Technologues et techniciens en sciences forestières

Technologues et techniciens en sciences forestières

CNP
2223

Travaillent de façon autonome ou assurent un soutien technique et un soutien à la supervision pour la recherche forestière, la gestion et l’exploitation des forêts, leur conservation et la protection de l’environnement.

Faits en bref

Perspectives de trois ans

Satisfaisantes
Satisfaisantes

Possibilités d'emploi de trois ans

35
 

Salaire horaire minimum

25,64 $
17,50 $
Faible
52,56 $
Haute

Salaire minimum

33 549 $
 

Niveau de scolarité

Collège ou formation professionnelle

Employés

307
 

% des travailleurs à temps plein

93 %
 

% des travailleurs à l'année

55 %
 
Détails de l'emploi

Description complète de la CNP

Les technologues et les techniciens en sciences forestières peuvent travailler indépendamment ou exécuter des tâches techniques et de supervision reliées à la recherche forestière, à la gestion et l'exploitation des forêts, à la conservation des ressources forestières et à la protection de l'environnement. Ils travaillent pour des industries du secteur forestier, les gouvernements fédéral et provinciaux, des firmes d'experts-conseils et d'autres industries et institutions, ou ils peuvent être des travailleurs autonomes.

Fonctions principales

Les technologues et les techniciens en sciences forestières exercent une partie ou l'ensemble des fonctions suivantes :

  • diriger et surveiller les inventaires des peuplements, les levés et les prises de mesures, suivant des méthodes scientifiques et opérationnelles reconnues et participer à ces activités;
  • accomplir et aider à accomplir des tâches techniques dans la préparation de plans d'aménagement et d'exploitation forestiers, au moyen de techniques photogrammétriques et cartographiques et de systèmes informatiques;
  • contribuer à la planification et à la surveillance de la construction des routes d'accès et des chemins forestiers;
  • accomplir des tâches techniques, mettre en application et surveiller les activités sylvicoles, notamment la préparation de sites, la plantation d'arbres et les soins aux peuplements forestiers;
  • coordonner les activités des travailleurs forestiers affectés à des travaux particuliers, tels que le mesurage du bois, l'extinction des feux de forêts, la lutte contre les maladies ou les parasites ou la coupe d'éclaircie précommerciale des peuplements;
  • accomplir des tâches techniques et surveiller les opérations liées à l'exploitation forestière;
  • surveiller la performance des compagnies et des entrepreneurs d'abattage d'arbres et appliquer les règlements concernant la protection de l'environnement, l'utilisation des ressources, la sécurité incendie et la prévention des accidents;
  • donner des conseils et des recommandations reliés aux sciences forestières et éduquer les propriétaires de boisés privés, les organismes communautaires et le grand public sur les sciences forestières;
  • concevoir et mettre à jour des bases de données informatiques;
  • surveiller l'exploitation de pépinières forestières;
  • assurer un soutien technique aux programmes en recherche forestière dans des domaines tels que l'amélioration générale des arbres, l'exploitation de vergers à graines, les études sur les insectes et les maladies ou la recherche en foresterie expérimentale et en génie forestier.

Également connu sous le nom

  • agent/agente de mise en application - foresterie
  • agent/agente de suppression des incendies de forêt - foresterie
  • conseiller/conseillère en inventaire forestier
  • coordonnateur/coordonnatrice du cubage - exploitation forestière
  • garde forestier/garde forestière spécialiste en vulgarisation
  • technicien/technicienne en conservation - foresterie
  • technicien/technicienne en foresterie
  • technicien/technicienne en incendies de forêt
  • technicien/technicienne en inventaire forestier
  • technicien/technicienne en mesurage du bois - exploitation forestière
  • technicien/technicienne en ressources forestières
  • technicien/technicienne en sciences forestières
  • technicien/technicienne en sylviculture
  • technicien/technicienne sur le terrain - foresterie
  • technologue en foresterie
Exigences

Critères d'emploi

  • Un diplôme d'études collégiales de un à trois ans en technologie forestière, un programme sur les ressources renouvelables ou un programme de garde forestier est habituellement exigé.
  • Un permis d'exercice d'un organisme de réglementation provincial en tant que technologue ou technicien forestier est exigé dans toutes les provinces sauf à l'Île-du-Prince-Édouard et au Manitoba.
  • Un certificat ou un permis de mesureur est exigé pour certains postes.
  • Au Québec, l'appartenance à l'Ordre des technologues professionnels est exigée pour utiliser le titre de technologue professionnel.

Réglementation provinciale

  • Provincially Regulated: Oui
  • Obligatoire: Oui
  • Red Seal: Non
Emploi selon le sexe

Le graphique suivant indique le pourcentage des hommes et des femmes qui travaillent dans cette profession au Nouveau-Brunswick.

