Assembleurs et ajusteurs de plaques et de charpentes métalliques

Assembleurs et ajusteurs de plaques et de charpentes métalliques

CNP
7235

Fabriquent, assemblent, ajustent et installent des pièces en acier ou en d’autres métaux pour la construction des bâtiments, des ponts, des réservoirs, des tours, des chaudières, et autres structures et produits similaires.

Faits en bref

Perspectives de trois ans

Indéterminées
Indéterminées

Possibilités d'emploi de trois ans

16
 

Salaire horaire minimum

23,73 $
16,50 $
Faible
36,00 $
Haute

Salaire minimum

41 541 $
 

Niveau de scolarité

Collège ou formation professionnelle

Employés

176
 

% des travailleurs à temps plein

97 %
 

% des travailleurs à l'année

69 %
 
Détails de l'emploi

Description complète de la CNP

Les assembleurs et les ajusteurs de plaques et de charpentes métalliques fabriquent, assemblent, ajustent et installent des pièces en acier ou d'autres métaux pour la construction des bâtiments, des ponts, des réservoirs, des tours, des chaudières, des vaisseaux pressurisés et d'autres structures et produits similaires. Ils travaillent dans des ateliers de fabrication d'acier de charpentes, de chaudières et de plaques, pour des compagnies de machinerie lourde et dans des chantiers maritimes.

Fonctions principales

Les assembleurs et les ajusteurs de plaques et de charpentes métalliques exercent une partie ou l'ensemble des fonctions suivantes :

  • étudier les dessins et les plans techniques, déterminer les matériaux requis, planifier la séquence des tâches qui devront être exécutées pour couper le métal de la façon la plus efficace possible;
  • élaborer des modèles ou des gabarits qui serviront de guides d'assemblage;
  • tracer des points de référence et des motifs sur des pièces de métal, selon les devis descriptifs;
  • installer, lever et déplacer les matériaux dans les entrepôts ou sur le chantier;
  • assembler et ajuster des sections métalliques et des plaques pour constituer des unités ou des sous-unités complètes à l'aide de soudure par points, de boulons, de rivets ou autres méthodes;
  • régler et utiliser diverses machines à haut rendement, notamment presses à emboutir, cisailles, chalumeaux à découper, meules à rectifier, perceuses et matériel à commande numérique assistée par ordinateur pour plier, couper, former, poinçonner, percer ou façonner des éléments de métal robuste;
  • installer les composants achevés dans le produit final.

Également connu sous le nom

  • ajusteur/ajusteuse de charpentes en acier
  • ajusteur/ajusteuse de tôleries épaisses
  • apprenti charpentier/apprentie charpentière de navires
  • charpentier/charpentière de navires - construction navale
  • monteur-ajusteur/monteuse-ajusteuse de charpentes métalliques
  • ouvrier aciériste/ouvrière aciériste
  • tôlier-monteur/tôlière-monteuse
Exigences

Critères d'emploi

  • Un diplôme d'études secondaires est habituellement exigé.
  • Un programme d'apprentissage de trois à quatre ans ou plus de quatre ans d'expérience dans le métier ainsi qu'une formation spécialisée en fabrication d'acier de charpente et de plaques, en milieu scolaire ou industriel, sont habituellement exigés pour être admissible au certificat de qualification.
  • Le certificat de qualification est offert, bien que facultatif, aux assembleurs de charpentes métalliques, dans toutes les provinces.
  • Le certificat de qualification est offert, bien que facultatif, aux techniciens d'entretien marin en Nouvelle-Écosse et en Colombie-Britannique.
  • Le certificat de qualification pour les monteurs d'équipement de chaudière et d'équipements connexes et pour les assembleurs de charpentes métalliques (non-construction) est disponible, bien que facultatif, au Québec.
  • Les monteurs-ajusteurs de charpentes métalliques qualifiés peuvent obtenir la mention Sceau rouge après la réussite de l'examen interprovincial Sceau rouge.

Réglementation provinciale

  • Provincially Regulated: Oui
  • Obligatoire: Non
  • Red Seal: Oui
Emploi selon le sexe

Le graphique suivant indique le pourcentage des hommes et des femmes qui travaillent dans cette profession au Nouveau-Brunswick.

