Tuyauteurs, monteurs d'appareils de chauffage et poseurs de gicleurs

Tuyauteurs, monteurs d'appareils de chauffage et poseurs de gicleurs

CNP
7252

Dessinent, fabriquent, posent et entretiennent les réseaux de canalisations d’eau, de vapeur, de produits chimiques, de gaz et autres agents servant à la protection contre les incendies, au chauffage, au refroidissement, au graissage et à d’autres procédés.

Faits en bref

Perspectives de trois ans

Satisfaisantes
Satisfaisantes

Possibilités d'emploi de trois ans

58
 

Salaire horaire minimum

39,49 $
22,90 $
Faible
45,04 $
Haute

Salaire minimum

53 468 $
 

Niveau de scolarité

Collège ou formation professionnelle

Employés

614
 

% des travailleurs à temps plein

96 %
 

% des travailleurs à l'année

36 %
 
Détails de l'emploi

Description complète de la CNP

Les tuyauteurs et les monteurs d'appareils de chauffage dessinent, fabriquent, posent, entretiennent, dépannent et réparent des réseaux de canalisations d'eau, de vapeur, de gaz, de combustibles et de produits chimiques servant au chauffage, au refroidissement, au graissage et autres procédés industriels. Les poseurs de gicleurs fabriquent, montent, testent, entretiennent et réparent des réseaux gicleurs à eau, à mousse, à anhydride carbonique et à poudre pour la protection contre les incendies dans les bâtiments.

Fonctions principales

Les tuyauteurs et les monteurs d'appareils de chauffage exercent une partie ou l'ensemble des fonctions suivantes :

  • étudier les plans, avant-projets et les devis descriptifs pour établir le tracé du réseau;
  • pratiquer les ouvertures dans les murs, les planchers et les plafonds à l'aide de machines ou d'outils manuels ou mécaniques;
  • choisir le type de tuyaux et le calibre appropriés;
  • mesurer, couper, tarauder et plier les tuyaux à l'aide d'outils manuels ou mécaniques;
  • assembler des tronçons de tuyaux en réalisant des joints soudés, brasés, filetés ou collés;
  • installer des supports, des soupapes, des conduits et des systèmes de contrôle;
  • vérifier l'étanchéité du réseau à l'aide de l'équipement approprié;
  • nettoyer et entretenir les canalisations et les raccords ainsi que le système d'évacuation;
  • remplacer les éléments usés et remettre le système en marche;
  • remplir, au besoin, les devis estimatifs pour les clients.

Les poseurs de gicleurs exercent une partie ou l'ensemble des fonctions suivantes :

  • étudier les plans, les devis descriptifs et les codes des incendies pour établir le tracé du réseau;
  • poser les colliers, supports et étriers nécessaires pour sécuriser les canalisations, les gicleurs et l'équipement de lutte contre les incendies, à l'aide d'outils manuels ou mécaniques;
  • choisir, mesurer, couper, aléser et tarauder les tuyaux, installer les sorties des gicleurs, les assembler et les mettre en place au moyen des dispositifs de fixation;
  • assembler des tronçons de tuyau à l'aide de matériel de soudage et de brasage;
  • raccorder les canalisations aux réservoirs d'alimentation et aux conduites principales d'eau, aux pompes, aux compresseurs et aux appareils de régulation;
  • installer des soupapes, des alarmes et l'équipement connexe;
  • vérifier l'étanchéité du réseau au moyen d'appareils pneumatiques ou hydrauliques;
  • effectuer l'entretien et la réparation des systèmes de gicleurs;
  • remplir, au besoin, les devis estimatifs pour les clients.

Également connu sous le nom

  • apprenti monteur/apprentie monteuse d'appareils de chauffage
  • mécanicien/mécanicienne en protection-incendie
  • monteur/monteuse de réseaux d'extincteurs automatiques
  • monteur/monteuse de système de protection contre l'incendie
  • monteur/monteuse de tuyaux de vapeur
  • poseur/poseuse de réseaux de gicleurs
  • tuyauteur/tuyauteuse
  • tuyauteur/tuyauteuse de marine
  • tuyauteur-monteur/tuyauteuse-monteuse de conduites de vapeur
Exigences

Critères d'emploi

  • Un diplôme d'études secondaires est habituellement exigé.
  • Un programme d'apprentissage de quatre à cinq ans ou plus de cinq ans d'expérience dans le métier ainsi qu'une formation spécialisée de tuyauteur, de monteur d'appareils de chauffage ou de poseur de gicleurs, en milieu scolaire ou industriel, sont habituellement exigés pour être admissible au certificat de qualification.
  • Le certificat de qualification pour les monteurs d'appareils de chauffage est obligatoire en Nouvelle-Écosse, à l'Île-du-Prince-Édouard, au Nouveau-Brunswick, au Québec, en Ontario, au Manitoba et en Alberta et est offert, bien que facultatif, dans les autres provinces et les territoires.
  • Le certificat de qualification pour les poseurs d'appareils de chauffage (hors construction) est obligatoire au Québec.
  • Le certificat de qualification pour les mécaniciens en protection-incendie est obligatoire en Nouvelle-Écosse, au Nouveau-Brunswick, au Québec et au Manitoba et est offert, bien que facultatif, dans les autres provinces et les territoires.
  • Le certificat de qualification pour les poseurs de gicleurs (hors construction) est obligatoire au Québec.
  • Les monteurs d'appareils de chauffage et les mécaniciens en protection-incendie qualifiés peuvent obtenir la mention Sceau rouge après la réussite de l'examen interprovincial Sceau rouge.

