Audiologistes et orthophonistes

Audiologistes et orthophonistes

CNP
3141

Diagnostiquent, évaluent et traitent les personnes atteintes d’une perte auditive, d’acouphènes ou d’un trouble de l’équilibre, ou de troubles de la parole, de la fluidité, du langage, de la voix et de la déglutition.

Faits en bref

Perspectives de trois ans

Bonnes
Bonnes

Possibilités d'emploi de trois ans

21
 

Salaire horaire minimum

42,60 $
32,97 $
Faible
48,90 $
Haute

Salaire minimum

70 285 $
 

Niveau de scolarité

Formation universitaire

Employés

328
 

% des travailleurs à temps plein

85 %
 

% des travailleurs à l'année

78 %
 
Détails de l'emploi

Description complète de la CNP

Les audiologistes diagnostiquent, évaluent et traitent les personnes atteintes d'une perte auditive périphérique ou centrale, d'acouphène ou d'un trouble de l'équilibre. Les orthophonistes diagnostiquent, évaluent et traitent les troubles de la communication humaine, dont les troubles de la parole, de la fluidité, du langage, de la voix et de la déglutition.

Fonctions principales

Les audiologistes exercent une partie ou l'ensemble des fonctions suivantes :

  • élaborer et administrer, à l'aide d'instruments et d'équipement électronique spécialisés, des épreuves et des examens audiométriques pour diagnostiquer et évaluer le type et les conséquences de la déficience auditive du patient;
  • élaborer et mettre en oeuvre un programme d'adaptation ou de réadaptation pour les patients, notamment en déterminant le choix, le montage et le réglage des appareils d'amplification, comme les appareils auditifs, la rééducation vestibulaire et en enseignant la lecture labiale;
  • offrir des conseils et des services instructifs aux patients et à leurs familles quant à la nature, au degré, à l'impact et aux conséquences de la déficience auditive et du traitement de celle-ci;
  • travailler dans un contexte d'interdisciplinarité en vue d'établir des plans d'intervention;
  • faire de la recherche reliée à l'audiologie et aux troubles de l'audition;
  • enseigner, au besoin, aux techniciens en audiométrie, aux stagiaires et à tout autre personnel des soins de santé, et les superviser.

Les orthophonistes exercent une partie ou l'ensemble des fonctions suivantes :

  • administrer des tests et des examens et observer les patients afin d'évaluer et de diagnostiquer les troubles de la parole, de la voix, de la résonance, du langage, de la fluidité, les troubles cognitivo-linguistiques et de la déglutition;
  • élaborer et mettre en oeuvre des programmes pour corriger les troubles de la parole, de la voix, du langage, de la fluidité, de la résonance, les troubles cognitivo-linguistiques et de la déglutition;
  • travailler dans un contexte d'interdisciplinarité en vue d'établir des plans d'intervention d'équipe ou individualisés;
  • offrir des conseils et des services instructifs aux patients et à leurs familles au sujet des troubles de la communication et de la déglutition;
  • faire de la recherche sur les troubles de la parole et autres troubles de communication, et sur l'élaboration et la conception de procédures et d'instruments de diagnostic;
  • enseigner, au besoin, aux assistants en troubles de communication, aux stagiaires et à tout autre personnel des soins de santé, et les superviser.

Également connu sous le nom

  • audiologiste
  • audiologiste certifié/audiologiste certifiée
  • audiologiste clinicien/audiologiste clinicienne
  • audiologiste-chercheur/audiologiste-chercheuse
  • clinicien/clinicienne en troubles de la parole et du langage
  • orthophoniste
  • orthophoniste en milieu scolaire
Exigences

Critères d'emploi

  • Une maîtrise en audiologie est exigée des audiologistes.
  • Une maîtrise en orthophonie est exigée des orthophonistes.
  • Un permis d'exercice provincial est exigé des audiologistes et des orthophonistes à Terre-Neuve-et-Labrador, au Nouveau-Brunswick, au Québec, en Ontario, au Manitoba, en Saskatchewan, en Alberta et en Colombie-Britannique.
  • L'appartenance à l'association nationale, l'Association canadienne des orthophonistes et audiologistes, est habituellement exigée.
  • Dans certaines juridictions, un permis d'exercice peut être exigé des audiologistes afin de vendre des appareils audiométriques.

Réglementation provinciale

  • Provincially Regulated: Oui
  • Obligatoire: Oui
  • Red Seal: Non
  • Mobilité intraprovinciale - travailleurs accrédités: Oui
Emploi selon le sexe

Le graphique suivant indique le pourcentage des hommes et des femmes qui travaillent dans cette profession au Nouveau-Brunswick.

