Pompiers

Pompiers

CNP
4312

Exécutent des activités de lutte contre les incendies et de prévention des incendies et prêtent main-forte dans d’autres situations d’urgence.

Faits en bref

Perspectives de trois ans

Bonnes
Bonnes

Possibilités d'emploi de trois ans

78
 

Salaire horaire minimum

34,05 $
27,64 $
Faible
41,21 $
Haute

Salaire minimum

83 490 $
 

Niveau de scolarité

Collège ou formation professionnelle

Employés

579
 

% des travailleurs à temps plein

97 %
 

% des travailleurs à l'année

81 %
 
Détails de l'emploi

Description complète de la CNP

Les pompiers exécutent des activités de lutte contre les incendies et de prévention des incendies et prêtent main-forte dans d'autres situations d'urgence. Ils travaillent pour les administrations municipales et les gouvernements fédéral et provinciaux et pour des grands complexes industriels qui ont leur propre service de protection contre l'incendie.

Fonctions principales

Les pompiers exercent une partie ou l'ensemble des fonctions suivantes :

  • répondre aux alertes d'incendie et à d'autres appels d'aide dans les cas d'accidents de la route ou d'accidents du travail, d'alertes à la bombe ou d'autres urgences;
  • sauver les victimes des bâtiments en feu et des lieux d'accidents;
  • contrôler et éteindre les incendies au moyen d'équipement manuel et mécanique, tel que des haches, des tuyaux d'arrosage, des échelles pivotantes et du matériel hydraulique et divers produits chimiques de lutte contre les incendies;
  • donner les premiers soins et toute autre aide requise;
  • assurer le fonctionnement et l'entretien adéquat du matériel de lutte contre les incendies;
  • préparer des rapports écrits sur des incidents de feu;
  • informer et éduquer le public au sujet de la prévention des incendies;
  • s'entraîner afin de maintenir un haut niveau de conditionnement physique;
  • aider le public, la police et les organismes d'intervention d'urgence en cas de désastre;
  • faire partie, s'il y a lieu, d'une équipe d'intervention d'urgence et dispenser des soins paramédicaux aux victimes d'accidents ou aux personnes malades;
  • superviser et coordonner, s'il y a lieu, le travail d'autres pompiers;
  • effectuer, s'il y a lieu, des inspections de bâtiments afin d'assurer la conformité avec le code de prévention des incendies.

Également connu sous le nom

  • capitaine de pompiers
  • lieutenant/lieutenante de pompiers
  • pompier/pompière
  • pompier/pompière d'aéroport
  • pompier/pompière de navire
  • pompier/pompière d'établissement industriel
Exigences

Critères d'emploi

  • Un diplôme d'études secondaires est habituellement exigé.
  • Une formation collégiale spécialisée en technologie de protection d'incendies, en science du feu ou dans un domaine connexe, et une formation pratique supervisée est habituellement exigée.
  • Des cours de formation en lutte contre les incendies et en soins médicaux d'urgence sont fournis. La durée de ces cours varie selon les exigences des différents services d'incendie.
  • Un certificat de qualification pour les pompiers est obligatoire en Nouvelle-Écosse, au Québec, en Ontario, au Manitoba et en Alberta et est offert, bien que facultatif, à Terre-Neuve-et-Labrador, à L'Île-du-Prince-Édouard, au Nouveau-Brunswick, en Saskatchewan, en Colombie-Britannique, au Yukon, dans les Territoires du Nord-Ouest et au Nunavut.
  • De l'expérience en tant que pompier bénévole peut être un atout.
  • Des exigences de conditionnement physique, d'agilité, de force et de vision doivent être respectées.
  • Plusieurs années d'expérience sont exigées pour les pompiers de niveau supérieur, tels que les lieutenants et les capitaines.

Réglementation provinciale

Sans réglementation provinciale

Emploi selon le sexe

Le graphique suivant indique le pourcentage des hommes et des femmes qui travaillent dans cette profession au Nouveau-Brunswick.

Légende des données

3,4 %
Femmes
96,6 %
Hommes
Emploi selon l'âge

Le graphique suivant montre la répartition de toutes les personnes qui travaillent dans cette profession au Nouveau-Brunswick par groupe d’âge.

