Technologues et techniciens en biologie

Technologues et techniciens en biologie

CNP
2221

Peuvent travailler indépendamment ou fournir des services techniques aux scientifiques et aux ingénieurs qui travaillent dans les domaines tels que l’agriculture, la protection de l’environnement, la biologie animale et végétale, la microbiologie et les sciences de la santé.

Faits en bref

Perspectives de trois ans

Satisfaisantes
Satisfaisantes

Possibilités d'emploi de trois ans

21
 

Salaire horaire minimum

21,63 $
14,00 $
Faible
30,26 $
Haute

Salaire minimum

32 393 $
 

Niveau de scolarité

Collège ou formation professionnelle

Employés

294
 

% des travailleurs à temps plein

97 %
 

% des travailleurs à l'année

66 %
 
Détails de l'emploi

Description complète de la CNP

Les technologues et les techniciens en biologie assurent un soutien et des services techniques aux scientifiques, aux ingénieurs et à d'autres professionnels qui travaillent dans les domaines tels que l'agriculture, la gestion des ressources, la protection de l'environnement, la biologie animale et végétale, la microbiologie, la biologie cellulaire et moléculaire et des sciences de la santé, ou ils peuvent travailler indépendamment dans ces domaines.

Fonctions principales

Les technologues et les techniciens en biologie exercent une partie ou l'ensemble des fonctions suivantes :
Technologues en biologie

  • préparer et effectuer des essais en biologie, en microbiologie et en biochimie et des analyses de laboratoire pour la recherche et le contrôle de la qualité dans les domaines de la production alimentaire, de l'hygiène, de la production pharmaceutique, de la biotechnologie et autres domaines;
  • appliquer des méthodes et des techniques telles que la microscopie, l'histochimie, la chromatographie, l'électrophorèse et la spectroscopie;
  • faire des expériences en agriculture, en production végétale, en élevage des animaux, en biologie et dans le domaine biomédical;
  • faire des recherches sur le terrain et des examens pour recueillir des données et des spécimens d'eau, de sol, de plantes et d'animaux;
  • effectuer des activités de contrôle environnemental et de conformité pour assurer la protection des stocks de poissons, de la faune et d'autres ressources naturelles;
  • effectuer des analyses de données et rédiger des rapports;
  • diriger ou superviser des programmes opérationnels, par exemple, en pisciculture, dans des serres et des fermes d'élevage de bestiaux.

Techniciens en biologie

  • aider à effectuer des essais et des analyses de laboratoire en biologie, en microbiologie et en biochimie;
  • accomplir une gamme restreinte de fonctions techniques pour appuyer les recherches expérimentales biomédicales, les recherches en agriculture, en production végétale, en élevage des animaux, en biologie et en protection de l'environnement;
  • participer aux recherches sur le terrain et aux enquêtes afin de recueillir des données et des spécimens d'eau, de sol, de plantes et d'animaux;
  • aider à l'analyse de données et à la rédaction des rapports.

Également connu sous le nom

  • technicien agricole/technicienne agricole
  • technicien/technicienne en agrologie
  • technicien/technicienne en aquaculture
  • technicien/technicienne en bactériologie
  • technicien/technicienne en bactériologie alimentaire
  • technicien/technicienne en biologie faunique
  • technicien/technicienne en botanique
  • technicien/technicienne en écloserie
  • technicien/technicienne en pêches
  • technicien/technicienne en phytogénétique
  • technologue agricole
  • technologue de laboratoire de biologie
  • technologue des graines de semences
  • technologue en contrôle de la qualité - microbiologie
  • technologue en microbiologie
Exigences

Critères d'emploi

  • Un diplôme d'études collégiales de deux à trois ans dans un domaine relié à l'agriculture, à la biologie, à la microbiologie, à la faune ou à la gestion des ressources est habituellement exigé pour pouvoir travailler en tant que technologue en biologie.
  • Un diplôme d'études collégiales de un à deux ans dans un domaine connexe est exigé pour pouvoir travailler en tant que technicien en biologie.
  • Une certification décernée par des associations provinciales est offerte bien que facultative.

Réglementation provinciale

  • Provincially Regulated: Oui
  • Obligatoire: Non
  • Red Seal: Non
  • Mobilité intraprovinciale - travailleurs accrédités: Oui
Emploi selon le sexe

Le graphique suivant indique le pourcentage des hommes et des femmes qui travaillent dans cette profession au Nouveau-Brunswick.

