Personnel technique en géomatique et en météorologie

Personnel technique en géomatique et en météorologie

CNP
2255

Recueillent des données géospatiales, les interprètent et les utilisent dans le cadre d’applications touchant les ressources naturelles, la recherche environnementale et la planification de l’utilisation des terres; ou consignent, interprètent, transmettent et rédigent des rapports de données météorologiques et atmosphériques.

Faits en bref

Perspectives de trois ans

Indéterminées
Indéterminées

Possibilités d'emploi de trois ans

18
 

Salaire horaire médian

30,41 $
17,00 $
Faible
35,00 $
Haute

Salaire médian

52 781 $
 

Niveau de scolarité

Collège ou formation professionnelle

Employés

177
 

% des travailleurs à temps plein

95 %
 

% des travailleurs à l'année

86 %
 
Détails de l'emploi

Description complète de la CNP

Le personnel technique en géomatique inclus les techniciens et les technologues en levés aériens, en télédétection, en systèmes d'information géographique, en cartographie et en photogrammétrie qui recueillent des données géospatiales, les analysent, les interprètent et les utilisent dans le cadre d'applications touchant les ressources naturelles, la géologie, la recherche environnementale et la planification de l'utilisation des terres.

Fonctions principales

Le personnel technique en géomatique et en météorologie exerce une partie ou l'ensemble des fonctions suivantes :
Technologues et techniciens en levés aériens et technologues et techniciens en télédétection

  • utiliser du matériel analogue ou informatique d'interprétation de télédétection tels que les photos de levés ou d'appareils photos numériques, détecteurs laser ou radar et scanners afin de préparer des images, des données et des rapports graphiques, des cartes et des graphiques à partir de données de source aérienne ou satellite;
  • développer des routines spécifiques de logiciels spécialisés analogues et informatiques afin de fabriquer sur commande et intégrer les analyses d'images;
  • vérifier la qualité des images enregistrées, vérifier l'intégrité et l'exactitude des données contenues dans les systèmes d'analyses d'image de télédétection et régler, au besoin, l'équipement.

Technologues et techniciens en systèmes d'information géographique (SIG)

  • utiliser du matériel spécialisé et des logiciels informatiques ainsi que des périphériques afin de modéliser, de gérer, d'analyser et d'afficher des données géospatiales;
  • élaborer des routines spécialisées de logiciels informatiques, des systèmes de gestion de l'information géographique sur Internet, des bases de données et des applications commerciales afin d'assimiler l'information géographique;
  • collaborer avec des organismes externes quant au transfert de données et aux questions touchant la compatibilité des systèmes;
  • effectuer des entrées de données, des tâches de révision et des opérations d'entretien aux systèmes en suivant des procédures d'étalonnage déterminées;
  • intégrer des progiciels externes, par exemple des tableurs ou des logiciels statistiques, aux logiciels de gestion de l'information géographique (SIG);
  • former les utilisateurs des SIG et leur fournir un soutien technique.

Technologues et techniciens en cartographie

  • planifier le contenu, le format et la conception graphique des cartes et compiler les données nécessaires à partir des photographies aériennes, des notes d'arpentage, des dossiers, des rapports et autres cartes;
  • produire des cartes et des graphiques connexes en utilisant des techniques de cartographie numérique, l'infographie interactive, des logiciels de conception et de dessin assistés par ordinateur (DAO), et des méthodes traditionnelles de dessin ou des outils traditionnels de traçage;
  • vérifier les compositions finales pour s'assurer qu'elles sont complètes et exactes.

Technologues et techniciens en photogrammétrie

  • examiner et interpréter les photographies aériennes afin de préparer des cartes topographiques, des mosaïques de photographies aériennes et des graphiques connexes;
  • utiliser du matériel numérique de traçage stéréoscopique et des graphiques par ordinateur afin de constituer des modèles optiques du terrain en trois dimensions, de tracer des cartes et de préparer des tableaux;
  • surveiller la qualité de l'enregistrement, ajuster l'équipement au besoin et inspecter la qualité des images recueillies.

Techniciens et technologues en météorologie

  • observer les éléments du temps, consigner et transmettre des données atmosphériques et météorologiques, y compris celles portant sur la pression atmosphérique, la température, l'humidité, les vents, les précipitations, les nuages et les rayons ultraviolets;
  • observer, tracer et rapporter l'état des glaces dans les voies navigables et les conditions de neige et prendre part à des programmes de prévisions et contrôle d'avalanches dans les régions montagneuses;
  • tenir à jour des bases de données climatiques, analyser et interpréter des données climatologiques et prendre part à la réalisation de cartes, de graphiques et de rapports météorologiques;
  • monter, inspecter, surveiller, régler et entretenir diverses installations et équipements météorologiques.

