Installateurs et réparateurs de matériel de télécommunications

Installateurs et réparateurs de matériel de télécommunications

CNP
7246

Installent et réparent les téléphones et l’équipement de télécommunication associé à la transmission et au traitement de la voix, de vidéo et autres données sur des supports comme les fibres optiques, la radio et les satellites.

Faits en bref

Perspectives de trois ans

Satisfaisantes
Satisfaisantes

Possibilités d'emploi de trois ans

45
 

Salaire horaire médian

32,69 $
20,56 $
Faible
38,46 $
Haute

Salaire médian

65 149 $
 

Niveau de scolarité

Collège ou formation professionnelle

Employés

382
 

% des travailleurs à temps plein

99 %
 

% des travailleurs à l'année

84 %
 
Détails de l'emploi

Description complète de la CNP

Les installateurs et les réparateurs de matériel de télécommunications installent, vérifient, entretiennent et réparent des téléphones, de l'équipement de commutation et de l'équipement de télécommunications associé à la transmission et au traitement des émissions en phonie, des signaux vidéo et d'autres données sur une foule de support, dont les fibres optiques, les micro-ondes, la radio et les satellites. Ils travaillent dans des établissements de services téléphoniques et d'autres services de transmission par télécommunications.

Fonctions principales

Les installateurs et les réparateurs de téléphones exercent une partie ou l'ensemble des fonctions suivantes :

  • installer, aménager, enlever et entretenir l'équipement téléphonique, les câbles et les pièces de quincaillerie connexes;
  • vérifier les réseaux téléphoniques installés pour repérer les interruptions de transmission;
  • réparer ou remplacer les téléphones, les câbles et l'équipement connexe défectueux ou endommagés.

Les installateurs et les réparateurs de réseaux commutés exercent une partie ou l'ensemble des fonctions suivantes :

  • installer des systèmes, des circuits et de l'équipement de liaisons électromécaniques, analogiques et numériques dans les centraux téléphoniques et les centres de commutation;
  • inspecter et mettre à l'essai les systèmes, les circuits et l'équipement de liaison;
  • analyser les résultats des essais et régler, modifier ou réparer les systèmes de liaison, les réseaux et l'équipement et les logiciels connexes.

Les vérificateurs de services de télécommunications exercent une partie ou l'ensemble des fonctions suivantes :

  • utiliser des systèmes d'essais informatisés pour procéder à des essais de service sur les lignes et l'équipement des abonnés;
  • établir la nature, la cause et l'endroit de la panne;
  • envoyer le personnel de réparation approprié sur les lieux;
  • remplir les rapports d'essais et tenir à jour les dossiers d'essais et de services;
  • aider, au besoin, le personnel de réparation à vérifier les lignes, les circuits et les systèmes, à isoler et à relever les pannes et à vérifier les dossiers.

Les techniciens en matériel de télécommunications exercent une partie ou l'ensemble des fonctions suivantes :

  • installer, enlever et entretenir du matériel de télécommunications divers et des systèmes connexes, tels que des appareils de transmission par télex et télécopie, des téléimprimeurs, des postes de radiomobiles, des téléphones cellulaires, des téléavertisseurs et d'autres appareils de télécommunications;
  • configurer les systèmes d'exploitation et installer les logiciels d'accès à Internet;
  • inspecter et vérifier le fonctionnement de l'équipement de télécommunications;
  • diagnostiquer et repérer les défaillances du matériel et régler, remplacer ou réparer l'équipement de télécommunications.

Également connu sous le nom

  • apprenti électricien/apprentie électricienne en communications - commutation
  • installateur/installatrice d'autocommutateurs privés - télécommunications
  • installateur/installatrice de radios mobiles
  • installateur/installatrice de téléphones
  • installateur/installatrice et réparateur/réparatrice de réseaux commutés
  • monteur/monteuse de lignes et de postes téléphoniques
  • technicien/technicienne de matériel de télécommunications
  • technicien/technicienne de téléphones cellulaires
  • technicien/technicienne en communications téléphoniques
  • vérificateur/vérificatrice de central téléphonique - télécommunications
Exigences

Critères d'emploi

  • Un diplôme d'études secondaires est exigé.
  • Un programme d'apprentissage de trois à quatre ans ou plus de trois ans d'expérience dans le métier et une formation spécialisée en installation et en réparation de matériel de télécommunications, en milieu scolaire ou industriel, sont exigés des installateurs et réparateurs de téléphones et de réseaux commutés.
  • Un diplôme d'études collégiales en électricité et en électronique et plusieurs mois de formation en cours d'emploi ou un programme d'apprentissage de trois ou quatre ans sont exigés des techniciens en matériel de télécommunications.
  • Le certificat de qualification de technicien en communications est offert, bien que facultatif, en Nouvelle-Écosse, en Alberta, en Colombie Britannique, dans les Territoires du Nord-Ouest et au Nunavut.
  • De l'expérience en tant qu'installateur et réparateur (téléphone et réseau commuté) est habituellement exigée des vérificateurs de services de télécommunications.

