Contrôleurs aériens et personnel assimilé

Contrôleurs aériens et personnel assimilé

CNP
2272

Autorisent et dirigent la circulation aérienne dans l’espace aérien assigné, contrôlent les aéronefs et véhicules de service en mouvement dans les aéroports et fournissent aux pilotes l’information de vol nécessaire à la sécurité aérienne.

Faits en bref

Perspectives de trois ans

Indéterminées
Indéterminées

Possibilités d'emploi de trois ans

24
 

Salaire horaire médian

S.O.

Salaire médian

166 133 $
 

Niveau de scolarité

Collège ou formation professionnelle

Employés

204
 

% des travailleurs à temps plein

97 %
 

% des travailleurs à l'année

84 %
 
Détails de l'emploi

Description complète de la CNP

Les contrôleurs aériens dirigent la circulation aérienne dans un espace aérien déterminé et contrôlent le mouvement des avions et des véhicules terrestres sur l'aire de mouvement et de manoeuvre de l'aéroport. Les spécialistes de l'information de vol fournissent aux pilotes les informations de vol nécessaires pour assurer la sécurité du mouvement aérien. Les agents de régulation des vols autorisent les vols des compagnies aériennes sur des routes déterminées.

Fonctions principales

Les spécialistes du contrôle de la circulation aérienne et le personnel assimilé exercent une partie ou l'ensemble des fonctions suivantes :
Contrôleurs de la circulation aérienne

  • contrôler la circulation aérienne dans un espace aérien déterminé à l'aide d'un écran radar, de communication radio ou autre équipement de communication et de points de repère visuels;
  • transmettre les instructions d'atterrissage et de décollage aux pilotes et diffuser aux avions en vol des renseignements météorologiques, de navigation et autres renseignements;
  • maintenir la liaison radio et téléphonique avec les tours de contrôle voisines, les unités de contrôle des aérogares voisins et autres centres de contrôle, et coordonner le mouvement des vols dans les régions contiguës;
  • alerter les services de secours de l'aéroport lorsqu'un avion est en difficulté, et signaler les avions disparus aux services de recherche et de sauvetage;
  • diriger le mouvement des avions et des véhicules terrestres sur les pistes et les aires de manoeuvre voisines.

Spécialistes de l'information de vol

  • fournir les renseignements nécessaires sur les conditions atmosphériques actuelles et prévues, les fréquences radio, le relief, les aéroports d'escale et de destination et autres renseignements pertinents pour permettre aux pilotes de préparer leur plan de vol;
  • vérifier l'exactitude des plans de vol et les transmettre au poste de contrôle de la circulation aérienne;
  • répondre aux appels radio des avions prêts à décoller ou à atterrir et fournir des renseignements tels que les conditions météorologiques, la vitesse et la direction du vent, et la circulation aérienne locale;
  • participer aux opérations de contrôle de la circulation aérienne en transmettant les demandes radio d'information et de rapports de position pour les autorisations de vols, les arrivées et les départs;
  • aviser les services d'urgence des aérogares lorsqu'un appareil est en difficulté et amorcer les communications de recherche lorsqu'un appareil est en retard;
  • observer, consigner et rendre compte des conditions atmosphériques dans les aéroports.

Agents de régulation des vols

  • analyser les conditions atmosphériques et évaluer la cargaison admissible et la capacité de ravitaillement en carburant des appareils, et autres facteurs pertinents pour déterminer les routes favorables;
  • informer l'équipage des conditions météorologiques prévues, de l'état des installations de navigation et des aéroports le long de l'itinéraire prévu;
  • signer, avec le commandant de bord, l'autorisation au décollage;
  • suivre le mouvement des appareils en vol et communiquer avec ceux-ci au besoin;
  • retarder ou annuler les vols si les conditions sont incertaines;
  • préparer et tenir les plans de vol, les suivis de vol et autres rapports.

Également connu sous le nom

  • agent/agente de régulation des vols
  • contrôleur aérien/contrôleuse aérienne
  • contrôleur aérien/contrôleuse aérienne - règles de vol à vue
  • contrôleur aérien/contrôleuse aérienne - règles de vol aux instruments
  • contrôleur/contrôleuse de la circulation aérienne - aéroport
  • contrôleur/contrôleuse de région terminale - circulation aérienne
  • contrôleur/contrôleuse en route - circulation aérienne
  • spécialiste de l'information de vol
Exigences

Critères d'emploi

  • Un diplôme d'études secondaires est exigé.
  • Un certificat général de radiotéléphoniste est exigé.
  • La réussite d'un programme de formation, sous la direction de NAV Canada, comprenant des cours théoriques et une formation en cours d'emploi est exigée des contrôleurs de la circulation aérienne et des spécialistes de l'information de vol.
  • Un permis de spécialiste du contrôle de la circulation aérienne est exigé des contrôleurs de la circulation aérienne.
  • De l'expérience dans le contrôle de la circulation aérienne ou des opérations aériennes ainsi qu'un permis de pilote privé peuvent être exigés des agents de régulation des vols.

