Finisseurs de béton

Finisseurs de béton

CNP
7282

Lissent et finissent le béton fraîchement coulé, appliquent des produits de cure ou de traitement de surface et installent, entretiennent et remettent à neuf diverses structures maçonnées, comme des fondations, des planchers, des plafonds, des trottoirs et des routes.

Faits en bref

Perspectives de trois ans

Indéterminées
Indéterminées

Possibilités d'emploi de trois ans

10
 

Salaire horaire médian

20,00 $
16,00 $
Faible
25,00 $
Haute

Salaire médian

25 947 $
 

Niveau de scolarité

Collège ou formation professionnelle

Employés

105
 

% des travailleurs à temps plein

85 %
 

% des travailleurs à l'année

35 %
 
Détails de l'emploi

Description complète de la CNP

Les finisseurs de béton lissent et finissent le béton fraîchement coulé, appliquent des produits de cure et de traitement de surface, installent, entretiennent et remettent à neuf diverses structures maçonnées, comme des fondations, des planchers, des plafonds, des trottoirs, des routes, des terrasses extérieures et des immeubles de grande hauteur. Ils sont employés par des entrepreneurs en construction, des entrepreneurs cimentiers et des fabricants de produits préfabriqués en béton, ou ils peuvent être des travailleurs autonomes.

Fonctions principales

Les finisseurs de béton exercent une partie ou l'ensemble des fonctions suivantes :

  • vérifier des coffrages, des couches de fondation granulaire et des éléments d'armature, et diriger la pose du béton sur des surfaces à revêtir en tenant compte de la pente prévue;
  • éliminer des creux et des bosses afin d'épandre uniformément le béton fraîchement coulé;
  • utiliser des rouleaux compresseurs automatiques pour tasser et aplanir des couches de béton;
  • niveler la surface du béton, selon les spécifications de pente et de profondeur, à l'aide de règles à araser ou de taloches;
  • utiliser des outils manuels ou mécaniques pour travailler le béton et lui donner le fini voulu;
  • installer des boulons d'ancrage, des plaques d'acier, des seuils de porte et d'autres accessoires dans le béton fraîchement coulé;
  • appliquer des produits de durcissement et de scellement pour protéger les surfaces en béton;
  • imperméabiliser, hydrofuger et restaurer des surfaces en béton;
  • réparer, refaire ou remplacer la surface de sections usées ou endommagées des planchers, des murs, des chaussées et d'autres ouvrages en béton.

Également connu sous le nom

  • apprenti cimentier-applicateur/apprentie cimentière-applicatrice
  • finisseur/finisseuse de béton
  • finisseur/finisseuse de béton préfabriqué
  • maçon/maçonne en béton
  • maçon-cimentier/maçonne-cimentière
Exigences

Critères d'emploi

  • Un diplôme d'études secondaires est habituellement exigé.
  • Un programme d'apprentissage de deux à quatre ans ou plus de trois ans d'expérience dans le métier et une formation spécialisée en finition de béton, en milieu scolaire ou industriel, sont habituellement exigés pour être admissible au certificat de qualification.
  • Le certificat de qualification de finisseur de béton est obligatoire au Québec et offert, bien que facultatif, à Terre-Neuve-et-Labrador, en Nouvelle-Écosse, à l'Île-du-Prince-Édouard, au Nouveau-Brunswick, au Manitoba, en Alberta et en Colombie-Britannique.
  • Le certificat de maçon-cimentier est offert, bien que facultatif, en Ontario.
  • Les finisseurs de béton qualifiés peuvent obtenir la mention Sceau rouge après la réussite de l'examen interprovincial Sceau rouge.

Réglementation provinciale

  • Réglementé au niveau provincial: Oui
  • Obligatoire: Non
  • Sceau rouge: Oui

Organisme réglementaire

Emploi selon le sexe

Le graphique suivant indique le pourcentage des hommes et des femmes qui travaillent dans cette profession au Nouveau-Brunswick.

Légende des données

1,7 %
Femmes
98,3 %
Hommes
Emploi selon l'âge

Le graphique suivant montre la répartition de toutes les personnes qui travaillent dans cette profession au Nouveau-Brunswick par groupe d’âge.

