Infirmiers autorisés

Infirmiers autorisés

CNP
3012

- Infirmiers autorisés et infirmiers psychiatriques autorisés

Dispensent surtout des soins infirmiers professionnels aux patients en plus d’offrir des programmes d’éducation sanitaire. Peuvent travailler dans des établissements de soins de santé et dans divers organismes ou elles peuvent être travailleuses autonomes.

Faits en bref

Perspectives de trois ans

Bonnes
Bonnes

Possibilités d'emploi de trois ans

1 101
 

Salaire horaire minimum

39,00 $
23,24 $
Faible
43,25 $
Haute

Salaire minimum

71 786 $
 

Niveau de scolarité

Formation universitaire

Employés

9 138
 

% des travailleurs à temps plein

78 %
 

% des travailleurs à l'année

75 %
 
Détails de l'emploi

Description complète de la CNP

Ce groupe de base comprend les infirmiers autorisés, les infirmiers psychiatriques autorisés et les finissants d'un programme en sciences infirmières qui ne sont pas encore autorisés (infirmiers diplômés/bacheliers). Ils dispensent des soins infirmiers aux patients, offrent des programmes d'éducation en soins de la santé et fournissent des services consultatifs concernant des questions relatives à l'exercice en sciences infirmières.

Fonctions principales

Les infirmiers autorisés en soins généraux exercent une partie ou l'ensemble des fonctions suivantes :

  • évaluer les patients afin d'identifier les soins infirmiers appropriés;
  • collaborer avec les autres membres des équipes interdisciplinaires de soins de santé afin de planifier, d'implanter, de coordonner et d'évaluer les soins aux patients en consultation avec les patients et leurs familles;
  • administrer les médicaments et les traitements prescrits par un médecin ou selon les politiques et les protocoles en vigueur;
  • surveiller, évaluer, documenter et consigner les symptômes et les changements dans l'état des patients, et prendre des mesures nécessaires;
  • utiliser du matériel ou des appareils médicaux ou en surveiller l'utilisation;
  • assister les médecins dans les interventions chirurgicales et les autres procédures médicales;
  • superviser, s'il y a lieu, les infirmiers auxiliaires autorisés et les autres membres du personnel infirmier;
  • élaborer et mettre à exécution, s'il y a lieu, la démarche de planification de renvoi des patients lorsque ceux-ci sont admis en établissement;
  • informer et conseiller, au besoin, les patients et leurs familles sur certains aspects de la santé, en collaboration avec d'autres travailleurs dans le domaine de la santé.
  • Les infirmiers autorisés peuvent se spécialiser dans des domaines tels que la chirurgie, les soins obstétriques, les soins psychiatriques, les soins de phase aiguë, la pédiatrie, la gériatrie, la santé communautaire, la médecine du travail, les soins d'urgence, la réadaptation ou l'oncologie.
  • Les infirmiers en santé du travail élaborent et mettent en oeuvre des programmes d'éducation sur la santé pour les employés et dispensent des soins d'infirmiers autorisés dans des entreprises et industries privées.
  • Les infirmiers en santé communautaire donnent des renseignements sur la santé et des soins d'infirmiers autorisés dans des unités de santé publique et à domicile, ils gèrent les cas complexes de soins à domicile, prennent part à des évaluations des besoins de la collectivité et à l'élaboration de programmes, effectuent des tests de dépistage de maladies et assurent la prestation de programmes d'immunisation.
  • Les infirmiers en psychiatrie dispensent des soins infirmiers et des services de counselling et donnent des cours de dynamique de la vie aux patients dans les hôpitaux psychiatriques, les cliniques de santé mentale, les établissements de soins de longue durée ainsi qu'au sein de la collectivité.
  • Les consultants en soins infirmiers fournissent des services consultatifs à des établissements, à des associations et à des organisations de soins de santé sur les questions et les préoccupations relatives à la profession d'infirmier et à l'exercice en sciences infirmières.
  • Les chercheurs infirmiers en sciences infirmières effectuent des travaux de recherche liés aux sciences infirmières, en tant que travailleurs autonomes ou employés de centres hospitaliers, d'organismes privés et publics et du gouvernement.
  • Les infirmiers cliniciens fournissent leadership, conseils et orientation en ce qui concerne la prestation de soins basés sur la recherche à des groupes précis de patients dont le soin relève d'organisations de soins de santé particulières.

Également connu sous le nom

  • consultant/consultante en soins infirmiers
  • infirmier autorisé/infirmière autorisée
  • infirmier chercheur/infirmière chercheuse
  • infirmier clinicien/infirmière clinicienne
  • infirmier psychiatrique autorisé/infirmière psychiatrique autorisée
  • infirmier/infirmière en santé communautaire
  • infirmier/infirmière en santé du travail
  • infirmier/infirmière en santé publique
  • infirmier/infirmière en soins critiques
  • infirmier/infirmière en soins d'urgence
  • infirmier/infirmière en soins intensifs
  • infirmier/infirmière en soins privés
Exigences

Critères d'emploi

Infirmiers autorisés

  • Un diplôme d'études universitaires ou collégiales, ou la réussite d'un autre programme reconnu en sciences infirmières est exigé.
  • De l'expérience ou une formation supplémentaire est exigée pour pouvoir se spécialiser dans un domaine particulier des sciences infirmières.
  • Une maîtrise ou un doctorat en sciences infirmières est habituellement exigé des infirmiers cliniciens spécialisés, des infirmiers cliniciens, des consultants en soins infirmiers et des chercheurs en sciences infirmières.
  • Un permis d'exercice d'un organisme de réglementation provincial ou territorial est exigé dans toutes les provinces et tous les territoires.