Légende des données

90,9 %
Femmes
9,1 %
Hommes
Emploi selon l'âge

Le graphique suivant montre la répartition de toutes les personnes qui travaillent dans cette profession au Nouveau-Brunswick par groupe d’âge.

Légende des données

0,0 %
15-24
46,5 %
25-34
24,1 %
35-44
20,7 %
45-54
8,6 %
55-64
0,0 %
65+
Emploi selon le plus haut niveau de scolarité atteint

Le graphique suivant montre la répartition de toutes les personnes qui travaillent dans cette profession au Nouveau-Brunswick selon le plus haut niveau de scolarité atteint.

Légende des données

0,0 %
Aucun certificat, diplôme ou grade
0,0 %
Diplôme d''études secondaires ou l''équivalent
0,0 %
Certificat ou diplôme d''apprenti ou d''une école des métiers
0,0 %
Collège ou université - niveau inférieur au baccalauréat
100,0 %
Université - baccalauréat ou niveau supérieur au baccalauréat
Emploi selon l'industrie

Le graphique suivant illustre les groupes industriels où sont employées les plus grandes proportions de personnes travaillant dans cette profession au Nouveau-Brunswick. Les faibles pourcentages des trois principaux groupes industriels laissent indiquer que le nombre d’emplois dans cette profession est largement réparti parmi de nombreux groupes industriels.

Légende des données

70,2 %
Soins de santé et assistance sociale
26,3 %
Services d'enseignement
3,5 %
Administrations publiques
0,0 %
Toutes autres industries
Emploi selon la région économique

Le graphique suivant montre la répartition de toutes les personnes qui occupent cette profession au Nouveau-Brunswick selon la région économique dans laquelle elles résident.

Légende des données

19,3 %
Nord-Est
28,1 %
Sud-Est
24,6 %
Sud-Ouest
21,1 %
Central
7,0 %
Nord-Ouest
Régions Économiques du Nouveau-Brunswick

Régions économiques

La carte suivante montre les cinq régions économiques du Nouveau-Brunswick. Une région économique est un regroupement de comtés qui a été créé comme unité normalisée servant à analyser l’activité économique régionale au Canada.

Salaire médian annuel selon la région économique

Le graphique suivant illustre le salaire médian de toutes les personnes qui occupent cette profession dans chacune des cinq régions économiques du Nouveau-Brunswick.

Légende des données

76 355 $
Nord-Est
80 425 $
Sud-Est
64 551 $
Sud-Ouest
73 331 $
Central
S.O.
Nord-Ouest
Régions Économiques du Nouveau-Brunswick

Régions économiques

La carte suivante montre les cinq régions économiques du Nouveau-Brunswick. Une région économique est un regroupement de comtés qui a été créé comme unité normalisée servant à analyser l’activité économique régionale au Canada.

Salaires médians horaires selon la région économique

Voici une représentation du salaire horaire médian de toutes les personnes qui occupent cette profession dans chacune des cinq régions économiques du Nouveau-Brunswick.

Pas de données disponibles
Salaires

Voici une représentation du salaire médian de toutes les personnes qui travaillent dans cette profession par rapport au salaire médian des travailleurs occupant cette profession à temps plein à l’année.

Tous les travailleurs occupant cette profession

70 285 $

Travailleurs employés à temps plein, toute l'année

76 228 $

Voici une représentation du salaire médian de toutes les personnes qui occupe cette profession dans chacune des provinces de l’Atlantique et au pays.

Nouveau-Brunswick

70 285 $

Terre-Neuve

86 524 $

Île-du-Prince-Édouard

49 800 $

Nouvelle-Écosse

74 291 $

Canada

64 294 $
Perspectives d'emploi

Voici une représentation du nombre de possibilités d’emploi prévues dans cette profession au cours des trois et dix prochaines années, respectivement, réparti selon le nombre de possibilités devant résulter de la croissance (« nouveaux emplois ») et les possibilités devant résulter de l’attrition (décès et départs à la retraite).

Perspectives dans trois ans

Perspectives d''emploi totales : trois ans

21
 

Nouveaux emplois : trois ans

4
 

Départs à la retraite/décès : trois ans

18
 

Perspectives dans dix ans

Perspectives d''emploi totales : dix ans

72
 

Nouveaux emplois : dix ans

8
 

Départs à la retraite/décès : dix ans

64