Chaudronniers

Chaudronniers

CNP
7234

Construisent, mettent à l’essai, réparent et entretiennent des chaudières, des réservoirs, des tours, des échangeurs de chaleur et autres structures de chaudronnerie lourde.

Faits en bref

Perspectives de trois ans

Satisfaisantes
Satisfaisantes

Possibilités d'emploi de trois ans

13
 

Salaire horaire minimum

39,82 $
35,25 $
Faible
45,00 $
Haute

Salaire minimum

73 312 $
 

Niveau de scolarité

Collège ou formation professionnelle

Employés

300
 

% des travailleurs à temps plein

94 %
 

% des travailleurs à l'année

9 %
 
Détails de l'emploi

Description complète de la CNP

Les chaudronniers façonnent, assemblent, érigent, testent, entretiennent et réparent des chaudières, des cuves, des réservoirs, des tours, des échangeurs de chaleur et d'autres structures de chaudronnerie lourde. Ils travaillent dans des ateliers de chaudronnerie, des installations industrielles et de fabrication, des chantiers navals, dans la construction, dans les centrales de production d'électricité et autres industries similaires.

Fonctions principales

Les chaudronniers exercent une partie ou l'ensemble des fonctions suivantes :

  • lire des dessins ou des spécifications techniques pour planifier le déroulement des opérations;
  • tracer sur de la tôle forte, de la tôle d'acier ou toute autre pièce de métal lourd, des lignes de cintrage et de découpage à l'aide de rapporteurs, de compas, de gabarits et d'autres instruments;
  • régler et utiliser des machines à travailler le métal, notamment des cintreuses, des laminoirs, des cisailles, des chalumeaux découpeurs et des perceuses à colonne, pour découper, façonner et former des pièces;
  • ajuster et souder les pièces métalliques pour former des chaudières, réservoirs, cuves, échangeurs de chaleur, tuyauteries et autres produits métalliques lourds;
  • construire et installer des chaudières et d'autres produits métalliques lourds, conformément aux prescriptions données, à l'aide d'outils manuels et mécaniques;
  • réparer et entretenir des chaudières et d'autres produits métalliques lourds;
  • diriger des grutiers ou des conducteurs de palans et d'autres travailleurs au cours du façonnage, de l'assemblage, de l'installation ou de la réparation d'ouvrages métalliques;
  • contrôler des structures achevées en utilisant diverses méthodes de contrôle.

Les chaudronniers peuvent se spécialiser en montage, levage, implantation, assemblage ou divers aspects de soudage du métier.

Également connu sous le nom

  • ajusteur/ajusteuse de chaudière
  • apprenti chaudronnier/apprentie chaudronnière
  • chaudronnier industriel/chaudronnière industrielle
  • chaudronnier/chaudronnière
  • chaudronnier/chaudronnière de marine
  • chaudronnier/chaudronnière en construction
  • installateur/installatrice de chaudières
  • monteur/monteuse de réservoirs sous pression
Exigences

Critères d'emploi

  • Un diplôme d'études secondaires est habituellement exigé.
  • Un programme d'apprentissage de trois à quatre ans ou plus de quatre ans d'expérience dans le métier ainsi qu'une formation spécialisée en chaudronnerie, en milieu scolaire ou industriel, sont habituellement exigés pour être admissible au certificat de qualification.
  • Le certificat de qualification est obligatoire en Nouvelle-Écosse, au Nouveau-Brunswick, au Québec et en Alberta et est offert, bien que facultatif, dans toutes les autres provinces.
  • Les chaudronniers qualifiés peuvent obtenir la mention Sceau rouge après la réussite de l'examen interprovincial Sceau rouge.

Réglementation provinciale

  • Provincially Regulated: Oui
  • Obligatoire: Oui
  • Red Seal: Oui
Emploi selon le sexe

Le graphique suivant indique le pourcentage des hommes et des femmes qui travaillent dans cette profession au Nouveau-Brunswick.

Légende des données

0,0 %
Femmes
100,0 %
Hommes
Emploi selon l'âge

Le graphique suivant montre la répartition de toutes les personnes qui travaillent dans cette profession au Nouveau-Brunswick par groupe d’âge.

