix prochaines années, respectivement, réparti selon le nombre de possibilités devant résulter de la croissance (« nouveaux emplois ») et les possibilités devant résulter de l’attrition (décès et départs à la retraite).

Perspectives dans trois ans

Perspectives d'emploi totales : trois ans

91
 

Nouveaux emplois : trois ans

1
 

Départs à la retraite/décès : trois ans

89
 

Perspectives dans dix ans

Perspectives d'emploi totales : dix ans

295
 

Nouveaux emplois : dix ans

14
 

Départs à la retraite/décès : dix ans

283