Légende des données

0,0 %
15-24
22,7 %
25-34
36,4 %
35-44
18,2 %
45-54
22,7 %
55-64
0,0 %
65+
Emploi selon le plus haut niveau de scolarité atteint

Le graphique suivant montre la répartition de toutes les personnes qui travaillent dans cette profession au Nouveau-Brunswick selon le plus haut niveau de scolarité atteint.

Légende des données

36,8 %
Aucun certificat, diplôme ou grade
63,2 %
Diplôme d''études secondaires ou l''équivalent
0,0 %
Certificat ou diplôme d''apprenti ou d''une école des métiers
0,0 %
Collège ou université - niveau inférieur au baccalauréat
0,0 %
Université - baccalauréat ou niveau supérieur au baccalauréat
Emploi selon l'industrie

Le graphique suivant illustre les groupes industriels où sont employées les plus grandes proportions de personnes travaillant dans cette profession au Nouveau-Brunswick. Les faibles pourcentages des trois principaux groupes industriels laissent indiquer que le nombre d’emplois dans cette profession est largement réparti parmi de nombreux groupes industriels.

Légende des données

90,5 %
Construction
9,5 %
Fabrication
0,0 %
S.O.
0,0 %
Toutes autres industries
Emploi selon la région économique

Le graphique suivant montre la répartition de toutes les personnes qui occupent cette profession au Nouveau-Brunswick selon la région économique dans laquelle elles résident.

Légende des données

31,8 %
Nord-Est
18,2 %
Sud-Est
22,7 %
Sud-Ouest
18,2 %
Central
9,1 %
Nord-Ouest
Régions Économiques du Nouveau-Brunswick

Régions économiques

La carte suivante montre les cinq régions économiques du Nouveau-Brunswick. Une région économique est un regroupement de comtés qui a été créé comme unité normalisée servant à analyser l’activité économique régionale au Canada.

Salaire médian annuel selon la région économique

Le graphique suivant illustre le salaire médian de toutes les personnes qui occupent cette profession dans chacune des cinq régions économiques du Nouveau-Brunswick.

Légende des données

25 324 $
Nord-Est
S.O.
Sud-Est
S.O.
Sud-Ouest
S.O.
Central
S.O.
Nord-Ouest
Régions Économiques du Nouveau-Brunswick

Régions économiques

La carte suivante montre les cinq régions économiques du Nouveau-Brunswick. Une région économique est un regroupement de comtés qui a été créé comme unité normalisée servant à analyser l’activité économique régionale au Canada.

Salaires médians horaires selon la région économique

Voici une représentation du salaire horaire médian de toutes les personnes qui occupent cette profession dans chacune des cinq régions économiques du Nouveau-Brunswick.

Pas de données disponibles
Salaires

Voici une représentation du salaire médian de toutes les personnes qui travaillent dans cette profession par rapport au salaire médian des travailleurs occupant cette profession à temps plein à l’année.

Tous les travailleurs occupant cette profession

25 947 $

Travailleurs employés à temps plein, toute l'année

55 629 $

Voici une représentation du salaire médian de toutes les personnes qui occupe cette profession dans chacune des provinces de l’Atlantique et au pays.

Nouveau-Brunswick

25 947 $

Terre-Neuve

72 321 $

Île-du-Prince-Édouard

24 608 $

Nouvelle-Écosse

35 836 $

Canada

44 728 $
Perspectives d'emploi

Voici une représentation du nombre de possibilités d’emploi prévues dans cette profession au cours des trois et dix prochaines années, respectivement, réparti selon le nombre de possibilités devant résulter de la croissance (« nouveaux emplois ») et les possibilités devant résulter de l’attrition (décès et départs à la retraite).

Perspectives dans trois ans

Perspectives d''emploi totales : trois ans

10
 

Nouveaux emplois : trois ans

-2
 

Départs à la retraite/décès : trois ans

12
 

Perspectives dans dix ans

Perspectives d''emploi totales : dix ans

37
 

Nouveaux emplois : dix ans

-3
 

Départs à la retraite/décès : dix ans

40