Technologues de laboratoires médicaux

Technologues de laboratoires médicaux

CNP
3211

Effectuent des tests et mettent en œuvre des procédures de laboratoire médical pour faciliter le diagnostic, le traitement et la prévention des maladies.

Faits en bref

Perspectives de trois ans

Bonnes
Bonnes

Possibilités d'emploi de trois ans

78
 

Salaire horaire minimum

33,00 $
21,40 $
Faible
40,00 $
Haute

Salaire minimum

60 928 $
 

Niveau de scolarité

Collège ou formation professionnelle

Employés

644
 

% des travailleurs à temps plein

88 %
 

% des travailleurs à l'année

78 %
 
Détails de l'emploi

Description complète de la CNP

Les technologues de laboratoires médicaux effectuent des tests de laboratoire médical, des expériences et des analyses pour faciliter le diagnostic, le traitement et la prévention des maladies. Ils travaillent dans des laboratoires médicaux de centres hospitaliers, de banques de sang, de cliniques privées et communautaires, d'installations de recherche et d'établissements d'enseignement post-secondaire. Ce groupe de base comprend les technologistes médicaux qui sont également superviseurs.

Fonctions principales

Les technologues de laboratoires médicaux exercent une partie ou l'ensemble des fonctions suivantes :

  • régler, faire fonctionner et entretenir les appareils de laboratoire;
  • effectuer et interpréter des analyses chimiques du sang, de l'urine, du liquide céphalo-rachidien et autres fluides provenant de l'organisme;
  • étudier les cellules du sang ou d'autres tissus en vue de déterminer leur relation avec divers troubles physiologiques et pathologiques;
  • préparer des prélèvements de tissus en vue d'un examen au microscope et utiliser diverses techniques permettant de déterminer les différents éléments d'un tissu cellulaire ou d'autres caractéristiques;
  • effectuer et interpréter des tests pour déterminer les groupes et types sanguins et la compatibilité pour les transfusions;
  • établir les méthodes d'analyse de prélèvements et les méthodes d'expérience en laboratoire médical;
  • mener des évaluations du contrôle de la qualité des techniques d'administration des tests;
  • superviser et former, s'il y a lieu, le personnel technique de laboratoire, les étudiants stagiaires et les aides de laboratoire;
  • aider, s'il y a lieu, les pathologistes lors des autopsies.

Les technologues médicaux peuvent se spécialiser dans des domaines comme la chimie clinique, la microbiologie clinique, l'hématologie, l'histotechnologie, l'immunohématologie, la cytotechnologie et la cytogénétique.

Également connu sous le nom

  • surveillant/surveillante de laboratoire médical
  • technologiste de laboratoire médical
  • technologiste en cytogénétique - laboratoire médical
  • technologiste en histo-technologie
  • technologiste en immunohématologie - laboratoire médical
  • technologiste en immunologie clinique
  • technologiste médical/technologiste médicale de laboratoire
Exigences

Critères d'emploi

  • Un programme d'études collégiales de deux ou trois ans en technologie de laboratoire médical est exigé et une formation pratique sous supervision peut être exigée.
  • Un permis d'exercice d'un organisme de réglementation provincial est exigé en Nouvelle-Écosse, au Nouveau-Brunswick, au Québec, en Ontario, au Manitoba, en Saskatchewan et en Alberta.
  • L'accréditation par la Société canadienne de science de laboratoire médical est habituellement exigée par les employeurs.

Réglementation provinciale

  • Provincially Regulated: Oui
  • Obligatoire: Oui
  • Red Seal: Non
  • Mobilité intraprovinciale - travailleurs accrédités: Oui
Emploi selon le sexe

Le graphique suivant indique le pourcentage des hommes et des femmes qui travaillent dans cette profession au Nouveau-Brunswick.

Légende des données

80,9 %
Femmes
19,1 %
Hommes
Emploi selon l'âge

Le graphique suivant montre la répartition de toutes les personnes qui travaillent dans cette profession au Nouveau-Brunswick par groupe d’âge.

Légende des données

3,6 %
15-24
32,1 %
25-34
23,2 %
35-44
24,1 %
45-54
15,2 %
55-64
1,8 %
65+
Emploi selon le plus haut niveau de scolarité atteint

Le graphique suivant montre la répartition de toutes les personnes qui travaillent dans cette profession au Nouveau-Brunswick selon le plus haut niveau de scolarité atteint.

