Entrepreneurs et contremaîtres du personnel des métiers de travail des métaux

Entrepreneurs et contremaîtres du personnel des métiers de travail des métaux

CNP
7201

- Entrepreneurs et contremaîtres des machinistes et du personnel des métiers du formage, du profilage et du montage des métaux et personnel assimilé

Peuvent être propriétaires d’une entreprise ou employés pour superviser les activités de gens de métiers de travail des métaux tels que les machinistes, les tôliers, les chaudronniers et les soudeurs.

Faits en bref

Perspectives de trois ans

Satisfaisantes
Satisfaisantes

Possibilités d'emploi de trois ans

36
 

Salaire horaire minimum

S.O.

Salaire minimum

72 633 $
 

Niveau de scolarité

Collège ou formation professionnelle

Employés

284
 

% des travailleurs à temps plein

96 %
 

% des travailleurs à l'année

62 %
 
Détails de l'emploi

Description complète de la CNP

Ce groupe de base comprend les entrepreneurs dans les métiers de la tôle, de la ferronnerie, de la soudure et de la chaudronnerie qui gèrent et opèrent leur propre entreprise.

Fonctions principales

Les contremaîtres et les superviseurs de ce groupe de base exercent une partie ou l'ensemble des fonctions suivantes :

  • superviser, coordonner et planifier les activités des ouvriers qui façonnent, forment et joignent les pièces ou les produits de métal pour les transformer en pièces, en produits, en outils, en matrices ou en moules selon les dimensions prescrites, et ériger des produits et des structures de métal léger et lourd;
  • établir des méthodes de travail permettant de respecter les calendriers d'exécution et de coordonner le travail avec les autres sections;
  • commander du matériel et des fournitures;
  • résoudre les problèmes reliés au travail et recommander des mesures visant à augmenter la productivité;
  • former ou veiller à la formation des travailleurs;
  • recommander des mesures de gestion du personnel, telles que l'embauche et les promotions;
  • assurer le respect des normes de sécurité au travail;
  • rédiger des rapports de production et d'autres rapports;
  • régler les machines et le matériel et écrire des programmes pour les outils à commande numérique par ordinateur (CNC);
  • gérer, s'il y a lieu, les opérations de leurs propres entreprises;
  • superviser, coordonner et organiser, s'il y a lieu, le travail des apprentis, des opérateurs de machines, des aides-usineurs et des manoeuvres.

Également connu sous le nom

  • contremaître/contremaîtresse d'atelier d'usinage de pièces d'automobiles
  • contremaître/contremaîtresse d'atelier d'usinage d'entretien
  • contremaître/contremaîtresse de chaudronniers
  • contremaître/contremaîtresse de ferronniers
  • contremaître/contremaîtresse de forgerons
  • contremaître/contremaîtresse de machinistes
  • contremaître/contremaîtresse d'outilleurs-ajusteurs
  • entrepreneur/entrepreneuse en ferronnerie
  • superviseur/superviseure de chaudronniers
  • superviseur/superviseure de contrôleurs d'outils et de matrices
  • superviseur/superviseure de machinistes
  • superviseur/superviseure de monteurs d'éléments en métal de construction
  • superviseur/superviseure de moulistes et de modeleurs sur métal
  • superviseur/superviseure de soudeurs
  • superviseur/superviseure de tôliers
  • surveillant/surveillante d'atelier d'usinage
Exigences

Critères d'emploi

  • Un diplôme d'études secondaires est habituellement exigé.
  • Plusieurs années d'expérience en tant que machiniste ou outilleur-ajusteur qualifié sont exigées.
  • Un certificat de compagnon en tant que machiniste, outilleur-ajusteur ou dans un autre métier relié au travail des métaux est exigé.

Réglementation provinciale

Sans réglementation provinciale

Emploi selon le sexe

Le graphique suivant indique le pourcentage des hommes et des femmes qui travaillent dans cette profession au Nouveau-Brunswick.

Légende des données

0,6 %
Femmes
99,4 %
Hommes
Emploi selon l'âge

Le graphique suivant montre la répartition de toutes les personnes qui travaillent dans cette profession au Nouveau-Brunswick par groupe d’âge.

