Inspecteurs d'ingénierie et officiers de réglementation

Inspecteurs d'ingénierie et officiers de réglementation

CNP
2262

Font l’inspection des aéronefs, des bateaux, des automobiles et des camions ainsi que des appareils, instruments et procédés industriels afin d’assurer leur conformité aux normes et aux règlements gouvernementaux et industriels.

Faits en bref

Perspectives de trois ans

Indéterminées
Indéterminées

Possibilités d'emploi de trois ans

12
 

Salaire horaire minimum

34,62 $
20,00 $
Faible
50,34 $
Haute

Salaire minimum

66 299 $
 

Niveau de scolarité

Collège ou formation professionnelle

Employés

92
 

% des travailleurs à temps plein

95 %
 

% des travailleurs à l'année

67 %
 
Détails de l'emploi

Description complète de la CNP

Les inspecteurs d'ingénierie et les officiers de réglementation font l'inspection de véhicules de transport tels que des aéronefs, des bateaux, des automobiles et des camions, et d'appareils de pesage et de mesure tels que des balances, des bascules et des compteurs ainsi que des appareils, des instruments et des procédés industriels, afin d'assurer leur conformité aux normes et aux règlements gouvernementaux et industriels. Ils travaillent pour des organismes gouvernementaux et des entreprises privées.

Fonctions principales

Les principales fonctions exercées dans certaines professions incluses dans ce groupe de base sont résumées ci-dessous :
Inspecteurs des anomalies des véhicules motorisés

  • examiner et soumettre aux essais des véhicules et des éléments de véhicules automobiles pour en déterminer les défectuosités, en particulier dans les cas d'accidents;
  • donner, à titre d'experts, leur opinion et témoigner au sujet des problèmes et des défaillances;
  • faire des recommandations en vue de l'amélioration des politiques en matière de délivrance de permis et d'inspection des véhicules et des normes de la sécurité routière.

Enquêteurs d'accidents ferroviaires

  • recueillir et analyser les données concernant des déraillements, des collisions et autres accidents pour en déterminer les causes;
  • inspecter les installations ferroviaires et évaluer les conditions de fonctionnement telles que constructions, matériel roulant, signaux, construction des voies ferrées et caractéristiques de manoeuvre des trains, pour assurer le respect des normes d'exploitation.

Inspecteurs de la navigabilité aérienne

  • faire l'inspection initiale et les inspections périodiques réglementaires auprès de particuliers et de compagnies qui détiennent ou demandent un permis d'exploitation d'aéronef et de compagnies d'entretien, de réparation et de modification d'aéronefs;
  • faire l'inspection des aéronefs, aviser les intéressés de tout défaut constaté et consigner les aéronefs qu'ils soupçonnent de ne pas être sécuritaires.

Inspecteurs des poids et mesures

  • faire l'inspection et l'essai de divers appareils et systèmes mécaniques ou électroniques de poids et de mesures;
  • rédiger le rapport préliminaire de leur inspection;
  • recommander des mesures correctives ainsi que des moyens pour vérifier que les corrections indiquées ont été apportées.

Vérificateurs d'appareils de forage de pétrole et de gaz

  • vérifier les opérations, l'équipement et les processus de forage intra et extracôtières pour assurer le respect des règlements et des politiques, et pour recommander des améliorations et des mesures correctives.

Également connu sous le nom

  • agent/agente de réglementation en génie
  • enquêteur/enquêteuse d'accidents ferroviaires
  • estimateur/estimatrice de dommages maritimes
  • inspecteur/inspectrice d'ascenseurs
  • inspecteur/inspectrice de compteurs de gaz et d'électricité
  • inspecteur/inspectrice de la navigabilité aérienne
  • inspecteur/inspectrice de poids et mesures
  • inspecteur/inspectrice de travaux d'entretien d'un transporteur aérien
  • inspecteur/inspectrice des anomalies des véhicules motorisés
  • inspecteur/inspectrice du service de génie
  • inspecteur/inspectrice du transport aérien
  • inspecteur/inspectrice en prévention de sinistres - assurances
Exigences

Critères d'emploi

  • Un diplôme d'études universitaires ou collégiales dans un domaine du génie visé ou un certificat de qualification dans un métier et une vaste expérience de travail connexe est exigé.
  • Un permis d'exercice approprié d'ingénieur ou de technicien en génie peut être exigé.