Légende des données

0,0 %
Aucun certificat, diplôme ou grade
0,0 %
Diplôme d''études secondaires ou l''équivalent
0,0 %
Certificat ou diplôme d''apprenti ou d''une école des métiers
61,3 %
Collège ou université - niveau inférieur au baccalauréat
38,7 %
Université - baccalauréat ou niveau supérieur au baccalauréat
Emploi selon l'industrie

Le graphique suivant illustre les groupes industriels où sont employées les plus grandes proportions de personnes travaillant dans cette profession au Nouveau-Brunswick. Les faibles pourcentages des trois principaux groupes industriels laissent indiquer que le nombre d’emplois dans cette profession est largement réparti parmi de nombreux groupes industriels.

Légende des données

91,9 %
Soins de santé et assistance sociale
4,5 %
Administrations publiques
1,8 %
Services professionnels, scientifiques et techniques
1,8 %
Toutes autres industries
Emploi selon la région économique

Le graphique suivant montre la répartition de toutes les personnes qui occupent cette profession au Nouveau-Brunswick selon la région économique dans laquelle elles résident.

Légende des données

13,6 %
Nord-Est
30,9 %
Sud-Est
28,2 %
Sud-Ouest
19,1 %
Central
8,2 %
Nord-Ouest
Régions Économiques du Nouveau-Brunswick

Régions économiques

La carte suivante montre les cinq régions économiques du Nouveau-Brunswick. Une région économique est un regroupement de comtés qui a été créé comme unité normalisée servant à analyser l’activité économique régionale au Canada.

Salaire médian annuel selon la région économique

Le graphique suivant illustre le salaire médian de toutes les personnes qui occupent cette profession dans chacune des cinq régions économiques du Nouveau-Brunswick.

Légende des données

57 355 $
Nord-Est
61 464 $
Sud-Est
60 127 $
Sud-Ouest
61 246 $
Central
62 577 $
Nord-Ouest
Régions Économiques du Nouveau-Brunswick

Régions économiques

La carte suivante montre les cinq régions économiques du Nouveau-Brunswick. Une région économique est un regroupement de comtés qui a été créé comme unité normalisée servant à analyser l’activité économique régionale au Canada.

Salaires médians horaires selon la région économique

Voici une représentation du salaire horaire médian de toutes les personnes qui occupent cette profession dans chacune des cinq régions économiques du Nouveau-Brunswick.

Nord-Est

33,00 $
21,40 $
Faible
40,00 $
Haute

Sud-Est

33,00 $
21,40 $
Faible
40,00 $
Haute

Sud-Ouest

32,00 $
21,40 $
Faible
35,00 $
Haute

Central

33,00 $
21,40 $
Faible
40,00 $
Haute
Pas de données disponibles
Salaires

Voici une représentation du salaire médian de toutes les personnes qui travaillent dans cette profession par rapport au salaire médian des travailleurs occupant cette profession à temps plein à l’année.

Tous les travailleurs occupant cette profession

60 928 $

Travailleurs employés à temps plein, toute l'année

61 689 $

Voici une représentation du salaire médian de toutes les personnes qui occupe cette profession dans chacune des provinces de l’Atlantique et au pays.

Nouveau-Brunswick

60 928 $

Terre-Neuve

67 226 $

Île-du-Prince-Édouard

57 074 $

Nouvelle-Écosse

64 265 $

Canada

63 316 $
Perspectives d'emploi

Voici une représentation du nombre de possibilités d’emploi prévues dans cette profession au cours des trois et dix prochaines années, respectivement, réparti selon le nombre de possibilités devant résulter de la croissance (« nouveaux emplois ») et les possibilités devant résulter de l’attrition (décès et départs à la retraite).

Perspectives dans trois ans

Perspectives d''emploi totales : trois ans

78
 

Nouveaux emplois : trois ans

13
 

Départs à la retraite/décès : trois ans

63
 

Perspectives dans dix ans

Perspectives d''emploi totales : dix ans

246
 

Nouveaux emplois : dix ans

35
 

Départs à la retraite/décès : dix ans

209