Briqueteurs-maçons

Briqueteurs-maçons

CNP
7281

Posent des briques, des blocs de béton, des pierres et autres matériaux analogues pour construire ou réparer des murs, des cheminées, des foyers et d’autres ouvrages.

Faits en bref

Perspectives de trois ans

Satisfaisantes
Satisfaisantes

Possibilités d'emploi de trois ans

32
 

Salaire horaire minimum

26,00 $
18,00 $
Faible
45,45 $
Haute

Salaire minimum

28 552 $
 

Niveau de scolarité

Collège ou formation professionnelle

Employés

288
 

% des travailleurs à temps plein

88 %
 

% des travailleurs à l'année

30 %
 
Détails de l'emploi

Description complète de la CNP

Les briqueteurs-maçons posent des briques, des blocs de béton, des pierres et d'autres matériaux analogues pour construire ou réparer des murs, des arcs, des cheminées, des foyers et d'autres ouvrages d'après des plans et des devis. Ils travaillent pour des compagnies de construction et pour des entrepreneurs en briquetage, ou ils peuvent être des travailleurs autonomes.

Fonctions principales

Les briqueteurs-maçons exercent une partie ou l'ensemble des fonctions suivantes :

  • lire des schémas et des plans pour calculer les matériaux requis;
  • couper et tailler des briques et des blocs de béton conformément aux devis, en se servant d'outils manuels et électriques;
  • préparer et poser des briques, des blocs de béton ou de pierre, des carreaux et d'autres matériaux analogues pour construire ou réparer des murs, des ouvrages de fondation et d'autres ouvrages en construction industrielle, commerciale ou résidentielle;
  • construire des cheminées et des foyers en maçonnerie dans les bâtiments à usage commercial ou résidentiel;
  • construire des enveloppes de cheminées d'usines en briques radiales;
  • garnir des cheminées d'usines de briques réfractaires;
  • faire ou refaire la garniture des fours, des foyers, des chaudières et d'autres ouvrages au moyen de briques réfractaires ou à l'épreuve des acides, de béton réfractaire, de matières plastiques réfractaires et d'autres matériaux;
  • réaliser des parements de murs ou d'autres surfaces en briques, en pierres ou d'autres matériaux analogues;
  • construire et installer des ouvrages à partir d'éléments de maçonnerie préfabriqués;
  • construire des terrasses, des murets ou d'autres ouvrages décoratifs en briques ou d'autres matériaux analogues;
  • remettre à neuf, nettoyer ou peindre, s'il y a lieu, des structures existantes.

Également connu sous le nom

  • apprenti briqueteur/apprentie briqueteuse
  • briqueteur/briqueteuse
  • briqueteur/briqueteuse d'ouvrages en briques réfractaires
  • briqueteur-maçon/briqueteuse-maçonne
  • maçon/maçonne en pierres
  • tailleur/tailleuse de pierres
Exigences

Critères d'emploi

  • Un diplôme d'études secondaires est habituellement exigé.
  • Un programme d'apprentissage de trois à quatre ans ou plus de quatre ans d'expérience dans le métier ainsi qu'une formation spécialisée en briquetage, en milieu scolaire ou industriel, sont habituellement exigés pour être admissible au certificat de qualification.
  • Le certificat de qualification de briqueteur-maçon est obligatoire en Nouvelle-Écosse, au Nouveau-Brunswick et au Québec et est offert, bien que facultatif, dans les autres provinces et au Yukon.
  • Le certificat de qualification de poseur de pierres est offert, bien que facultatif, à Terre-Neuve-et-Labrador.
  • Le certificat de qualification de maçon en travaux de restauration en pierre est offert, bien que facultatif, en Nouvelle-Écosse.
  • Les briqueteurs-maçons qualifiés peuvent obtenir la mention Sceau rouge après la réussite de l'examen interprovincial Sceau rouge.

Réglementation provinciale

  • Provincially Regulated: Oui
  • Obligatoire: Oui
  • Red Seal: Oui
Emploi selon le sexe

Le graphique suivant indique le pourcentage des hommes et des femmes qui travaillent dans cette profession au Nouveau-Brunswick.

Légende des données

2,5 %
Femmes
97,5 %
Hommes
Emploi selon l'âge

Le graphique suivant montre la répartition de toutes les personnes qui travaillent dans cette profession au Nouveau-Brunswick par groupe d’âge.

