Spécialistes des ventes techniques (commerce de gros)

Spécialistes des ventes techniques (commerce de gros)

CNP
6221

- Spécialistes des ventes techniques - commerce de gros

Vendent des biens et des services techniques à des entreprises et au gouvernement. Les ventes pourraient comprendre des produits scientifiques, agricoles et industriels et des services informatiques et services de télécommunication.

Faits en bref

Perspectives de trois ans

Satisfaisantes
Satisfaisantes

Possibilités d'emploi de trois ans

142
 

Salaire horaire minimum

20,00 $
12,50 $
Faible
30,77 $
Haute

Salaire minimum

56 520 $
 

Niveau de scolarité

Collège ou formation professionnelle

Employés

1 328
 

% des travailleurs à temps plein

98 %
 

% des travailleurs à l'année

82 %
 
Détails de l'emploi

Description complète de la CNP

Les spécialistes des ventes techniques - commerce de gros vendent des biens et des services techniques tels que du matériel scientifique, agricole et industriel, et des services de télécommunications, d'électricité et d'informatique à des entreprises gouvernementales, industrielles ou commerciales, sur le marché national et international.

Fonctions principales

Les spécialistes des ventes techniques - commerce de gros exercent une partie ou l'ensemble des fonctions suivantes :

  • faire de la promotion auprès des clients;
  • déterminer quels sont les clients éventuels et les solliciter;
  • évaluer les besoins et les ressources des clients, et recommander les biens et services appropriés;
  • fournir des données pour le design du produit lorsque les biens et les services doivent être adaptés aux besoins du client;
  • rédiger des rapports ou des propositions dans le cadre de leur argumentation pour démontrer les avantages de l'utilisation du bien ou du service;
  • évaluer les coûts d'installation et d'entretien du matériel ou du service;
  • rédiger et administrer les contrats de vente;
  • communiquer avec les clients, après la vente, pour résoudre les problèmes et assurer un suivi;
  • dépanner les problèmes techniques liés au matériel;
  • former, s'il y a lieu, le personnel du client quant à l'utilisation et à l'entretien du matériel;
  • effectuer, s'il y a lieu, des opérations de vente à l'aide du commerce électronique;
  • superviser, s'il y a lieu, le travail d'autres vendeurs-spécialistes et des membres du personnel technique.

Les spécialistes des ventes techniques - commerce de gros se spécialisent généralement dans une catégorie de biens ou une gamme spécifique de services en particulier.

Également connu sous le nom

  • agent technicien commercial/agente technicienne commerciale en instruments médicaux
  • directeur/directrice de district d'élévateur à grains
  • ingénieur commercial/ingénieure commerciale - soutien technique
  • représentant commercial/représentante commerciale en électricité
  • représentant commercial/représentante commerciale en matériel de construction
  • représentant technico-commercial/représentante technico-commerciale - commerce de gros
  • représentant/représentante de commerce d'aéronefs
  • représentant/représentante de commerce de fournitures industrielles
  • représentant/représentante de commerce de matériels lourds
  • représentant/représentante de commerce en logiciels
  • représentant/représentante de commerce en matériel de communication
  • spécialiste en soutien technique - commerce de gros
  • surveillant/surveillante des ventes techniques
Exigences

Critères d'emploi

  • Un diplôme d'études universitaires ou collégiales dans un domaine relié au produit ou au service est habituellement exigé.
  • De l'expérience dans la vente ou dans un domaine technique relié aux produits ou aux services peut être exigée.
  • La connaissance d'une langue étrangère en particulier, ainsi que de l'expérience des voyages ou du travail à l'étranger, peuvent être exigés des spécialistes des ventes techniques qui sollicitent un emploi au sein d'entreprises qui importent ou qui exportent des produits et des biens techniques.
  • De l'expérience en tant que spécialistes des ventes techniques - commerce de gros est exigée des superviseurs de spécialistes des ventes techniques.

Réglementation provinciale

Sans réglementation provinciale

Emploi selon le sexe

Le graphique suivant indique le pourcentage des hommes et des femmes qui travaillent dans cette profession au Nouveau-Brunswick.

Légende des données

27,7 %
Femmes
72,3 %
Hommes
Emploi selon l'âge

Le graphique suivant montre la répartition de toutes les personnes qui travaillent dans cette profession au Nouveau-Brunswick par groupe d’âge.