Légende des données

0,0 %
15-24
17,3 %
25-34
28,9 %
35-44
23,1 %
45-54
26,9 %
55-64
3,9 %
65+
Emploi selon le plus haut niveau de scolarité atteint

Le graphique suivant montre la répartition de toutes les personnes qui travaillent dans cette profession au Nouveau-Brunswick selon le plus haut niveau de scolarité atteint.

Légende des données

3,8 %
Aucun certificat, diplôme ou grade
18,9 %
Diplôme d''études secondaires ou l''équivalent
37,7 %
Certificat ou diplôme d''apprenti ou d''une école des métiers
39,6 %
Collège ou université - niveau inférieur au baccalauréat
0,0 %
Université - baccalauréat ou niveau supérieur au baccalauréat
Emploi selon l'industrie

Le graphique suivant illustre les groupes industriels où sont employées les plus grandes proportions de personnes travaillant dans cette profession au Nouveau-Brunswick. Les faibles pourcentages des trois principaux groupes industriels laissent indiquer que le nombre d’emplois dans cette profession est largement réparti parmi de nombreux groupes industriels.

Légende des données

47,2 %
Fabrication
17,0 %
Autres services (except Administrations publiques)
13,2 %
Construction
22,6 %
Toutes autres industries
Emploi selon la région économique

Le graphique suivant montre la répartition de toutes les personnes qui occupent cette profession au Nouveau-Brunswick selon la région économique dans laquelle elles résident.

Légende des données

25,5 %
Nord-Est
37,3 %
Sud-Est
19,6 %
Sud-Ouest
7,8 %
Central
9,8 %
Nord-Ouest
Régions Économiques du Nouveau-Brunswick

Régions économiques

La carte suivante montre les cinq régions économiques du Nouveau-Brunswick. Une région économique est un regroupement de comtés qui a été créé comme unité normalisée servant à analyser l’activité économique régionale au Canada.

Salaire médian annuel selon la région économique

Le graphique suivant illustre le salaire médian de toutes les personnes qui occupent cette profession dans chacune des cinq régions économiques du Nouveau-Brunswick.

Légende des données

72 481 $
Nord-Est
60 067 $
Sud-Est
70 177 $
Sud-Ouest
S.O.
Central
S.O.
Nord-Ouest
Régions Économiques du Nouveau-Brunswick

Régions économiques

La carte suivante montre les cinq régions économiques du Nouveau-Brunswick. Une région économique est un regroupement de comtés qui a été créé comme unité normalisée servant à analyser l’activité économique régionale au Canada.

Salaires médians horaires selon la région économique

Voici une représentation du salaire horaire médian de toutes les personnes qui occupent cette profession dans chacune des cinq régions économiques du Nouveau-Brunswick.

Pas de données disponibles
Salaires

Voici une représentation du salaire médian de toutes les personnes qui travaillent dans cette profession par rapport au salaire médian des travailleurs occupant cette profession à temps plein à l’année.

Tous les travailleurs occupant cette profession

72 633 $

Travailleurs employés à temps plein, toute l'année

61 254 $

Voici une représentation du salaire médian de toutes les personnes qui occupe cette profession dans chacune des provinces de l’Atlantique et au pays.

Nouveau-Brunswick

72 633 $

Terre-Neuve

121 197 $

Île-du-Prince-Édouard

66 780 $

Nouvelle-Écosse

70 099 $

Canada

73 025 $
Perspectives d'emploi

Voici une représentation du nombre de possibilités d’emploi prévues dans cette profession au cours des trois et dix prochaines années, respectivement, réparti selon le nombre de possibilités devant résulter de la croissance (« nouveaux emplois ») et les possibilités devant résulter de l’attrition (décès et départs à la retraite).

Perspectives dans trois ans

Perspectives d''emploi totales : trois ans

36
 

Nouveaux emplois : trois ans

-5
 

Départs à la retraite/décès : trois ans

41
 

Perspectives dans dix ans

Perspectives d''emploi totales : dix ans

144
 

Nouveaux emplois : dix ans

8
 

Départs à la retraite/décès : dix ans

136