Légende des données

7,8 %
15-24
25,5 %
25-34
11,8 %
35-44
27,5 %
45-54
27,5 %
55-64
0,0 %
65+
Emploi selon le plus haut niveau de scolarité atteint

Le graphique suivant montre la répartition de toutes les personnes qui travaillent dans cette profession au Nouveau-Brunswick selon le plus haut niveau de scolarité atteint.

Légende des données

17,7 %
Aucun certificat, diplôme ou grade
15,7 %
Diplôme d''études secondaires ou l''équivalent
37,3 %
Certificat ou diplôme d''apprenti ou d''une école des métiers
29,4 %
Collège ou université - niveau inférieur au baccalauréat
0,0 %
Université - baccalauréat ou niveau supérieur au baccalauréat
Emploi selon l'industrie

Le graphique suivant illustre les groupes industriels où sont employées les plus grandes proportions de personnes travaillant dans cette profession au Nouveau-Brunswick. Les faibles pourcentages des trois principaux groupes industriels laissent indiquer que le nombre d’emplois dans cette profession est largement réparti parmi de nombreux groupes industriels.

Légende des données

70,4 %
Construction
13,0 %
Fabrication
5,6 %
Services administratifs, services de soutien, services de gestion des déchets et services d'assainissement
11,1 %
Toutes autres industries
Emploi selon la région économique

Le graphique suivant montre la répartition de toutes les personnes qui occupent cette profession au Nouveau-Brunswick selon la région économique dans laquelle elles résident.

Légende des données

21,6 %
Nord-Est
29,4 %
Sud-Est
25,5 %
Sud-Ouest
19,6 %
Central
3,9 %
Nord-Ouest
Régions Économiques du Nouveau-Brunswick

Régions économiques

La carte suivante montre les cinq régions économiques du Nouveau-Brunswick. Une région économique est un regroupement de comtés qui a été créé comme unité normalisée servant à analyser l’activité économique régionale au Canada.

Salaire médian annuel selon la région économique

Le graphique suivant illustre le salaire médian de toutes les personnes qui occupent cette profession dans chacune des cinq régions économiques du Nouveau-Brunswick.

Légende des données

28 604 $
Nord-Est
36 655 $
Sud-Est
40 140 $
Sud-Ouest
40 402 $
Central
S.O.
Nord-Ouest
Régions Économiques du Nouveau-Brunswick

Régions économiques

La carte suivante montre les cinq régions économiques du Nouveau-Brunswick. Une région économique est un regroupement de comtés qui a été créé comme unité normalisée servant à analyser l’activité économique régionale au Canada.

Salaires médians horaires selon la région économique

Voici une représentation du salaire horaire médian de toutes les personnes qui occupent cette profession dans chacune des cinq régions économiques du Nouveau-Brunswick.

Pas de données disponibles

Sud-Est

30,50 $
18,50 $
Faible
45,69 $
Haute
Pas de données disponibles

Central

26,00 $
16,00 $
Faible
43,73 $
Haute
Pas de données disponibles
Salaires

Voici une représentation du salaire médian de toutes les personnes qui travaillent dans cette profession par rapport au salaire médian des travailleurs occupant cette profession à temps plein à l’année.

Tous les travailleurs occupant cette profession

28 552 $

Travailleurs employés à temps plein, toute l'année

55 108 $

Voici une représentation du salaire médian de toutes les personnes qui occupe cette profession dans chacune des provinces de l’Atlantique et au pays.

Nouveau-Brunswick

28 552 $

Terre-Neuve

38 244 $

Île-du-Prince-Édouard

32 049 $

Nouvelle-Écosse

28 768 $

Canada

35 586 $
Perspectives d'emploi

Voici une représentation du nombre de possibilités d’emploi prévues dans cette profession au cours des trois et dix prochaines années, respectivement, réparti selon le nombre de possibilités devant résulter de la croissance (« nouveaux emplois ») et les possibilités devant résulter de l’attrition (décès et départs à la retraite).

Perspectives dans trois ans

Perspectives d''emploi totales : trois ans

32
 

Nouveaux emplois : trois ans

-7
 

Départs à la retraite/décès : trois ans

38
 

Perspectives dans dix ans

Perspectives d''emploi totales : dix ans

117
 

Nouveaux emplois : dix ans

-2
 

Départs à la retraite/décès : dix ans

119