Légende des données

5,3 %
Femmes
94,7 %
Hommes
Emploi selon l'âge

Le graphique suivant montre la répartition de toutes les personnes qui travaillent dans cette profession au Nouveau-Brunswick par groupe d’âge.

Légende des données

12,5 %
15-24
25,0 %
25-34
9,4 %
35-44
28,1 %
45-54
25,0 %
55-64
0,0 %
65+
Emploi selon le plus haut niveau de scolarité atteint

Le graphique suivant montre la répartition de toutes les personnes qui travaillent dans cette profession au Nouveau-Brunswick selon le plus haut niveau de scolarité atteint.

Légende des données

12,5 %
Aucun certificat, diplôme ou grade
12,5 %
Diplôme d''études secondaires ou l''équivalent
37,5 %
Certificat ou diplôme d''apprenti ou d''une école des métiers
31,3 %
Collège ou université - niveau inférieur au baccalauréat
6,3 %
Université - baccalauréat ou niveau supérieur au baccalauréat
Emploi selon l'industrie

Le graphique suivant illustre les groupes industriels où sont employées les plus grandes proportions de personnes travaillant dans cette profession au Nouveau-Brunswick. Les faibles pourcentages des trois principaux groupes industriels laissent indiquer que le nombre d’emplois dans cette profession est largement réparti parmi de nombreux groupes industriels.

Légende des données

74,2 %
Fabrication
12,9 %
Commerce de gros
6,5 %
Construction
6,5 %
Toutes autres industries
Emploi selon la région économique

Le graphique suivant montre la répartition de toutes les personnes qui occupent cette profession au Nouveau-Brunswick selon la région économique dans laquelle elles résident.

Légende des données

16,1 %
Nord-Est
29,0 %
Sud-Est
32,3 %
Sud-Ouest
12,9 %
Central
9,7 %
Nord-Ouest
Régions Économiques du Nouveau-Brunswick

Régions économiques

La carte suivante montre les cinq régions économiques du Nouveau-Brunswick. Une région économique est un regroupement de comtés qui a été créé comme unité normalisée servant à analyser l’activité économique régionale au Canada.

Salaire médian annuel selon la région économique

Le graphique suivant illustre le salaire médian de toutes les personnes qui occupent cette profession dans chacune des cinq régions économiques du Nouveau-Brunswick.

Légende des données

S.O.
Nord-Est
45 140 $
Sud-Est
48 895 $
Sud-Ouest
S.O.
Central
S.O.
Nord-Ouest
Régions Économiques du Nouveau-Brunswick

Régions économiques

La carte suivante montre les cinq régions économiques du Nouveau-Brunswick. Une région économique est un regroupement de comtés qui a été créé comme unité normalisée servant à analyser l’activité économique régionale au Canada.

Salaires médians horaires selon la région économique

Voici une représentation du salaire horaire médian de toutes les personnes qui occupent cette profession dans chacune des cinq régions économiques du Nouveau-Brunswick.

Pas de données disponibles
Salaires

Voici une représentation du salaire médian de toutes les personnes qui travaillent dans cette profession par rapport au salaire médian des travailleurs occupant cette profession à temps plein à l’année.

Tous les travailleurs occupant cette profession

41 541 $

Travailleurs employés à temps plein, toute l'année

46 766 $

Voici une représentation du salaire médian de toutes les personnes qui occupe cette profession dans chacune des provinces de l’Atlantique et au pays.

Nouveau-Brunswick

41 541 $

Terre-Neuve

70 903 $

Île-du-Prince-Édouard

S.O.

Nouvelle-Écosse

48 213 $

Canada

52 583 $
Perspectives d'emploi

Voici une représentation du nombre de possibilités d’emploi prévues dans cette profession au cours des trois et dix prochaines années, respectivement, réparti selon le nombre de possibilités devant résulter de la croissance (« nouveaux emplois ») et les possibilités devant résulter de l’attrition (décès et départs à la retraite).

Perspectives dans trois ans

Perspectives d''emploi totales : trois ans

16
 

Nouveaux emplois : trois ans

-3
 

Départs à la retraite/décès : trois ans

21
 

Perspectives dans dix ans

Perspectives d''emploi totales : dix ans

69
 

Nouveaux emplois : dix ans

5
 

Départs à la retraite/décès : dix ans

65