Thérapeutes conjugaux, familiaux et assimilés

Thérapeutes conjugaux, familiaux et assimilés

CNP
4153

- Thérapeutes conjugaux, thérapeutes familiaux et autres conseillers assimilés

Aident des personnes et des groupes à cerner, à comprendre et à surmonter des problèmes personnels et relationnels et à atteindre des objectifs personnels. Ce groupe comprend les conseillers en toxicomanie.

Faits en bref

Perspectives de trois ans

Satisfaisantes
Satisfaisantes

Possibilités d'emploi de trois ans

40
 

Salaire horaire minimum

21,49 $
14,80 $
Faible
38,46 $
Haute

Salaire minimum

26 335 $
 

Niveau de scolarité

Formation universitaire

Employés

465
 

% des travailleurs à temps plein

73 %
 

% des travailleurs à l'année

53 %
 
Détails de l'emploi

Description complète de la CNP

Les thérapeutes conjugaux, les thérapeutes familiaux et le personnel assimilé aident des personnes ainsi que des groupes de clients à déterminer, à comprendre et à surmonter leurs problèmes personnels, et à réaliser leurs objectifs personnels. Ils travaillent dans des centres de counseling, des agences de services sociaux, des foyers de groupe, des organismes gouvernementaux, des centres de thérapie familiale, des établissements de soins de santé et de réadaptation ou ils peuvent exercer en milieu privée.

Fonctions principales

Les thérapeutes conjugaux, les thérapeutes familiaux et le personnel assimilé exercent une partie ou l'ensemble des fonctions suivantes :

  • s'entretenir avec les clients, préparer les dossiers et évaluer les problèmes;
  • administrer des tests d'orientation professionnelle et des évaluations psychométriques;
  • élaborer et mettre en oeuvre des programmes de counseling ou d'intervention pour aider les clients à déterminer leurs objectifs et les moyens à utiliser pour les atteindre;
  • conseiller les clients, offrir une thérapie et des services de médiation et animer des sessions de groupe;
  • faire la liaison avec des partenaires ou des organismes communautaires et identifier des services additionnels ou parallèles et y envoyer les clients;
  • évaluer l'efficacité des programmes de counseling et des interventions, ainsi que le succès des clients à résoudre les problèmes décelés et à progresser vers la réalisation des buts fixés;
  • vérifier les résultats des programmes de counseling et l'adaptation des clients;
  • préparer des rapports d'évaluation, d'étape et de suivi ainsi que pour les tribunaux;
  • superviser, au besoin, d'autres conseillers, aides et membres du personnel des services sociaux;
  • offrir, s'il y a lieu, des services d'information publique ou de consultation à d'autres professionnels ou groupes au sujet des services, des questions et des méthodes de counseling;
  • témoigner en cour à titre de spécialiste, s'il y a lieu;
  • effectuer, au besoin, de la recherche, publier des comptes rendus de recherche, des textes éducatifs et des articles et présenter des exposés à l'occasion de conférences;
  • participer, s'il y a lieu, à des activités de collecte de fonds.

Les thérapeutes conjugaux, les thérapeutes familiaux et le personnel assimilé se spécialisent souvent dans le traitement de groupes cibles particuliers, tels que les travailleurs blessés, ou de problèmes spécifiques, soit la toxicomanie et l'alcoolisme, les problèmes conjugaux ou les problèmes de comportement.

Également connu sous le nom

  • conseiller clinicien autorisé/conseillère clinicienne autorisée
  • conseiller familial/conseillère familiale
  • conseiller matrimonial/conseillère matrimoniale
  • conseiller/conseillère en matière de deuil
  • conseiller/conseillère en réadaptation
  • conseiller/conseillère en toxicomanie
  • conseiller/conseillère pour les jeunes
  • consultant/consultante en réadaptation professionnelle
  • sexothérapeute
  • thérapeute matrimonial et familial autorisé/thérapeute matrimoniale et familiale autorisée
Exigences

Critères d'emploi

  • Une maîtrise en counseling, en santé mentale ou dans une discipline connexe aux services sociaux est habituellement exigée.
  • Au Québec, une maîtrise en psychoéducation est exigée pour exercer la profession de psychoéducateur.
  • Un diplôme de premier cycle universitaire ou d'études collégiales en sciences sociales est exigé dans certains domaines de counseling.
  • L'adhésion à une association provinciale de thérapeutes matrimoniaux et familiaux, ou de conseillers-cliniciens est exigée pour employer la désignation professionnelle « thérapeutes matrimonial et familial autorisé » et « conseiller-clinicien autorisé » et au Québec, l'adhésion à une association provinciale permettant de porter le titre de « thérapeute conjugal » (TC), de « thérapeute familial » (TF) et de « thérapeute conjugal et familial » (TCF), peut être exigée par certains employeurs.
  • Au Québec, l'adhésion à l'organisme de réglementation est obligatoire pour les thérapeutes et les psychoéducateurs.
  • Les thérapeutes matrimoniaux ou conjugaux et familiaux autorisés ainsi que les conseillers-cliniciens autorisés doivent satisfaire à des exigences très rigoureuses en matière d'études supérieures, y compris une période de travail clinique supervisé auprès de clients.