Légende des données

6,8 %
15-24
26,4 %
25-34
24,3 %
35-44
27,7 %
45-54
12,2 %
55-64
2,7 %
65+
Emploi selon le plus haut niveau de scolarité atteint

Le graphique suivant montre la répartition de toutes les personnes qui travaillent dans cette profession au Nouveau-Brunswick selon le plus haut niveau de scolarité atteint.

Légende des données

2,7 %
Aucun certificat, diplôme ou grade
11,5 %
Diplôme d''études secondaires ou l''équivalent
24,3 %
Certificat ou diplôme d''apprenti ou d''une école des métiers
51,4 %
Collège ou université - niveau inférieur au baccalauréat
10,1 %
Université - baccalauréat ou niveau supérieur au baccalauréat
Emploi selon l'industrie

Le graphique suivant illustre les groupes industriels où sont employées les plus grandes proportions de personnes travaillant dans cette profession au Nouveau-Brunswick. Les faibles pourcentages des trois principaux groupes industriels laissent indiquer que le nombre d’emplois dans cette profession est largement réparti parmi de nombreux groupes industriels.

Légende des données

88,7 %
Administrations publiques
4,0 %
Services publics
2,0 %
Transport et entreposage
5,3 %
Toutes autres industries
Emploi selon la région économique

Le graphique suivant montre la répartition de toutes les personnes qui occupent cette profession au Nouveau-Brunswick selon la région économique dans laquelle elles résident.

Légende des données

8,8 %
Nord-Est
23,1 %
Sud-Est
41,5 %
Sud-Ouest
25,2 %
Central
1,4 %
Nord-Ouest
Régions Économiques du Nouveau-Brunswick

Régions économiques

La carte suivante montre les cinq régions économiques du Nouveau-Brunswick. Une région économique est un regroupement de comtés qui a été créé comme unité normalisée servant à analyser l’activité économique régionale au Canada.

Salaire médian annuel selon la région économique

Le graphique suivant illustre le salaire médian de toutes les personnes qui occupent cette profession dans chacune des cinq régions économiques du Nouveau-Brunswick.

Légende des données

75 078 $
Nord-Est
89 857 $
Sud-Est
82 560 $
Sud-Ouest
95 552 $
Central
S.O.
Nord-Ouest
Régions Économiques du Nouveau-Brunswick

Régions économiques

La carte suivante montre les cinq régions économiques du Nouveau-Brunswick. Une région économique est un regroupement de comtés qui a été créé comme unité normalisée servant à analyser l’activité économique régionale au Canada.

Salaires médians horaires selon la région économique

Voici une représentation du salaire horaire médian de toutes les personnes qui occupent cette profession dans chacune des cinq régions économiques du Nouveau-Brunswick.

Nord-Est

34,00 $
24,00 $
Faible
41,21 $
Haute

Sud-Est

34,05 $
27,64 $
Faible
41,21 $
Haute

Sud-Ouest

34,05 $
27,64 $
Faible
46,70 $
Haute

Central

34,05 $
27,64 $
Faible
41,21 $
Haute
Pas de données disponibles
Salaires

Voici une représentation du salaire médian de toutes les personnes qui travaillent dans cette profession par rapport au salaire médian des travailleurs occupant cette profession à temps plein à l’année.

Tous les travailleurs occupant cette profession

83 490 $

Travailleurs employés à temps plein, toute l'année

87 673 $

Voici une représentation du salaire médian de toutes les personnes qui occupe cette profession dans chacune des provinces de l’Atlantique et au pays.

Nouveau-Brunswick

83 490 $

Terre-Neuve

87 414 $

Île-du-Prince-Édouard

S.O.

Nouvelle-Écosse

75 708 $

Canada

96 989 $
Perspectives d'emploi

Voici une représentation du nombre de possibilités d’emploi prévues dans cette profession au cours des trois et dix prochaines années, respectivement, réparti selon le nombre de possibilités devant résulter de la croissance (« nouveaux emplois ») et les possibilités devant résulter de l’attrition (décès et départs à la retraite).

Perspectives dans trois ans

Perspectives d''emploi totales : trois ans

78
 

Nouveaux emplois : trois ans

3
 

Départs à la retraite/décès : trois ans

75
 

Perspectives dans dix ans

Perspectives d''emploi totales : dix ans

247
 

Nouveaux emplois : dix ans

4
 

Départs à la retraite/décès : dix ans

242