Biologistes et personnel scientifique assimilé

Biologistes et personnel scientifique assimilé

CNP
2121

Font des recherches de base et des recherches appliquées pour approfondir les connaissances sur les organismes vivants, gérer les ressources naturelles et mettre au point de nouvelles pratiques et de nouveaux produits dans les domaines de la médecine et de l'agriculture.

Faits en bref

Perspectives de trois ans

Satisfaisantes
Satisfaisantes

Possibilités d'emploi de trois ans

18
 

Salaire horaire minimum

31,25 $
20,00 $
Faible
48,82 $
Haute

Salaire minimum

57 914 $
 

Niveau de scolarité

Formation universitaire

Employés

322
 

% des travailleurs à temps plein

94 %
 

% des travailleurs à l'année

68 %
 
Détails de l'emploi

Description complète de la CNP

Les biologistes et personnel scientifique assimilé font des recherches de base et des recherches appliquées pour approfondir les connaissances sur les organismes vivants, gérer les ressources naturelles et mettre au point de nouvelles pratiques et de nouveaux produits dans les domaines de la médecine et de l'agriculture.

Fonctions principales

Les biologistes et personnel scientifique assimilé exercent une partie ou l'ensemble des fonctions suivantes :

Biologistes

  • planifier et effectuer des études sur l'environnement ainsi que sur la population, la répartition, la structure, les caractéristiques fonctionnelles et le comportement des plantes et des animaux;
  • effectuer des études sur les répercussions écologiques et environnementales et rédiger des rapports;
  • étudier, identifier et classifier des plantes et des animaux;
  • faire des expériences sur la croissance, l'hérédité et la reproduction des plantes et des animaux;
  • rédiger des rapports et des plans pour la gestion des ressources renouvelables;
  • superviser, s'il y a lieu, des technologues et des techniciens en biologie ainsi que d'autres scientifiques.

Microbiologistes et biologistes cellulaires et moléculaires

  • faire des recherches sur la structure, les fonctions, l'écologie, la biotechnologie et la génétique des micro-organismes, y compris les bactéries, les champignons, les protozoaires et les algues;
  • faire des recherches sur la structure et le fonctionnement des cellules et des tissus humains, animaux et végétaux;
  • faire des études sur l'identification, les effets et le contrôle des organismes pathogènes et les toxines qui affectent les êtres humains, les végétaux et les animaux;
  • faire des essais cliniques ou de laboratoire pour la mise à l'épreuve, l'évaluation et le dépistage des drogues, des produits pharmaceutiques et des nanoparticules utilisées dans des applications biomédicales;
  • faire des études de biologie moléculaire ou de biochimie et des expériences sur l'expression des gènes, leur manipulation et la technologie de recombinaison de l'ADN;
  • faire de la recherche biotechnologique afin de découvrir, développer, raffiner et évaluer de nouveaux produits;
  • participer, s'il y a lieu, à la commercialisation de nouveaux produits;
  • surveiller, s'il y a lieu, les travaux de technologues et de techniciens en biologie ainsi que d'autres scientifiques;
  • effectuer, s'il y a lieu, des analyses de données biostatistiques à l'aide de techniques de modélisation mathématique.

Les biologistes et personnel scientifique assimilé peuvent se spécialiser au niveau macroscopique, dans les domaines tels que la botanique, la zoologie, l'écologie et la biologie marine, ou, au niveau cellulaire et moléculaire, dans les domaines tels que la génétique, l'immunologie, la pharmacologie, la toxicologie, la physiologie, la pathologie, la bactériologie, la virologie, la biotechnologie et la bioinformatique.

Également connu sous le nom

  • anatomiste
  • bactériologiste
  • bioinformaticien/bioinformaticienne
  • biologiste
  • biologiste cellulaire
  • biologiste de la vie marine
  • biologiste moléculaire
  • botaniste
  • écologiste
  • embryologiste
  • généticien/généticienne
  • histologiste
  • immunologiste
  • microbiologiste
  • mycologue
  • parasitologue
  • pharmacologue
  • physiologiste
  • protozoologiste
  • toxicologue
  • virologiste
  • zoologiste
Exigences

Critères d'emploi

  • Un baccalauréat en biologie ou dans une discipline connexe est exigé des biologistes.
  • Une maîtrise ou un doctorat en biologie ou dans une discipline connexe est exigé des chercheurs scientifiques en biologie.
  • L'expérience en recherche postdoctorale est habituellement exigée avant d'obtenir un emploi dans des départements universitaires ou des établissements de recherche.
  • Les biologistes sont réglementés en Alberta et en Colombie-Britannique.

