Vitriers

Vitriers

CNP
7292

Coupent, ajustent, posent et remplacent les vitres des bâtiments résidentiels, commerciaux et industriels, les parois vitrées de bâtiments et d'autres structures et les vitres de meubles et d'autres produits.

Faits en bref

Perspectives de trois ans

Indéterminées
Indéterminées

Possibilités d'emploi de trois ans

6
 

Salaire horaire minimum

19,52 $
15,00 $
Faible
26,00 $
Haute

Salaire minimum

35 554 $
 

Niveau de scolarité

Collège ou formation professionnelle

Employés

83
 

% des travailleurs à temps plein

100 %
 

% des travailleurs à l'année

65 %
 
Détails de l'emploi

Description complète de la CNP

Les vitriers coupent, ajustent, posent et remplacent les vitres des bâtiments résidentiels, commerciaux et industriels, les parois vitrées de bâtiments et d'autres structures et les vitres de meubles et d'autres produits. Ils travaillent pour des entrepreneurs en installation de produits en verre, dans des ateliers de réparation et d'entretien et dans des ateliers de fabrication de produits en verre, ou ils peuvent être des travailleurs autonomes.

Fonctions principales

Les vitriers exercent une partie ou l'ensemble des fonctions suivantes :

  • lire et interpréter des plans et des spécifications techniques afin de déterminer le type et l'épaisseur des vitres et des cadres, la méthode d'installation et les matériaux requis;
  • mesurer le verre, le marquer et le couper à l'aide d'un coupe-verre manuel ou assisté par ordinateur;
  • teinter le verre et créer des motifs en gravant le verre, en le traitant avec un jet de sable sous pression ou en le peignant;
  • monter, ériger et démonter des échafaudages et du matériel de réglage et de levage;
  • poser des carreaux dans des cadres et les fixer à l'aide d'agrafes, de pointes de vitrier ou de moulures;
  • assembler et poser aux murs, aux plafonds ou aux façades des bâtiments, des éléments de verre préfabriqués, des miroirs ou des produits en verre;
  • fabriquer des cadres métalliques pour l'installation des vitres;
  • installer, ajuster, fabriquer et fixer des métaux d'architecture ou des produits de remplacement connexes dans des immeubles commerciaux et résidentiels;
  • fixer dans des cadres des miroirs et des panneaux de verre opaques ou transparents prétaillés qui formeront les murs extérieurs des bâtiments;
  • remplacer les vitres des meubles et des autres accessoires;
  • fabriquer et poser des lanterneaux, des vitrines et des aquariums ainsi que des vitraux et des vitrages spéciaux dans des églises, des musées, des centres sportifs et d'autres établissements;
  • réparer et assurer l'entretien de fenêtres de maisons, de portes en aluminium dans les commerces et d'autres structures servant à retenir le verre, et remplacer les vitres et les matériaux d'étanchéité endommagés;
  • fournir, au besoin, des devis aux clients.

Également connu sous le nom

  • apprenti vitrier/apprentie vitrière
  • poseur/poseuse de verre laminé
  • vitrier et mécanicien/vitrière et mécanicienne des métaux
  • vitrier/vitrière
  • vitrier/vitrière de verre de bâtiment
  • vitrier/vitrière de vitraux
Exigences

Critères d'emploi

  • Un diplôme d'études secondaires est habituellement exigé.
  • Un programme d'apprentissage de trois ou quatre ans ou plus de quatre ans d'expérience dans le métier et quelques cours de formation spécialisée, en milieu scolaire ou industriel, sont habituellement exigés pour obtenir un certificat de qualification.
  • Le certificat de qualification de vitrier est obligatoire au Québec et est offert, bien que facultatif, dans les autres provinces et les territoires.
  • Les vitriers qualifiés peuvent obtenir la mention Sceau rouge après la réussite de l'examen interprovincial Sceau rouge.

Réglementation provinciale

  • Provincially Regulated: Oui
  • Obligatoire: Non
  • Red Seal: Oui
Emploi selon le sexe

Le graphique suivant indique le pourcentage des hommes et des femmes qui travaillent dans cette profession au Nouveau-Brunswick.