Réglementation provinciale

Sans réglementation provinciale

Emploi selon le sexe

Le graphique suivant indique le pourcentage des hommes et des femmes qui travaillent dans cette profession au Nouveau-Brunswick.

Légende des données

77,9 %
Femmes
22,1 %
Hommes
Emploi selon l'âge

Le graphique suivant montre la répartition de toutes les personnes qui travaillent dans cette profession au Nouveau-Brunswick par groupe d’âge.

Légende des données

11,8 %
15-24
14,5 %
25-34
21,0 %
35-44
32,9 %
45-54
13,2 %
55-64
6,6 %
65+
Emploi selon le plus haut niveau de scolarité atteint

Le graphique suivant montre la répartition de toutes les personnes qui travaillent dans cette profession au Nouveau-Brunswick selon le plus haut niveau de scolarité atteint.

Légende des données

0,0 %
Aucun certificat, diplôme ou grade
13,3 %
Diplôme d''études secondaires ou l''équivalent
6,7 %
Certificat ou diplôme d''apprenti ou d''une école des métiers
29,3 %
Collège ou université - niveau inférieur au baccalauréat
50,7 %
Université - baccalauréat ou niveau supérieur au baccalauréat
Emploi selon l'industrie

Le graphique suivant illustre les groupes industriels où sont employées les plus grandes proportions de personnes travaillant dans cette profession au Nouveau-Brunswick. Les faibles pourcentages des trois principaux groupes industriels laissent indiquer que le nombre d’emplois dans cette profession est largement réparti parmi de nombreux groupes industriels.

Légende des données

81,8 %
Soins de santé et assistance sociale
5,2 %
Services professionnels, scientifiques et techniques
3,9 %
Services d'enseignement
9,1 %
Toutes autres industries
Emploi selon la région économique

Le graphique suivant montre la répartition de toutes les personnes qui occupent cette profession au Nouveau-Brunswick selon la région économique dans laquelle elles résident.

Légende des données

15,8 %
Nord-Est
39,5 %
Sud-Est
18,4 %
Sud-Ouest
21,1 %
Central
5,3 %
Nord-Ouest
Régions Économiques du Nouveau-Brunswick

Régions économiques

La carte suivante montre les cinq régions économiques du Nouveau-Brunswick. Une région économique est un regroupement de comtés qui a été créé comme unité normalisée servant à analyser l’activité économique régionale au Canada.

Salaire médian annuel selon la région économique

Le graphique suivant illustre le salaire médian de toutes les personnes qui occupent cette profession dans chacune des cinq régions économiques du Nouveau-Brunswick.

Légende des données

28 631 $
Nord-Est
30 143 $
Sud-Est
25 794 $
Sud-Ouest
23 907 $
Central
S.O.
Nord-Ouest
Régions Économiques du Nouveau-Brunswick

Régions économiques

La carte suivante montre les cinq régions économiques du Nouveau-Brunswick. Une région économique est un regroupement de comtés qui a été créé comme unité normalisée servant à analyser l’activité économique régionale au Canada.

Salaires médians horaires selon la région économique

Voici une représentation du salaire horaire médian de toutes les personnes qui occupent cette profession dans chacune des cinq régions économiques du Nouveau-Brunswick.

Pas de données disponibles
Pas de données disponibles

Sud-Ouest

21,49 $
14,35 $
Faible
38,46 $
Haute
Pas de données disponibles
Pas de données disponibles
Salaires

Voici une représentation du salaire médian de toutes les personnes qui travaillent dans cette profession par rapport au salaire médian des travailleurs occupant cette profession à temps plein à l’année.

Tous les travailleurs occupant cette profession

26 335 $

Travailleurs employés à temps plein, toute l'année

36 579 $

Voici une représentation du salaire médian de toutes les personnes qui occupe cette profession dans chacune des provinces de l’Atlantique et au pays.

Nouveau-Brunswick

26 335 $

Terre-Neuve

54 711 $

Île-du-Prince-Édouard

56 349 $

Nouvelle-Écosse

40 239 $

Canada

47 050 $
Perspectives d'emploi

Voici une représentation du nombre de possibilités d’emploi prévues dans cette profession au cours des trois et dix prochaines années, respectivement, réparti selon le nombre de possibilités devant résulter de la croissance (« nouveaux emplois ») et les possibilités devant résulter de l’attrition (décès et départs à la retraite).

Perspectives dans trois ans

Perspectives d''emploi totales : trois ans

40
 

Nouveaux emplois : trois ans

6
 

Départs à la retraite/décès : trois ans

34
 

Perspectives dans dix ans

Perspectives d''emploi totales : dix ans

136
 

Nouveaux emplois : dix ans

20
 

Départs à la retraite/décès : dix ans

115