Réglementation provinciale

Sans réglementation provinciale

Emploi selon le sexe

Le graphique suivant indique le pourcentage des hommes et des femmes qui travaillent dans cette profession au Nouveau-Brunswick.

Légende des données

40,9 %
Femmes
59,1 %
Hommes
Emploi selon l'âge

Le graphique suivant montre la répartition de toutes les personnes qui travaillent dans cette profession au Nouveau-Brunswick par groupe d’âge.

Légende des données

0,0 %
15-24
14,3 %
25-34
28,6 %
35-44
23,8 %
45-54
33,3 %
55-64
0,0 %
65+
Emploi selon le plus haut niveau de scolarité atteint

Le graphique suivant montre la répartition de toutes les personnes qui travaillent dans cette profession au Nouveau-Brunswick selon le plus haut niveau de scolarité atteint.

Légende des données

0,0 %
Aucun certificat, diplôme ou grade
21,7 %
Diplôme d''études secondaires ou l''équivalent
8,7 %
Certificat ou diplôme d''apprenti ou d''une école des métiers
52,2 %
Collège ou université - niveau inférieur au baccalauréat
17,4 %
Université - baccalauréat ou niveau supérieur au baccalauréat
Emploi selon l'industrie

Le graphique suivant illustre les groupes industriels où sont employées les plus grandes proportions de personnes travaillant dans cette profession au Nouveau-Brunswick. Les faibles pourcentages des trois principaux groupes industriels laissent indiquer que le nombre d’emplois dans cette profession est largement réparti parmi de nombreux groupes industriels.

Légende des données

60,0 %
Administrations publiques
10,0 %
Services publics
10,0 %
Fabrication
20,0 %
Toutes autres industries
Emploi selon la région économique

Le graphique suivant montre la répartition de toutes les personnes qui occupent cette profession au Nouveau-Brunswick selon la région économique dans laquelle elles résident.

Légende des données

9,5 %
Nord-Est
66,7 %
Sud-Est
14,3 %
Sud-Ouest
9,5 %
Central
0,0 %
Nord-Ouest
Régions Économiques du Nouveau-Brunswick

Régions économiques

La carte suivante montre les cinq régions économiques du Nouveau-Brunswick. Une région économique est un regroupement de comtés qui a été créé comme unité normalisée servant à analyser l’activité économique régionale au Canada.

Salaire médian annuel selon la région économique

Le graphique suivant illustre le salaire médian de toutes les personnes qui occupent cette profession dans chacune des cinq régions économiques du Nouveau-Brunswick.

Légende des données

S.O.
Nord-Est
69 727 $
Sud-Est
S.O.
Sud-Ouest
S.O.
Central
S.O.
Nord-Ouest
Régions Économiques du Nouveau-Brunswick

Régions économiques

La carte suivante montre les cinq régions économiques du Nouveau-Brunswick. Une région économique est un regroupement de comtés qui a été créé comme unité normalisée servant à analyser l’activité économique régionale au Canada.

Salaires médians horaires selon la région économique

Voici une représentation du salaire horaire médian de toutes les personnes qui occupent cette profession dans chacune des cinq régions économiques du Nouveau-Brunswick.

Pas de données disponibles
Salaires

Voici une représentation du salaire médian de toutes les personnes qui travaillent dans cette profession par rapport au salaire médian des travailleurs occupant cette profession à temps plein à l’année.

Tous les travailleurs occupant cette profession

66 299 $

Travailleurs employés à temps plein, toute l'année

71 812 $

Voici une représentation du salaire médian de toutes les personnes qui occupe cette profession dans chacune des provinces de l’Atlantique et au pays.

Nouveau-Brunswick

66 299 $

Terre-Neuve

68 356 $

Île-du-Prince-Édouard

S.O.

Nouvelle-Écosse

74 029 $

Canada

73 567 $
Perspectives d'emploi

Voici une représentation du nombre de possibilités d’emploi prévues dans cette profession au cours des trois et dix prochaines années, respectivement, réparti selon le nombre de possibilités devant résulter de la croissance (« nouveaux emplois ») et les possibilités devant résulter de l’attrition (décès et départs à la retraite).

Perspectives dans trois ans

Perspectives d''emploi totales : trois ans

12
 

Nouveaux emplois : trois ans

0
 

Départs à la retraite/décès : trois ans

12
 

Perspectives dans dix ans

Perspectives d''emploi totales : dix ans

40
 

Nouveaux emplois : dix ans

0
 

Départs à la retraite/décès : dix ans

39