Conseillers en information scolaire

Conseillers en information scolaire

CNP
4033

Conseillent les étudiants inscrits et éventuels sur leur formation scolaire, la planification de leur carrière et leur développement personnel, et coordonnent les services de counseling offerts aux étudiants, aux parents et aux enseignants.

Faits en bref

Perspectives de trois ans

Satisfaisantes
Satisfaisantes

Possibilités d'emploi de trois ans

36
 

Salaire horaire médian

33,65 $
20,00 $
Faible
45,41 $
Haute

Salaire médian

58 373 $
 

Niveau de scolarité

Formation universitaire

Employés

453
 

% des travailleurs à temps plein

91 %
 

% des travailleurs à l'année

66 %
 
Détails de l'emploi

Description complète de la CNP

Les conseillers en information scolaire conseillent les étudiants inscrits et éventuels sur leur formation scolaire, leur carrière et leur développement personnel, et coordonnent les services de counseling offerts aux étudiants, aux parents, aux enseignants, aux membres de la faculté et au personnel. Ils travaillent dans des commissions ou des conseils scolaires, et dans des établissements postsecondaires.

Fonctions principales

Les conseillers en information scolaire exercent une partie ou l'ensemble des fonctions suivantes :

  • conseiller les étudiants concernant des questions scolaires telles que les choix de cours et de programmes, les horaires et l'emploi du temps, l'adaptation scolaire, l'assiduité et les techniques d'étude;
  • conseiller les étudiants sur les carrières et les questions professionnelles, y compris la prospection et la planification de carrières, la rédaction de curriculum vitae, les compétences en entrevue et les stratégies de recherche d'emploi, et leur fournir toute une gamme d'information sur les études et les carrières;
  • coordonner les programmes d'alternance travail-études et de transition entre l'école et le travail ainsi que la prestation de services de counseling et de renseignements offerts aux étudiants, aux parents, aux enseignants et au personnel de l'administration scolaire, tels que des services d'information sur les carrières, des séances de développement professionnel et l'interaction avec d'autres établissements scolaires;
  • discuter avec les enseignants et les parents ou d'autres membres de l'administration scolaire et des spécialistes, comme les psychologues, les orthophonistes et les travailleurs sociaux, des différentes questions et préoccupations, et consulter les administrateurs et les agences communautaires au sujet des programmes et des ressources;
  • administrer et interpréter les tests d'intelligence, de personnalité, d'orientation professionnelle, d'aptitudes et d'intérêts;
  • former et coordonner des groupes ou des ateliers sur les techniques d'étude en milieu secondaire, collégial et universitaire, notamment sur la prise de notes, les stratégies de préparation aux examens et l'angoisse qu'ils causent, et la gestion du temps;
  • visiter les collèges et les écoles secondaires pour dispenser de l'information sur les études aux étudiants éventuels, aux parents et aux conseillers;
  • coordonner ou participer à des programmes d'orientation des étudiants dans les collèges et les universités;
  • voir au recrutement par les employeurs d'étudiants qui terminent leurs études collégiales ou universitaires ainsi qu'au placement d'étudiants en stages de travail;
  • conseiller les étudiants au sujet de questions personnelles et sociales telles que la consommation d'alcool et de drogues, la dépression, la sexualité, les troubles de l'alimentation, l'anxiété, le respect de soi, les problèmes familiaux, les relations avec autrui et la maîtrise de la colère;
  • conseiller les étudiants qui vivent une crise, par exemple le décès d'un ami ou d'un membre de la famille, les tendances suicidaires et les mauvais traitements;
  • superviser, s'il y a lieu, les programmes d'aide par les pairs offerts en milieu scolaire;
  • superviser, s'il y a lieu, les stages d'expérience pratique des étudiants diplômés en orientation;
  • enseigner, s'il y a lieu, à des classes régulières.

Également connu sous le nom

  • conseiller scolaire/conseillère scolaire
  • conseiller/conseillère de services aux étudiants
  • conseiller/conseillère en information scolaire
  • conseiller/conseillère en orientation de carrière - éducation
Exigences

Critères d'emploi

  • Un baccalauréat en orientation, en développement de carrière, en éducation ou en sciences sociales est exigé des conseillers qui travaillent en milieu scolaire.
  • Une maîtrise en psychologie de l'orientation ou dans un domaine connexe, comme la psychologie de l'éducation, la psychologie du développement ou le travail social est habituellement exigée.
  • Les conseillers en information scolaire qui travaillent dans les établissements d'enseignement postsecondaire doivent posséder un diplôme de premier cycle et parfois un grade supérieur. Une spécialisation dans un domaine particulier des études peut aussi être exigée.
  • Au Québec, l'adhésion à L'Ordre des conseillers et conseillères d'orientation et des psychoéducateurs et psychoéducatrices du Québec est exigée pour employer la désignation professionnelle «conseiller d'orientation».
  • Un brevet d'enseignement de la province d'emploi ainsi qu'une certaine expérience en enseignement sont habituellement exigés des conseillers qui travaillent dans les écoles.
  • Les conseillers en information scolaire qui travaillent dans des collèges et des universités peuvent devoir obtenir un permis d'exercice de l'organisme provincial de réglementation pour les psychologues, les conseillers d'orientation ou les travailleurs sociaux.