Légende des données

13,1 %
Femmes
86,9 %
Hommes
Emploi selon l'âge

Le graphique suivant montre la répartition de toutes les personnes qui travaillent dans cette profession au Nouveau-Brunswick par groupe d’âge.

Légende des données

0,0 %
15-24
35,3 %
25-34
35,3 %
35-44
17,7 %
45-54
11,8 %
55-64
0,0 %
65+
Emploi selon le plus haut niveau de scolarité atteint

Le graphique suivant montre la répartition de toutes les personnes qui travaillent dans cette profession au Nouveau-Brunswick selon le plus haut niveau de scolarité atteint.

Légende des données

29,4 %
Aucun certificat, diplôme ou grade
47,1 %
Diplôme d''études secondaires ou l''équivalent
0,0 %
Certificat ou diplôme d''apprenti ou d''une école des métiers
23,5 %
Collège ou université - niveau inférieur au baccalauréat
0,0 %
Université - baccalauréat ou niveau supérieur au baccalauréat
Emploi selon l'industrie

Le graphique suivant illustre les groupes industriels où sont employées les plus grandes proportions de personnes travaillant dans cette profession au Nouveau-Brunswick. Les faibles pourcentages des trois principaux groupes industriels laissent indiquer que le nombre d’emplois dans cette profession est largement réparti parmi de nombreux groupes industriels.

Légende des données

44,4 %
Construction
27,8 %
Fabrication
27,8 %
Autres services (sauf les administrations publiques)
0,0 %
Toutes autres industries
Emploi selon la région économique

Le graphique suivant montre la répartition de toutes les personnes qui occupent cette profession au Nouveau-Brunswick selon la région économique dans laquelle elles résident.

Légende des données

11,1 %
Nord-Est
27,8 %
Sud-Est
11,1 %
Sud-Ouest
27,8 %
Central
22,2 %
Nord-Ouest
Régions Économiques du Nouveau-Brunswick

Régions économiques

La carte suivante montre les cinq régions économiques du Nouveau-Brunswick. Une région économique est un regroupement de comtés qui a été créé comme unité normalisée servant à analyser l’activité économique régionale au Canada.

Salaire médian annuel selon la région économique

Le graphique suivant illustre le salaire médian de toutes les personnes qui occupent cette profession dans chacune des cinq régions économiques du Nouveau-Brunswick.

Pas de données disponibles

Légende des données

Pas de données disponibles
Régions Économiques du Nouveau-Brunswick

Régions économiques

La carte suivante montre les cinq régions économiques du Nouveau-Brunswick. Une région économique est un regroupement de comtés qui a été créé comme unité normalisée servant à analyser l’activité économique régionale au Canada.

Salaires médians horaires selon la région économique

Voici une représentation du salaire horaire médian de toutes les personnes qui occupent cette profession dans chacune des cinq régions économiques du Nouveau-Brunswick.

Pas de données disponibles
Salaires

Voici une représentation du salaire médian de toutes les personnes qui travaillent dans cette profession par rapport au salaire médian des travailleurs occupant cette profession à temps plein à l’année.

Tous les travailleurs occupant cette profession

35 554 $

Travailleurs employés à temps plein, toute l'année

42 988 $

Voici une représentation du salaire médian de toutes les personnes qui occupe cette profession dans chacune des provinces de l’Atlantique et au pays.

Nouveau-Brunswick

35 554 $

Terre-Neuve

43 529 $

Île-du-Prince-Édouard

S.O.

Nouvelle-Écosse

35 216 $

Canada

44 003 $
Perspectives d'emploi

Voici une représentation du nombre de possibilités d’emploi prévues dans cette profession au cours des trois et dix prochaines années, respectivement, réparti selon le nombre de possibilités devant résulter de la croissance (« nouveaux emplois ») et les possibilités devant résulter de l’attrition (décès et départs à la retraite).

Perspectives dans trois ans

Perspectives d''emploi totales : trois ans

6
 

Nouveaux emplois : trois ans

-2
 

Départs à la retraite/décès : trois ans

9
 

Perspectives dans dix ans

Perspectives d''emploi totales : dix ans

25
 

Nouveaux emplois : dix ans

-2
 

Départs à la retraite/décès : dix ans

25