Réglementation provinciale

Sans réglementation provinciale

Emploi selon le sexe

Le graphique suivant indique le pourcentage des hommes et des femmes qui travaillent dans cette profession au Nouveau-Brunswick.

Légende des données

9,8 %
Femmes
90,2 %
Hommes
Emploi selon l'âge

Le graphique suivant montre la répartition de toutes les personnes qui travaillent dans cette profession au Nouveau-Brunswick par groupe d’âge.

Légende des données

7,9 %
15-24
18,4 %
25-34
21,1 %
35-44
42,1 %
45-54
10,5 %
55-64
0,0 %
65+
Emploi selon le plus haut niveau de scolarité atteint

Le graphique suivant montre la répartition de toutes les personnes qui travaillent dans cette profession au Nouveau-Brunswick selon le plus haut niveau de scolarité atteint.

Légende des données

0,0 %
Aucun certificat, diplôme ou grade
22,2 %
Diplôme d''études secondaires ou l''équivalent
8,3 %
Certificat ou diplôme d''apprenti ou d''une école des métiers
33,3 %
Collège ou université - niveau inférieur au baccalauréat
36,1 %
Université - baccalauréat ou niveau supérieur au baccalauréat
Emploi selon l'industrie

Le graphique suivant illustre les groupes industriels où sont employées les plus grandes proportions de personnes travaillant dans cette profession au Nouveau-Brunswick. Les faibles pourcentages des trois principaux groupes industriels laissent indiquer que le nombre d’emplois dans cette profession est largement réparti parmi de nombreux groupes industriels.

Légende des données

100,0 %
Transport et entreposage
0,0 %
S.O.
0,0 %
S.O.
0,0 %
Toutes les autres industries
Emploi selon la région économique

Le graphique suivant montre la répartition de toutes les personnes qui occupent cette profession au Nouveau-Brunswick selon la région économique dans laquelle elles résident.

Légende des données

0,0 %
Nord-Est
82,9 %
Sud-Est
11,4 %
Sud-Ouest
5,7 %
Central
0,0 %
Nord-Ouest
Régions Économiques du Nouveau-Brunswick

Régions économiques

La carte suivante montre les cinq régions économiques du Nouveau-Brunswick. Une région économique est un regroupement de comtés qui a été créé comme unité normalisée servant à analyser l’activité économique régionale au Canada.

Salaire médian annuel selon la région économique

Le graphique suivant illustre le salaire médian de toutes les personnes qui occupent cette profession dans chacune des cinq régions économiques du Nouveau-Brunswick.

Légende des données

S.O.
Nord-Est
178 773 $
Sud-Est
S.O.
Sud-Ouest
S.O.
Central
S.O.
Nord-Ouest
Régions Économiques du Nouveau-Brunswick

Régions économiques

La carte suivante montre les cinq régions économiques du Nouveau-Brunswick. Une région économique est un regroupement de comtés qui a été créé comme unité normalisée servant à analyser l’activité économique régionale au Canada.

Salaires médians horaires selon la région économique

Voici une représentation du salaire horaire médian de toutes les personnes qui occupent cette profession dans chacune des cinq régions économiques du Nouveau-Brunswick.

Pas de données disponibles
Salaires

Voici une représentation du salaire médian de toutes les personnes qui travaillent dans cette profession par rapport au salaire médian des travailleurs occupant cette profession à temps plein à l’année.

Tous les travailleurs occupant cette profession

166 133 $

Travailleurs employés à temps plein, toute l'année

168 842 $

Voici une représentation du salaire médian de toutes les personnes qui occupe cette profession dans chacune des provinces de l’Atlantique et au pays.

Nouveau-Brunswick

166 133 $

Terre-Neuve

154 280 $

Île-du-Prince-Édouard

S.O.

Nouvelle-Écosse

74 934 $

Canada

95 392 $
Perspectives d'emploi

Voici une représentation du nombre de possibilités d’emploi prévues dans cette profession au cours des trois et dix prochaines années, respectivement, réparti selon le nombre de possibilités devant résulter de la croissance (« nouveaux emplois ») et les possibilités devant résulter de l’attrition (décès et départs à la retraite).

Perspectives dans trois ans

Perspectives d''emploi totales : trois ans

24
 

Nouveaux emplois : trois ans

0
 

Départs à la retraite/décès : trois ans

24
 

Perspectives dans dix ans

Perspectives d''emploi totales : dix ans

65
 

Nouveaux emplois : dix ans

-12
 

Départs à la retraite/décès : dix ans

77