Techniciens et inspecteurs d’instruments d’aéronefs et d’avionique

Techniciens et inspecteurs d’instruments d’aéronefs et d’avionique

CNP
2244

- Mécaniciens, techniciens et contrôleurs d'avionique et d'instruments et d'appareillages électriques d'aéronefs

Inspectent, installent, règlent, réparent et révisent les instruments et appareillages électriques d’aéronefs et les systèmes avioniques.

Faits en bref

Perspectives de trois ans

Indéterminées
Indéterminées

Possibilités d'emploi de trois ans

6
 

Salaire horaire médian

S.O.

Salaire médian

76 768 $
 

Niveau de scolarité

Collège ou formation professionnelle

Employés

65
 

% des travailleurs à temps plein

100 %
 

% des travailleurs à l'année

71 %
 
Détails de l'emploi

Description complète de la CNP

Les mécaniciens, les techniciens et les contrôleurs d'avionique et d'instruments et d'appareillages électriques d'aéronefs installent, règlent, réparent et révisent les systèmes avioniques et les instruments et appareillages électriques d'aéronefs. Ce groupe de base comprend également les inspecteurs en avionique qui vérifient les instruments et les appareillages électriques et électroniques à la suite du montage, de modifications, de réparations ou de révisions.

Fonctions principales

Les principales fonctions exercées dans certaines professions incluses dans ce groupe de base sont résumées ci-dessous :

  • Les mécaniciens et techniciens d'instruments d'aéronefs réparent, révisent, installent, calibrent et essayent les instruments d'aéronefs.
  • Les mécaniciens et techniciens en équipement électrique d'aéronef réparent, révisent, modifient, installent et essayent les systèmes et équipements électriques d'aéronefs.
  • Les mécaniciens et techniciens en avionique recherchent les causes des pannes, réparent, révisent, essayent, modifient, installent et inspectent les systèmes d'avionique et les composantes électroniques d'aéronefs, y compris l'équipement de communication, de navigation et de pilotage automatique.
  • Les inspecteurs en avionique vérifient et inspectent les systèmes avioniques et les instruments et les appareillages électriques d'aéronefs; attestent que les travaux d'installation, d'entretien, de réparation et de révision satisfont aux normes de performance et de sécurité de Transports Canada et de la compagnie.
  • Les mécaniciens et les techniciens d'aéronefs qui travaillent dans des ateliers de réparation et de mise au point testent des composantes électriques et électroniques ainsi que des composantes d'instruments.
  • Les mécaniciens et techniciens en avionique qui travaillent dans des hangars d'entretien recherchent les causes des pannes, effectuent des réparations et installent et inspectent les systèmes et les composantes des aéronefs.

Également connu sous le nom

  • électricien/électricienne d'aéronefs
  • inspecteur/inspectrice d'instruments de bord
  • inspecteur/inspectrice en avionique
  • mécanicien/mécanicienne de réparation et de révision d'instruments d'aéronef - avionique
  • mécanicien/mécanicienne d'instruments d'aéronef
  • technicien/technicienne d'entretien - avionique
  • technicien/technicienne d'entretien d'aéronef (TEA) - avionique
  • technicien/technicienne d'équipement électrique d'aéronef
  • technicien/technicienne d'instruments d'aéronef
  • technicien/technicienne en avionique
Exigences

Critères d'emploi

  • Un diplôme d'études collégiales de deux à trois ans en avionique ou en électronique est exigé des mécaniciens et techniciens d'instruments et des mécaniciens et techniciens en avionique.
  • Un diplôme d'études collégiales en technique d'appareillages électriques ou électroniques est exigé des mécaniciens et techniciens en équipement électrique d'aéronef.
  • Quatre années de formation en milieu de travail ou l'apprentissage en entreprise sont exigées de tous les mécaniciens et techniciens dans ce groupe de base.
  • Une formation de niveau collégial de deux à trois ans en avionique ou en électronique et trois à cinq ans d'expérience en tant que mécanicien ou technicien en avionique sont exigés des inspecteurs en avionique.
  • Une licence de technicien d'entretien d'aéronefs (TEA) (catégorie E - avionique) de Transports Canada est exigée des mécaniciens, techniciens et inspecteurs en avionique qui signent des libérations d'entretien et qui attestent de la navigabilité des aéronefs.
  • Les membres de certaines des professions incluses dans ce groupe de base peuvent obtenir une certification spécialisée du Conseil canadien de l'aviation et de l'aérospatiale (CCAA).
  • Au Québec, l'appartenance à l'Ordre des technologues professionnels du Québec est exigée pour utiliser le titre de technologue professionnel.