Légende des données

8,5 %
15-24
38,3 %
25-34
21,3 %
35-44
19,2 %
45-54
12,8 %
55-64
0,0 %
65+
Emploi selon le plus haut niveau de scolarité atteint

Le graphique suivant montre la répartition de toutes les personnes qui travaillent dans cette profession au Nouveau-Brunswick selon le plus haut niveau de scolarité atteint.

Légende des données

0,0 %
Aucun certificat, diplôme ou grade
0,0 %
Diplôme d''études secondaires ou l''équivalent
39,6 %
Certificat ou diplôme d''apprenti ou d''une école des métiers
56,3 %
Collège ou université - niveau inférieur au baccalauréat
4,2 %
Université - baccalauréat ou niveau supérieur au baccalauréat
Emploi selon l'industrie

Le graphique suivant illustre les groupes industriels où sont employées les plus grandes proportions de personnes travaillant dans cette profession au Nouveau-Brunswick. Les faibles pourcentages des trois principaux groupes industriels laissent indiquer que le nombre d’emplois dans cette profession est largement réparti parmi de nombreux groupes industriels.

Légende des données

53,3 %
Fabrication
22,2 %
Construction
13,3 %
Extraction minière, exploitation en carrière, et extraction de pétrole et de gaz
11,1 %
Toutes autres industries
Emploi selon la région économique

Le graphique suivant montre la répartition de toutes les personnes qui occupent cette profession au Nouveau-Brunswick selon la région économique dans laquelle elles résident.

Légende des données

44,4 %
Nord-Est
17,8 %
Sud-Est
31,1 %
Sud-Ouest
6,7 %
Central
0,0 %
Nord-Ouest
Régions Économiques du Nouveau-Brunswick

Régions économiques

La carte suivante montre les cinq régions économiques du Nouveau-Brunswick. Une région économique est un regroupement de comtés qui a été créé comme unité normalisée servant à analyser l’activité économique régionale au Canada.

Salaire médian annuel selon la région économique

Le graphique suivant illustre le salaire médian de toutes les personnes qui occupent cette profession dans chacune des cinq régions économiques du Nouveau-Brunswick.

Légende des données

76 131 $
Nord-Est
111 092 $
Sud-Est
88 538 $
Sud-Ouest
S.O.
Central
S.O.
Nord-Ouest
Régions Économiques du Nouveau-Brunswick

Régions économiques

La carte suivante montre les cinq régions économiques du Nouveau-Brunswick. Une région économique est un regroupement de comtés qui a été créé comme unité normalisée servant à analyser l’activité économique régionale au Canada.

Salaires médians horaires selon la région économique

Voici une représentation du salaire horaire médian de toutes les personnes qui occupent cette profession dans chacune des cinq régions économiques du Nouveau-Brunswick.

Nord-Est

39,82 $
36,00 $
Faible
45,00 $
Haute

Sud-Est

40,00 $
33,00 $
Faible
45,50 $
Haute

Sud-Ouest

39,06 $
33,50 $
Faible
46,65 $
Haute
Pas de données disponibles
Pas de données disponibles
Salaires

Voici une représentation du salaire médian de toutes les personnes qui travaillent dans cette profession par rapport au salaire médian des travailleurs occupant cette profession à temps plein à l’année.

Tous les travailleurs occupant cette profession

73 312 $

Travailleurs employés à temps plein, toute l'année

S.O.

Voici une représentation du salaire médian de toutes les personnes qui occupe cette profession dans chacune des provinces de l’Atlantique et au pays.

Nouveau-Brunswick

73 312 $

Terre-Neuve

91 203 $

Île-du-Prince-Édouard

S.O.

Nouvelle-Écosse

62 218 $

Canada

73 588 $
Perspectives d'emploi

Voici une représentation du nombre de possibilités d’emploi prévues dans cette profession au cours des trois et dix prochaines années, respectivement, réparti selon le nombre de possibilités devant résulter de la croissance (« nouveaux emplois ») et les possibilités devant résulter de l’attrition (décès et départs à la retraite).

Perspectives dans trois ans

Perspectives d''emploi totales : trois ans

13
 

Nouveaux emplois : trois ans

-5
 

Départs à la retraite/décès : trois ans

19
 

Perspectives dans dix ans

Perspectives d''emploi totales : dix ans

47
 

Nouveaux emplois : dix ans

-17
 

Départs à la retraite/décès : dix ans

65