Réglementation provinciale

Sans réglementation provinciale

Emploi selon le sexe

Le graphique suivant indique le pourcentage des hommes et des femmes qui travaillent dans cette profession au Nouveau-Brunswick.

Légende des données

68,2 %
Femmes
31,8 %
Hommes
Emploi selon l'âge

Le graphique suivant montre la répartition de toutes les personnes qui travaillent dans cette profession au Nouveau-Brunswick par groupe d’âge.

Légende des données

2,3 %
15-24
16,1 %
25-34
34,5 %
35-44
26,4 %
45-54
17,2 %
55-64
3,4 %
65+
Emploi selon le plus haut niveau de scolarité atteint

Le graphique suivant montre la répartition de toutes les personnes qui travaillent dans cette profession au Nouveau-Brunswick selon le plus haut niveau de scolarité atteint.

Légende des données

0,0 %
Aucun certificat, diplôme ou grade
4,5 %
Diplôme d''études secondaires ou l''équivalent
2,3 %
Certificat ou diplôme d''apprenti ou d''une école des métiers
14,6 %
Collège ou université - niveau inférieur au baccalauréat
78,7 %
Université - baccalauréat ou niveau supérieur au baccalauréat
Emploi selon l'industrie

Le graphique suivant illustre les groupes industriels où sont employées les plus grandes proportions de personnes travaillant dans cette profession au Nouveau-Brunswick. Les faibles pourcentages des trois principaux groupes industriels laissent indiquer que le nombre d’emplois dans cette profession est largement réparti parmi de nombreux groupes industriels.

Légende des données

81,8 %
Services d'enseignement
5,7 %
Soins de santé et assistance sociale
5,7 %
Administrations publiques
6,8 %
Toutes autres industries
Emploi selon la région économique

Le graphique suivant montre la répartition de toutes les personnes qui occupent cette profession au Nouveau-Brunswick selon la région économique dans laquelle elles résident.

Légende des données

13,5 %
Nord-Est
28,1 %
Sud-Est
19,1 %
Sud-Ouest
29,2 %
Central
10,1 %
Nord-Ouest
Régions Économiques du Nouveau-Brunswick

Régions économiques

La carte suivante montre les cinq régions économiques du Nouveau-Brunswick. Une région économique est un regroupement de comtés qui a été créé comme unité normalisée servant à analyser l’activité économique régionale au Canada.

Salaire médian annuel selon la région économique

Le graphique suivant illustre le salaire médian de toutes les personnes qui occupent cette profession dans chacune des cinq régions économiques du Nouveau-Brunswick.

Légende des données

53 931 $
Nord-Est
66 930 $
Sud-Est
70 866 $
Sud-Ouest
53 237 $
Central
74 932 $
Nord-Ouest
Régions Économiques du Nouveau-Brunswick

Régions économiques

La carte suivante montre les cinq régions économiques du Nouveau-Brunswick. Une région économique est un regroupement de comtés qui a été créé comme unité normalisée servant à analyser l’activité économique régionale au Canada.

Salaires médians horaires selon la région économique

Voici une représentation du salaire horaire médian de toutes les personnes qui occupent cette profession dans chacune des cinq régions économiques du Nouveau-Brunswick.

Pas de données disponibles

Sud-Est

33,65 $
20,00 $
Faible
45,41 $
Haute

Sud-Ouest

33,65 $
20,00 $
Faible
45,41 $
Haute

Central

33,65 $
20,00 $
Faible
45,41 $
Haute
Pas de données disponibles
Salaires

Voici une représentation du salaire médian de toutes les personnes qui travaillent dans cette profession par rapport au salaire médian des travailleurs occupant cette profession à temps plein à l’année.

Tous les travailleurs occupant cette profession

58 373 $

Travailleurs employés à temps plein, toute l'année

64 002 $

Voici une représentation du salaire médian de toutes les personnes qui occupe cette profession dans chacune des provinces de l’Atlantique et au pays.

Nouveau-Brunswick

58 373 $

Terre-Neuve

77 110 $

Île-du-Prince-Édouard

75 457 $

Nouvelle-Écosse

59 131 $

Canada

55 909 $
Perspectives d'emploi

Voici une représentation du nombre de possibilités d’emploi prévues dans cette profession au cours des trois et dix prochaines années, respectivement, réparti selon le nombre de possibilités devant résulter de la croissance (« nouveaux emplois ») et les possibilités devant résulter de l’attrition (décès et départs à la retraite).

Perspectives dans trois ans

Perspectives d''emploi totales : trois ans

36
 

Nouveaux emplois : trois ans

-13
 

Départs à la retraite/décès : trois ans

48
 

Perspectives dans dix ans

Perspectives d''emploi totales : dix ans

124
 

Nouveaux emplois : dix ans

-35
 

Départs à la retraite/décès : dix ans

158