Réglementation provinciale

  • Réglementé au niveau provincial: Oui
  • Obligatoire: Non
  • Sceau rouge: Non
  • Mobilité intraprovinciale - travailleurs accrédités: Oui
Emploi selon le sexe

Le graphique suivant indique le pourcentage des hommes et des femmes qui travaillent dans cette profession au Nouveau-Brunswick.

Légende des données

35,7 %
Femmes
64,3 %
Hommes
Emploi selon l'âge

Le graphique suivant montre la répartition de toutes les personnes qui travaillent dans cette profession au Nouveau-Brunswick par groupe d’âge.

Légende des données

0,0 %
15-24
28,6 %
25-34
21,4 %
35-44
35,7 %
45-54
14,3 %
55-64
0,0 %
65+
Emploi selon le plus haut niveau de scolarité atteint

Le graphique suivant montre la répartition de toutes les personnes qui travaillent dans cette profession au Nouveau-Brunswick selon le plus haut niveau de scolarité atteint.

Légende des données

0,0 %
Aucun certificat, diplôme ou grade
15,4 %
Diplôme d''études secondaires ou l''équivalent
15,4 %
Certificat ou diplôme d''apprenti ou d''une école des métiers
69,2 %
Collège ou université - niveau inférieur au baccalauréat
0,0 %
Université - baccalauréat ou niveau supérieur au baccalauréat
Emploi selon l'industrie

Le graphique suivant illustre les groupes industriels où sont employées les plus grandes proportions de personnes travaillant dans cette profession au Nouveau-Brunswick. Les faibles pourcentages des trois principaux groupes industriels laissent indiquer que le nombre d’emplois dans cette profession est largement réparti parmi de nombreux groupes industriels.

Légende des données

57,1 %
Administrations publiques
42,9 %
Transport et entreposage
0,0 %
S.O.
0,0 %
Toutes les autres industries
Emploi selon la région économique

Le graphique suivant montre la répartition de toutes les personnes qui occupent cette profession au Nouveau-Brunswick selon la région économique dans laquelle elles résident.

Légende des données

0,0 %
Nord-Est
33,3 %
Sud-Est
33,3 %
Sud-Ouest
33,3 %
Central
0,0 %
Nord-Ouest
Régions Économiques du Nouveau-Brunswick

Régions économiques

La carte suivante montre les cinq régions économiques du Nouveau-Brunswick. Une région économique est un regroupement de comtés qui a été créé comme unité normalisée servant à analyser l’activité économique régionale au Canada.

Salaire médian annuel selon la région économique

Le graphique suivant illustre le salaire médian de toutes les personnes qui occupent cette profession dans chacune des cinq régions économiques du Nouveau-Brunswick.

Pas de données disponibles

Légende des données

Pas de données disponibles
Régions Économiques du Nouveau-Brunswick

Régions économiques

La carte suivante montre les cinq régions économiques du Nouveau-Brunswick. Une région économique est un regroupement de comtés qui a été créé comme unité normalisée servant à analyser l’activité économique régionale au Canada.

Salaires médians horaires selon la région économique

Voici une représentation du salaire horaire médian de toutes les personnes qui occupent cette profession dans chacune des cinq régions économiques du Nouveau-Brunswick.

Pas de données disponibles
Salaires

Voici une représentation du salaire médian de toutes les personnes qui travaillent dans cette profession par rapport au salaire médian des travailleurs occupant cette profession à temps plein à l’année.

Tous les travailleurs occupant cette profession

76 768 $

Travailleurs employés à temps plein, toute l'année

86 013 $

Voici une représentation du salaire médian de toutes les personnes qui occupe cette profession dans chacune des provinces de l’Atlantique et au pays.

Nouveau-Brunswick

76 768 $

Terre-Neuve

92 134 $

Île-du-Prince-Édouard

S.O.

Nouvelle-Écosse

67 910 $

Canada

70 709 $
Perspectives d'emploi

Voici une représentation du nombre de possibilités d’emploi prévues dans cette profession au cours des trois et dix prochaines années, respectivement, réparti selon le nombre de possibilités devant résulter de la croissance (« nouveaux emplois ») et les possibilités devant résulter de l’attrition (décès et départs à la retraite).

Perspectives dans trois ans

Perspectives d''emploi totales : trois ans

6
 

Nouveaux emplois : trois ans

0
 

Départs à la retraite/décès : trois ans

6
 

Perspectives dans dix ans

Perspectives d''emploi totales : dix ans

17
 

Nouveaux emplois : dix ans

-2
 

Départs à la retraite/décès : dix ans

20