Infirmiers psychiatriques autorisés

  • Un programme de niveau collégial ou universitaire d'infirmier psychiatrique autorisé est exigé.
  • Un permis d'exercice est exigé au Manitoba, en Saskatchewan, en Alberta, en Colombie-Britannique et au Yukon.

Réglementation provinciale

  • Provincially Regulated: Oui
  • Obligatoire: Oui
  • Red Seal: Non
  • Mobilité intraprovinciale - travailleurs accrédités: Oui
Emploi selon le sexe

Le graphique suivant indique le pourcentage des hommes et des femmes qui travaillent dans cette profession au Nouveau-Brunswick.

Légende des données

94,5 %
Femmes
5,5 %
Hommes
Emploi selon l'âge

Le graphique suivant montre la répartition de toutes les personnes qui travaillent dans cette profession au Nouveau-Brunswick par groupe d’âge.

Légende des données

4,9 %
15-24
23,8 %
25-34
21,7 %
35-44
29,3 %
45-54
18,3 %
55-64
2,0 %
65+
Emploi selon le plus haut niveau de scolarité atteint

Le graphique suivant montre la répartition de toutes les personnes qui travaillent dans cette profession au Nouveau-Brunswick selon le plus haut niveau de scolarité atteint.

Légende des données

0,0 %
Aucun certificat, diplôme ou grade
1,4 %
Diplôme d''études secondaires ou l''équivalent
1,8 %
Certificat ou diplôme d''apprenti ou d''une école des métiers
34,5 %
Collège ou université - niveau inférieur au baccalauréat
62,4 %
Université - baccalauréat ou niveau supérieur au baccalauréat
Emploi selon l'industrie

Le graphique suivant illustre les groupes industriels où sont employées les plus grandes proportions de personnes travaillant dans cette profession au Nouveau-Brunswick. Les faibles pourcentages des trois principaux groupes industriels laissent indiquer que le nombre d’emplois dans cette profession est largement réparti parmi de nombreux groupes industriels.

Légende des données

92,8 %
Soins de santé et assistance sociale
2,8 %
Administrations publiques
1,6 %
Commerce de détail
2,8 %
Toutes autres industries
Emploi selon la région économique

Le graphique suivant montre la répartition de toutes les personnes qui occupent cette profession au Nouveau-Brunswick selon la région économique dans laquelle elles résident.

Légende des données

20,9 %
Nord-Est
27,9 %
Sud-Est
25,6 %
Sud-Ouest
15,2 %
Central
10,4 %
Nord-Ouest
Régions Économiques du Nouveau-Brunswick

Régions économiques

La carte suivante montre les cinq régions économiques du Nouveau-Brunswick. Une région économique est un regroupement de comtés qui a été créé comme unité normalisée servant à analyser l’activité économique régionale au Canada.

Salaire médian annuel selon la région économique

Le graphique suivant illustre le salaire médian de toutes les personnes qui occupent cette profession dans chacune des cinq régions économiques du Nouveau-Brunswick.

Légende des données

75 317 $
Nord-Est
75 688 $
Sud-Est
70 874 $
Sud-Ouest
67 481 $
Central
67 653 $
Nord-Ouest
Régions Économiques du Nouveau-Brunswick

Régions économiques

La carte suivante montre les cinq régions économiques du Nouveau-Brunswick. Une région économique est un regroupement de comtés qui a été créé comme unité normalisée servant à analyser l’activité économique régionale au Canada.

Salaires médians horaires selon la région économique

Voici une représentation du salaire horaire médian de toutes les personnes qui occupent cette profession dans chacune des cinq régions économiques du Nouveau-Brunswick.

Nord-Est

39,00 $
22,90 $
Faible
41,00 $
Haute

Sud-Est

39,00 $
25,00 $
Faible
42,80 $
Haute

Sud-Ouest

39,57 $
23,24 $
Faible
45,00 $
Haute

Central

39,00 $
24,65 $
Faible
45,00 $
Haute

Nord-Ouest

39,37 $
22,19 $
Faible
42,05 $
Haute
Salaires

Voici une représentation du salaire médian de toutes les personnes qui travaillent dans cette profession par rapport au salaire médian des travailleurs occupant cette profession à temps plein à l’année.

Tous les travailleurs occupant cette profession

71 786 $

Travailleurs employés à temps plein, toute l'année

77 975 $

Voici une représentation du salaire médian de toutes les personnes qui occupe cette profession dans chacune des provinces de l’Atlantique et au pays.

Nouveau-Brunswick

71 786 $

Terre-Neuve

78 943 $

Île-du-Prince-Édouard

57 925 $

Nouvelle-Écosse

64 856 $

Canada

67 297 $
Perspectives d'emploi

Voici une représentation du nombre de possibilités d’emploi prévues dans cette profession au cours des trois et dix prochaines années, respectivement, réparti selon le nombre de possibilités devant résulter de la croissance (« nouveaux emplois ») et les possibilités devant résulter de l’attrition (décès et départs à la retraite).

Perspectives dans trois ans

Perspectives d''emploi totales : trois ans

1 101
 

Nouveaux emplois : trois ans

215
 

Départs à la retraite/décès : trois ans

886
 

Perspectives dans dix ans

Perspectives d''emploi totales : dix ans

3 568
 

Nouveaux emplois : dix ans

662
 

Départs à la retraite/décès : dix ans

2 904