Réglementation provinciale

Sans réglementation provinciale

Emploi selon le sexe

Le graphique suivant indique le pourcentage des hommes et des femmes qui travaillent dans cette profession au Nouveau-Brunswick.

Légende des données

50,0 %
Femmes
50,0 %
Hommes
Emploi selon l'âge

Le graphique suivant montre la répartition de toutes les personnes qui travaillent dans cette profession au Nouveau-Brunswick par groupe d’âge.

Légende des données

2,9 %
15-24
23,5 %
25-34
35,3 %
35-44
20,6 %
45-54
14,7 %
55-64
2,9 %
65+
Emploi selon le plus haut niveau de scolarité atteint

Le graphique suivant montre la répartition de toutes les personnes qui travaillent dans cette profession au Nouveau-Brunswick selon le plus haut niveau de scolarité atteint.

Légende des données

0,0 %
Aucun certificat, diplôme ou grade
2,9 %
Diplôme d''études secondaires ou l''équivalent
0,0 %
Certificat ou diplôme d''apprenti ou d''une école des métiers
2,9 %
Collège ou université - niveau inférieur au baccalauréat
94,2 %
Université - baccalauréat ou niveau supérieur au baccalauréat
Emploi selon l'industrie

Le graphique suivant illustre les groupes industriels où sont employées les plus grandes proportions de personnes travaillant dans cette profession au Nouveau-Brunswick. Les faibles pourcentages des trois principaux groupes industriels laissent indiquer que le nombre d’emplois dans cette profession est largement réparti parmi de nombreux groupes industriels.

Légende des données

49,3 %
Administrations publiques
27,5 %
Services professionnels, scientifiques et techniques
8,7 %
Agriculture, foresterie, pêche et chasse
14,5 %
Toutes autres industries
Emploi selon la région économique

Le graphique suivant montre la répartition de toutes les personnes qui occupent cette profession au Nouveau-Brunswick selon la région économique dans laquelle elles résident.

Légende des données

7,5 %
Nord-Est
32,8 %
Sud-Est
19,4 %
Sud-Ouest
29,9 %
Central
10,4 %
Nord-Ouest
Régions Économiques du Nouveau-Brunswick

Régions économiques

La carte suivante montre les cinq régions économiques du Nouveau-Brunswick. Une région économique est un regroupement de comtés qui a été créé comme unité normalisée servant à analyser l’activité économique régionale au Canada.

Salaire médian annuel selon la région économique

Le graphique suivant illustre le salaire médian de toutes les personnes qui occupent cette profession dans chacune des cinq régions économiques du Nouveau-Brunswick.

Légende des données

S.O.
Nord-Est
72 816 $
Sud-Est
50 032 $
Sud-Ouest
65 989 $
Central
S.O.
Nord-Ouest
Régions Économiques du Nouveau-Brunswick

Régions économiques

La carte suivante montre les cinq régions économiques du Nouveau-Brunswick. Une région économique est un regroupement de comtés qui a été créé comme unité normalisée servant à analyser l’activité économique régionale au Canada.

Salaires médians horaires selon la région économique

Voici une représentation du salaire horaire médian de toutes les personnes qui occupent cette profession dans chacune des cinq régions économiques du Nouveau-Brunswick.

Pas de données disponibles
Salaires

Voici une représentation du salaire médian de toutes les personnes qui travaillent dans cette profession par rapport au salaire médian des travailleurs occupant cette profession à temps plein à l’année.

Tous les travailleurs occupant cette profession

57 914 $

Travailleurs employés à temps plein, toute l'année

69 358 $

Voici une représentation du salaire médian de toutes les personnes qui occupe cette profession dans chacune des provinces de l’Atlantique et au pays.

Nouveau-Brunswick

57 914 $

Terre-Neuve

75 376 $

Île-du-Prince-Édouard

74 489 $

Nouvelle-Écosse

55 880 $

Canada

62 799 $
Perspectives d'emploi

Voici une représentation du nombre de possibilités d’emploi prévues dans cette profession au cours des trois et dix prochaines années, respectivement, réparti selon le nombre de possibilités devant résulter de la croissance (« nouveaux emplois ») et les possibilités devant résulter de l’attrition (décès et départs à la retraite).

Perspectives dans trois ans

Perspectives d''emploi totales : trois ans

18
 

Nouveaux emplois : trois ans

0
 

Départs à la retraite/décès : trois ans

18
 

Perspectives dans dix ans

Perspectives d''emploi totales : dix ans

64
 

Nouveaux emplois : dix ans

5
 

Départs à la retraite/décès : dix ans

60