Réglementation provinciale

Sans réglementation provinciale

Emploi selon le sexe

Le graphique suivant indique le pourcentage des hommes et des femmes qui travaillent dans cette profession au Nouveau-Brunswick.

Légende des données

7,2 %
Femmes
92,8 %
Hommes
Emploi selon l'âge

Le graphique suivant montre la répartition de toutes les personnes qui travaillent dans cette profession au Nouveau-Brunswick par groupe d’âge.

Légende des données

4,7 %
15-24
22,4 %
25-34
34,1 %
35-44
28,2 %
45-54
10,6 %
55-64
0,0 %
65+
Emploi selon le plus haut niveau de scolarité atteint

Le graphique suivant montre la répartition de toutes les personnes qui travaillent dans cette profession au Nouveau-Brunswick selon le plus haut niveau de scolarité atteint.

Légende des données

0,0 %
Aucun certificat, diplôme ou grade
31,0 %
Diplôme d''études secondaires ou l''équivalent
4,8 %
Certificat ou diplôme d''apprenti ou d''une école des métiers
44,1 %
Collège ou université - niveau inférieur au baccalauréat
20,2 %
Université - baccalauréat ou niveau supérieur au baccalauréat
Emploi selon l'industrie

Le graphique suivant illustre les groupes industriels où sont employées les plus grandes proportions de personnes travaillant dans cette profession au Nouveau-Brunswick. Les faibles pourcentages des trois principaux groupes industriels laissent indiquer que le nombre d’emplois dans cette profession est largement réparti parmi de nombreux groupes industriels.

Légende des données

69,9 %
Industrie de l'information et industrie culturelle
7,2 %
Construction
3,6 %
Services publics
19,3 %
Toutes autres industries
Emploi selon la région économique

Le graphique suivant montre la répartition de toutes les personnes qui occupent cette profession au Nouveau-Brunswick selon la région économique dans laquelle elles résident.

Légende des données

7,1 %
Nord-Est
38,1 %
Sud-Est
22,6 %
Sud-Ouest
22,6 %
Central
9,5 %
Nord-Ouest
Régions Économiques du Nouveau-Brunswick

Régions économiques

La carte suivante montre les cinq régions économiques du Nouveau-Brunswick. Une région économique est un regroupement de comtés qui a été créé comme unité normalisée servant à analyser l’activité économique régionale au Canada.

Salaire médian annuel selon la région économique

Le graphique suivant illustre le salaire médian de toutes les personnes qui occupent cette profession dans chacune des cinq régions économiques du Nouveau-Brunswick.

Légende des données

67 987 $
Nord-Est
66 830 $
Sud-Est
58 501 $
Sud-Ouest
68 389 $
Central
58 021 $
Nord-Ouest
Régions Économiques du Nouveau-Brunswick

Régions économiques

La carte suivante montre les cinq régions économiques du Nouveau-Brunswick. Une région économique est un regroupement de comtés qui a été créé comme unité normalisée servant à analyser l’activité économique régionale au Canada.

Salaires médians horaires selon la région économique

Voici une représentation du salaire horaire médian de toutes les personnes qui occupent cette profession dans chacune des cinq régions économiques du Nouveau-Brunswick.

Pas de données disponibles

Sud-Est

32,69 $
20,56 $
Faible
38,46 $
Haute

Sud-Ouest

32,69 $
20,56 $
Faible
38,46 $
Haute

Central

32,69 $
20,56 $
Faible
38,46 $
Haute
Pas de données disponibles
Salaires

Voici une représentation du salaire médian de toutes les personnes qui travaillent dans cette profession par rapport au salaire médian des travailleurs occupant cette profession à temps plein à l’année.

Tous les travailleurs occupant cette profession

65 149 $

Travailleurs employés à temps plein, toute l'année

66 665 $

Voici une représentation du salaire médian de toutes les personnes qui occupe cette profession dans chacune des provinces de l’Atlantique et au pays.

Nouveau-Brunswick

65 149 $

Terre-Neuve

62 715 $

Île-du-Prince-Édouard

49 639 $

Nouvelle-Écosse

63 749 $

Canada

58 477 $
Perspectives d'emploi

Voici une représentation du nombre de possibilités d’emploi prévues dans cette profession au cours des trois et dix prochaines années, respectivement, réparti selon le nombre de possibilités devant résulter de la croissance (« nouveaux emplois ») et les possibilités devant résulter de l’attrition (décès et départs à la retraite).

Perspectives dans trois ans

Perspectives d''emploi totales : trois ans

45
 

Nouveaux emplois : trois ans

2
 

Départs à la retraite/décès : trois ans

44
 

Perspectives dans dix ans

Perspectives d''emploi totales : dix ans

191
 

Nouveaux emplois : dix ans

47
 

Départs à la retraite/décès : dix ans

147