Également connu sous le nom

  • cartographe
  • chef de station météorologique
  • inspecteur-météorologue/inspectrice-météorologue
  • observateur/observatrice de conditions météorologiques en surface
  • observateur/observatrice des glaces
  • photogrammétriste
  • photogrammétriste d'images vidéo
  • préposé/préposée au contrôle des avalanches
  • préposé/préposée au traitement des données climatologiques
  • réviseur/réviseure de cartes - cartographie
  • technicien/technicienne de systèmes d'information géographique (SIG)
  • technicien/technicienne en aérologie
  • technicien/technicienne en cartographie
  • technicien/technicienne en climatologie
  • technicien/technicienne en exploitation de station météorologique
  • technicien/technicienne en levés aériens
  • technicien/technicienne en météorologie
  • technicien/technicienne en télédétection
  • technologue en photogrammétrie
Exigences

Critères d'emploi

  • Un diplôme d'études secondaires est exigé.
  • Un diplôme d'études collégiales de un à deux ans en cartographie, en photogrammétrie, en levés aériens, en télédétection, en systèmes d'information géographique ou en géomatique est exigé des techniciens en géomatique de ce groupe de base.
  • Un diplôme d'études collégiales de deux à trois ans en cartographie, en photogrammétrie, en levés aériens, en télédétection, en systèmes d'information géographique ou en géomatique est exigé des technologues en géomatique de ce groupe de base.
  • Au Québec, l'appartenance à l'Ordre des technologues professionnels du Québec est exigée pour utiliser le titre de technologue professionnel.
  • La réussite d'un programme de technicien en météorologie dispensé par le Service météorologique du Canada est exigée des techniciens en météorologie.
  • Une formation spécialisée supplémentaire est offerte aux techniciens en météorologie et peut être exigée par certains employeurs.

Réglementation provinciale

Sans réglementation provinciale

Emploi selon le sexe

Le graphique suivant indique le pourcentage des hommes et des femmes qui travaillent dans cette profession au Nouveau-Brunswick.

Légende des données

30,2 %
Femmes
69,8 %
Hommes
Emploi selon l'âge

Le graphique suivant montre la répartition de toutes les personnes qui travaillent dans cette profession au Nouveau-Brunswick par groupe d’âge.

Légende des données

0,0 %
15-24
36,4 %
25-34
22,7 %
35-44
29,5 %
45-54
6,8 %
55-64
4,5 %
65+
Emploi selon le plus haut niveau de scolarité atteint

Le graphique suivant montre la répartition de toutes les personnes qui travaillent dans cette profession au Nouveau-Brunswick selon le plus haut niveau de scolarité atteint.

Légende des données

0,0 %
Aucun certificat, diplôme ou grade
18,2 %
Diplôme d''études secondaires ou l''équivalent
4,6 %
Certificat ou diplôme d''apprenti ou d''une école des métiers
38,6 %
Collège ou université - niveau inférieur au baccalauréat
38,6 %
Université - baccalauréat ou niveau supérieur au baccalauréat
Emploi selon l'industrie

Le graphique suivant illustre les groupes industriels où sont employées les plus grandes proportions de personnes travaillant dans cette profession au Nouveau-Brunswick. Les faibles pourcentages des trois principaux groupes industriels laissent indiquer que le nombre d’emplois dans cette profession est largement réparti parmi de nombreux groupes industriels.

Légende des données

65,1 %
Administrations publiques
20,9 %
Services professionnels, scientifiques et techniques
4,7 %
Agriculture, foresterie, pêche et chasse
9,3 %
Toutes autres industries
Emploi selon la région économique

Le graphique suivant montre la répartition de toutes les personnes qui occupent cette profession au Nouveau-Brunswick selon la région économique dans laquelle elles résident.

Légende des données

9,5 %
Nord-Est
21,4 %
Sud-Est
11,9 %
Sud-Ouest
50,0 %
Central
7,1 %
Nord-Ouest
Régions Économiques du Nouveau-Brunswick

Régions économiques

La carte suivante montre les cinq régions économiques du Nouveau-Brunswick. Une région économique est un regroupement de comtés qui a été créé comme unité normalisée servant à analyser l’activité économique régionale au Canada.

Salaire médian annuel selon la région économique

Le graphique suivant illustre le salaire médian de toutes les personnes qui occupent cette profession dans chacune des cinq régions économiques du Nouveau-Brunswick.

Légende des données

S.O.
Nord-Est
54 042 $
Sud-Est
S.O.
Sud-Ouest
55 939 $
Central
S.O.
Nord-Ouest
Régions Économiques du Nouveau-Brunswick

Régions économiques

La carte suivante montre les cinq régions économiques du Nouveau-Brunswick. Une région économique est un regroupement de comtés qui a été créé comme unité normalisée servant à analyser l’activité économique régionale au Canada.

Salaires médians horaires selon la région économique

Voici une représentation du salaire horaire médian de toutes les personnes qui occupent cette profession dans chacune des cinq régions économiques du Nouveau-Brunswick.

Pas de données disponibles
Salaires

Voici une représentation du salaire médian de toutes les personnes qui travaillent dans cette profession par rapport au salaire médian des travailleurs occupant cette profession à temps plein à l’année.

Tous les travailleurs occupant cette profession

52 781 $

Travailleurs employés à temps plein, toute l'année

55 562 $

Voici une représentation du salaire médian de toutes les personnes qui occupe cette profession dans chacune des provinces de l’Atlantique et au pays.

Nouveau-Brunswick

52 781 $

Terre-Neuve

50 757 $

Île-du-Prince-Édouard

S.O.

Nouvelle-Écosse

56 102 $

Canada

60 071 $
Perspectives d'emploi

Voici une représentation du nombre de possibilités d’emploi prévues dans cette profession au cours des trois et dix prochaines années, respectivement, réparti selon le nombre de possibilités devant résulter de la croissance (« nouveaux emplois ») et les possibilités devant résulter de l’attrition (décès et départs à la retraite).

Perspectives dans trois ans

Perspectives d''emploi totales : trois ans

18
 

Nouveaux emplois : trois ans

0
 

Départs à la retraite/décès : trois ans

17
 

Perspectives dans dix ans

Perspectives d''emploi totales : dix ans

62
 

Nouveaux emplois : dix ans

5
 

Départs à la retraite/décès : dix ans

57