Légende des données

2,0 %
15-24
19,9 %
25-34
26,7 %
35-44
32,3 %
45-54
15,9 %
55-64
3,2 %
65+
Emploi selon le plus haut niveau de scolarité atteint

Le graphique suivant montre la répartition de toutes les personnes qui travaillent dans cette profession au Nouveau-Brunswick selon le plus haut niveau de scolarité atteint.

Légende des données

3,6 %
Aucun certificat, diplôme ou grade
26,6 %
Diplôme d''études secondaires ou l''équivalent
6,4 %
Certificat ou diplôme d''apprenti ou d''une école des métiers
38,1 %
Collège ou université - niveau inférieur au baccalauréat
25,4 %
Université - baccalauréat ou niveau supérieur au baccalauréat
Emploi selon l'industrie

Le graphique suivant illustre les groupes industriels où sont employées les plus grandes proportions de personnes travaillant dans cette profession au Nouveau-Brunswick. Les faibles pourcentages des trois principaux groupes industriels laissent indiquer que le nombre d’emplois dans cette profession est largement réparti parmi de nombreux groupes industriels.

Légende des données

41,6 %
Commerce de gros
13,6 %
Fabrication
11,6 %
Industrie de l'information et industrie culturelle
33,2 %
Toutes autres industries
Emploi selon la région économique

Le graphique suivant montre la répartition de toutes les personnes qui occupent cette profession au Nouveau-Brunswick selon la région économique dans laquelle elles résident.

Légende des données

7,5 %
Nord-Est
40,3 %
Sud-Est
28,5 %
Sud-Ouest
18,2 %
Central
5,5 %
Nord-Ouest
Régions Économiques du Nouveau-Brunswick

Régions économiques

La carte suivante montre les cinq régions économiques du Nouveau-Brunswick. Une région économique est un regroupement de comtés qui a été créé comme unité normalisée servant à analyser l’activité économique régionale au Canada.

Salaire médian annuel selon la région économique

Le graphique suivant illustre le salaire médian de toutes les personnes qui occupent cette profession dans chacune des cinq régions économiques du Nouveau-Brunswick.

Légende des données

52 138 $
Nord-Est
62 289 $
Sud-Est
52 698 $
Sud-Ouest
66 579 $
Central
49 572 $
Nord-Ouest
Régions Économiques du Nouveau-Brunswick

Régions économiques

La carte suivante montre les cinq régions économiques du Nouveau-Brunswick. Une région économique est un regroupement de comtés qui a été créé comme unité normalisée servant à analyser l’activité économique régionale au Canada.

Salaires médians horaires selon la région économique

Voici une représentation du salaire horaire médian de toutes les personnes qui occupent cette profession dans chacune des cinq régions économiques du Nouveau-Brunswick.

Nord-Est

20,00 $
12,50 $
Faible
30,77 $
Haute

Sud-Est

19,00 $
13,50 $
Faible
32,50 $
Haute

Sud-Ouest

21,63 $
11,70 $
Faible
31,25 $
Haute

Central

19,49 $
11,70 $
Faible
26,00 $
Haute

Nord-Ouest

21,00 $
16,83 $
Faible
26,00 $
Haute
Salaires

Voici une représentation du salaire médian de toutes les personnes qui travaillent dans cette profession par rapport au salaire médian des travailleurs occupant cette profession à temps plein à l’année.

Tous les travailleurs occupant cette profession

56 520 $

Travailleurs employés à temps plein, toute l'année

58 359 $

Voici une représentation du salaire médian de toutes les personnes qui occupe cette profession dans chacune des provinces de l’Atlantique et au pays.

Nouveau-Brunswick

56 520 $

Terre-Neuve

62 605 $

Île-du-Prince-Édouard

50 749 $

Nouvelle-Écosse

59 567 $

Canada

69 735 $
Perspectives d'emploi

Voici une représentation du nombre de possibilités d’emploi prévues dans cette profession au cours des trois et dix prochaines années, respectivement, réparti selon le nombre de possibilités devant résulter de la croissance (« nouveaux emplois ») et les possibilités devant résulter de l’attrition (décès et départs à la retraite).

Perspectives dans trois ans

Perspectives d''emploi totales : trois ans

142
 

Nouveaux emplois : trois ans

5
 

Départs à la retraite/décès : trois ans

138
 

Perspectives dans dix ans

Perspectives d''emploi totales : dix ans

507
 

Nouveaux emplois : dix ans

28
 

Départs à la retraite/décès : dix ans

480