Légende des données

47,7 %
Femmes
52,3 %
Hommes
Emploi selon l'âge

Le graphique suivant montre la répartition de toutes les personnes qui travaillent dans cette profession au Nouveau-Brunswick par groupe d’âge.

Légende des données

15,9 %
15-24
22,2 %
25-34
20,6 %
35-44
20,6 %
45-54
17,5 %
55-64
3,2 %
65+
Emploi selon le plus haut niveau de scolarité atteint

Le graphique suivant montre la répartition de toutes les personnes qui travaillent dans cette profession au Nouveau-Brunswick selon le plus haut niveau de scolarité atteint.

Légende des données

0,0 %
Aucun certificat, diplôme ou grade
30,8 %
Diplôme d''études secondaires ou l''équivalent
7,7 %
Certificat ou diplôme d''apprenti ou d''une école des métiers
21,5 %
Collège ou université - niveau inférieur au baccalauréat
40,0 %
Université - baccalauréat ou niveau supérieur au baccalauréat
Emploi selon l'industrie

Le graphique suivant illustre les groupes industriels où sont employées les plus grandes proportions de personnes travaillant dans cette profession au Nouveau-Brunswick. Les faibles pourcentages des trois principaux groupes industriels laissent indiquer que le nombre d’emplois dans cette profession est largement réparti parmi de nombreux groupes industriels.

Légende des données

30,8 %
Administrations publiques
27,7 %
Services professionnels, scientifiques et techniques
21,5 %
Agriculture, foresterie, pêche et chasse
20,0 %
Toutes autres industries
Emploi selon la région économique

Le graphique suivant montre la répartition de toutes les personnes qui occupent cette profession au Nouveau-Brunswick selon la région économique dans laquelle elles résident.

Légende des données

17,5 %
Nord-Est
22,2 %
Sud-Est
23,8 %
Sud-Ouest
22,2 %
Central
14,3 %
Nord-Ouest
Régions Économiques du Nouveau-Brunswick

Régions économiques

La carte suivante montre les cinq régions économiques du Nouveau-Brunswick. Une région économique est un regroupement de comtés qui a été créé comme unité normalisée servant à analyser l’activité économique régionale au Canada.

Salaire médian annuel selon la région économique

Le graphique suivant illustre le salaire médian de toutes les personnes qui occupent cette profession dans chacune des cinq régions économiques du Nouveau-Brunswick.

Légende des données

18 084 $
Nord-Est
50 643 $
Sud-Est
34 945 $
Sud-Ouest
54 283 $
Central
40 966 $
Nord-Ouest
Régions Économiques du Nouveau-Brunswick

Régions économiques

La carte suivante montre les cinq régions économiques du Nouveau-Brunswick. Une région économique est un regroupement de comtés qui a été créé comme unité normalisée servant à analyser l’activité économique régionale au Canada.

Salaires médians horaires selon la région économique

Voici une représentation du salaire horaire médian de toutes les personnes qui occupent cette profession dans chacune des cinq régions économiques du Nouveau-Brunswick.

Pas de données disponibles
Salaires

Voici une représentation du salaire médian de toutes les personnes qui travaillent dans cette profession par rapport au salaire médian des travailleurs occupant cette profession à temps plein à l’année.

Tous les travailleurs occupant cette profession

32 393 $

Travailleurs employés à temps plein, toute l'année

47 754 $

Voici une représentation du salaire médian de toutes les personnes qui occupe cette profession dans chacune des provinces de l’Atlantique et au pays.

Nouveau-Brunswick

32 393 $

Terre-Neuve

29 565 $

Île-du-Prince-Édouard

28 352 $

Nouvelle-Écosse

47 899 $

Canada

39 579 $
Perspectives d'emploi

Voici une représentation du nombre de possibilités d’emploi prévues dans cette profession au cours des trois et dix prochaines années, respectivement, réparti selon le nombre de possibilités devant résulter de la croissance (« nouveaux emplois ») et les possibilités devant résulter de l’attrition (décès et départs à la retraite).

Perspectives dans trois ans

Perspectives d''emploi totales : trois ans

21
 

Nouveaux emplois : trois ans

-1
 

Départs à la retraite/décès : trois ans

21
 

Perspectives dans dix ans

Perspectives d''emploi totales : dix ans

65
 

Nouveaux emplois : dix ans

-5
 

Départs à la retraite/décès : dix ans

70