Réglementation provinciale

  • Provincially Regulated: Oui
  • Obligatoire: Oui
  • Red Seal: Oui
Emploi selon le sexe

Le graphique suivant indique le pourcentage des hommes et des femmes qui travaillent dans cette profession au Nouveau-Brunswick.

Légende des données

1,6 %
Femmes
98,4 %
Hommes
Emploi selon l'âge

Le graphique suivant montre la répartition de toutes les personnes qui travaillent dans cette profession au Nouveau-Brunswick par groupe d’âge.

Légende des données

6,7 %
15-24
26,0 %
25-34
22,1 %
35-44
27,9 %
45-54
17,3 %
55-64
0,0 %
65+
Emploi selon le plus haut niveau de scolarité atteint

Le graphique suivant montre la répartition de toutes les personnes qui travaillent dans cette profession au Nouveau-Brunswick selon le plus haut niveau de scolarité atteint.

Légende des données

0,0 %
Aucun certificat, diplôme ou grade
7,6 %
Diplôme d''études secondaires ou l''équivalent
50,5 %
Certificat ou diplôme d''apprenti ou d''une école des métiers
40,0 %
Collège ou université - niveau inférieur au baccalauréat
1,9 %
Université - baccalauréat ou niveau supérieur au baccalauréat
Emploi selon l'industrie

Le graphique suivant illustre les groupes industriels où sont employées les plus grandes proportions de personnes travaillant dans cette profession au Nouveau-Brunswick. Les faibles pourcentages des trois principaux groupes industriels laissent indiquer que le nombre d’emplois dans cette profession est largement réparti parmi de nombreux groupes industriels.

Légende des données

54,1 %
Construction
21,1 %
Fabrication
11,0 %
Extraction minière, exploitation en carrière, et extraction de pétrole et de gaz
13,8 %
Toutes autres industries
Emploi selon la région économique

Le graphique suivant montre la répartition de toutes les personnes qui occupent cette profession au Nouveau-Brunswick selon la région économique dans laquelle elles résident.

Légende des données

21,0 %
Nord-Est
17,1 %
Sud-Est
35,2 %
Sud-Ouest
19,0 %
Central
7,6 %
Nord-Ouest
Régions Économiques du Nouveau-Brunswick

Régions économiques

La carte suivante montre les cinq régions économiques du Nouveau-Brunswick. Une région économique est un regroupement de comtés qui a été créé comme unité normalisée servant à analyser l’activité économique régionale au Canada.

Salaire médian annuel selon la région économique

Le graphique suivant illustre le salaire médian de toutes les personnes qui occupent cette profession dans chacune des cinq régions économiques du Nouveau-Brunswick.

Légende des données

53 416 $
Nord-Est
44 622 $
Sud-Est
85 764 $
Sud-Ouest
86 614 $
Central
65 463 $
Nord-Ouest
Régions Économiques du Nouveau-Brunswick

Régions économiques

La carte suivante montre les cinq régions économiques du Nouveau-Brunswick. Une région économique est un regroupement de comtés qui a été créé comme unité normalisée servant à analyser l’activité économique régionale au Canada.

Salaires médians horaires selon la région économique

Voici une représentation du salaire horaire médian de toutes les personnes qui occupent cette profession dans chacune des cinq régions économiques du Nouveau-Brunswick.

Nord-Est

41,13 $
23,00 $
Faible
45,45 $
Haute
Pas de données disponibles

Sud-Ouest

39,64 $
25,93 $
Faible
44,63 $
Haute
Pas de données disponibles
Pas de données disponibles
Salaires

Voici une représentation du salaire médian de toutes les personnes qui travaillent dans cette profession par rapport au salaire médian des travailleurs occupant cette profession à temps plein à l’année.

Tous les travailleurs occupant cette profession

53 468 $

Travailleurs employés à temps plein, toute l'année

81 410 $

Voici une représentation du salaire médian de toutes les personnes qui occupe cette profession dans chacune des provinces de l’Atlantique et au pays.

Nouveau-Brunswick

53 468 $

Terre-Neuve

75 676 $

Île-du-Prince-Édouard

69 297 $

Nouvelle-Écosse

58 433 $

Canada

69 051 $
Perspectives d'emploi

Voici une représentation du nombre de possibilités d’emploi prévues dans cette profession au cours des trois et dix prochaines années, respectivement, réparti selon le nombre de possibilités devant résulter de la croissance (« nouveaux emplois ») et les possibilités devant résulter de l’attrition (décès et départs à la retraite).

Perspectives dans trois ans

Perspectives d''emploi totales : trois ans

58
 

Nouveaux emplois : trois ans

-14
 

Départs à la retraite/décès : trois ans

72
 

Perspectives dans dix ans

Perspectives d''emploi totales : dix ans

198
 

Nouveaux emplois : dix ans

-35
 

Départs à la retraite/décès : dix ans

234