Légende des données

12,8 %
Femmes
87,2 %
Hommes
Emploi selon l'âge

Le graphique suivant montre la répartition de toutes les personnes qui travaillent dans cette profession au Nouveau-Brunswick par groupe d’âge.

Légende des données

6,7 %
15-24
20,0 %
25-34
17,8 %
35-44
22,2 %
45-54
26,7 %
55-64
6,7 %
65+
Emploi selon le plus haut niveau de scolarité atteint

Le graphique suivant montre la répartition de toutes les personnes qui travaillent dans cette profession au Nouveau-Brunswick selon le plus haut niveau de scolarité atteint.

Légende des données

0,0 %
Aucun certificat, diplôme ou grade
15,9 %
Diplôme d''études secondaires ou l''équivalent
9,1 %
Certificat ou diplôme d''apprenti ou d''une école des métiers
54,6 %
Collège ou université - niveau inférieur au baccalauréat
20,5 %
Université - baccalauréat ou niveau supérieur au baccalauréat
Emploi selon l'industrie

Le graphique suivant illustre les groupes industriels où sont employées les plus grandes proportions de personnes travaillant dans cette profession au Nouveau-Brunswick. Les faibles pourcentages des trois principaux groupes industriels laissent indiquer que le nombre d’emplois dans cette profession est largement réparti parmi de nombreux groupes industriels.

Légende des données

44,4 %
Agriculture, foresterie, pêche et chasse
31,1 %
Administrations publiques
6,7 %
Services professionnels, scientifiques et techniques
17,8 %
Toutes autres industries
Emploi selon la région économique

Le graphique suivant montre la répartition de toutes les personnes qui occupent cette profession au Nouveau-Brunswick selon la région économique dans laquelle elles résident.

Légende des données

15,6 %
Nord-Est
13,3 %
Sud-Est
11,1 %
Sud-Ouest
37,8 %
Central
22,2 %
Nord-Ouest
Régions Économiques du Nouveau-Brunswick

Régions économiques

La carte suivante montre les cinq régions économiques du Nouveau-Brunswick. Une région économique est un regroupement de comtés qui a été créé comme unité normalisée servant à analyser l’activité économique régionale au Canada.

Salaire médian annuel selon la région économique

Le graphique suivant illustre le salaire médian de toutes les personnes qui occupent cette profession dans chacune des cinq régions économiques du Nouveau-Brunswick.

Légende des données

51 487 $
Nord-Est
S.O.
Sud-Est
S.O.
Sud-Ouest
57 273 $
Central
25 557 $
Nord-Ouest
Régions Économiques du Nouveau-Brunswick

Régions économiques

La carte suivante montre les cinq régions économiques du Nouveau-Brunswick. Une région économique est un regroupement de comtés qui a été créé comme unité normalisée servant à analyser l’activité économique régionale au Canada.

Salaires médians horaires selon la région économique

Voici une représentation du salaire horaire médian de toutes les personnes qui occupent cette profession dans chacune des cinq régions économiques du Nouveau-Brunswick.

Nord-Est

25,64 $
17,50 $
Faible
37,18 $
Haute
Pas de données disponibles
Pas de données disponibles

Central

25,64 $
17,50 $
Faible
52,56 $
Haute
Pas de données disponibles
Salaires

Voici une représentation du salaire médian de toutes les personnes qui travaillent dans cette profession par rapport au salaire médian des travailleurs occupant cette profession à temps plein à l’année.

Tous les travailleurs occupant cette profession

33 549 $

Travailleurs employés à temps plein, toute l'année

63 511 $

Voici une représentation du salaire médian de toutes les personnes qui occupe cette profession dans chacune des provinces de l’Atlantique et au pays.

Nouveau-Brunswick

33 549 $

Terre-Neuve

41 024 $

Île-du-Prince-Édouard

S.O.

Nouvelle-Écosse

50 627 $

Canada

47 526 $
Perspectives d'emploi

Voici une représentation du nombre de possibilités d’emploi prévues dans cette profession au cours des trois et dix prochaines années, respectivement, réparti selon le nombre de possibilités devant résulter de la croissance (« nouveaux emplois ») et les possibilités devant résulter de l’attrition (décès et départs à la retraite).

Perspectives dans trois ans

Perspectives d''emploi totales : trois ans

35
 

Nouveaux emplois : trois ans

-1
 

Départs à la retraite/décès : trois ans

36
 

Perspectives dans dix ans

Perspectives d''emploi totales : dix ans

98
 

Nouveaux emplois : dix ans

-16
 

Départs à la retraite/décès : dix ans

113